9 mois de migraine : la vérité sur le sexe pendant la grossesse

image intro

La nouvelle est tombée sur vos téléscripteurs, le trait rose a empli le hublot du bâtonnet (à pipi) de toutes vos espérances : vous êtes enceinte !

Quelques semaines plus tard, vous avez les hormones au taquet, les seins comme des baudruches, une crinière soyeuse, et votre ventre qui s'arrondit a mystérieusement fait disparaître vos bourrelets. C'est le moment de passer la seconde niveau sexe.

Quand c'est toi qui DIT non, quand c'est toi qui dit oui

Votre homme, lui, est sur sa lancée de viens-on-fait-un-bébé : au garde-à-vous.

La vérité, c'est que vous, pour l'heure, avez davantage l'impression d'avoir chopé une gastro que de porter la vie. Et vous en connaissez beaucoup, vous, des femmes qui se sentent tigresses alors que même l'odeur de leur gel douche leur donne envie de vomir leur petit déj ?

Quand ton corps sur mon corps, lourd comme un cheval mort

Alors d'accord pour le deuxième trimestre, où vous êtes déjà plus partante.

A vous le soutif qui vole (ou pas, on vous rappelle que vos seins – hypersensibles – ont doublé de volume, et l'engin blindé dont vous avez fait l'acquisition n'a pas vraiment d'ailes), le quickie contre la porte (mais n'espérez pas vous faire face, on ne vous fait pas de dessin), et les nuits torrides, si votre homme est partant, et pas craintif à l'idée d'un peu de nouveauté dans la répartition des masses.

Quand tes mains voudraient bien, quand tes doigts n'osent pas 

Les trois derniers mois, même si l'envie ne vous manque pas (c'est le moment où la chimie de votre corps vous rend le plus dingo), ça se complique sérieusement.

Vous vous essouflez comme un chômeur en fin de droits, et à vrai dire, sentir bouger à la fois dedans et dehors, vous fait tout drôle.

Alors, à vous d'avoir l'imagination suffisante et de trouver des plans B...

Et pour vous, comment ça se passe, pendant la grossesse ?

 

 

Sophie Rouanet Publié le 5 mai 2014 Par Sophie Rouanet
Retour en haut