Apprendre au quotidien

Intro Img

On apprend beaucoup de choses à l’école : à lire, à écrire, à compter, à vivre ensemble, etc..

On apprend aussi beaucoup de choses à la maison, avec ses parents, ses frères, ses sœurs, ou avec son papy et sa mamie. L’enfant apprend vite et apprend d’autant mieux qu’il peut être acteur de ses apprentissages, que ça soit à l’école ou à la maison d’ailleurs. Plus il prend part à ce qu’il fait, mieux il apprend et plus il a de plaisir à retenir et à comprendre les choses.

Alors nous, parents, au quotidien, sans « gaver » l’enfant de connaissances et de jeux éducatifs, nous pouvons aider nos adorables petits à se forger une culture, des savoirs et des savoir-faire.

Comment ? En nous entourant de petites choses, faites par nous-mêmes ou trouvées dans le commerce : des jouets, des posters, des outils pédagogiques simples, etc..

Attention, l’intention n’est pas de faire de vos enfants des petits singes savants mais bien de les éveiller, de leur offrir des moments de jeux « intelligents » et de découvrir des choses avec eux.

Rien de systématique, rien d'obligatoire, mais ces apprentissages saupoudrés au quotidien permettent à l’enfant d’appréhender plus facilement certains caps de l’école : lecture, numération, poésie, travaux manuels.

L'essentiel est que l'enfant soit acteur de ses apprentissages, c'est ainsi qu'il comprend et acquiert des choses. L'objectif n'est pas d'en faire des singes savants. L'objectif est de leur montrer qu'on peut aussi apprendre juste en faisant. 

Avis de Mamans vous a concocté une petite sélection de jouets et d’outils pour introduire justement un peu d’apprentissage par le biais du jeu, de la décoration ou de la manipulation.

Les puzzles, par exemple, sont un support excellent pour travailler moult apprentissages (bien au-delà du simple fait de savoir poser une pièce d’ailleurs), on en avait parlé là .

Nous avons par exemple les puzzles d'association, peu onéreux et vraiment jolis, qui évoluent en fonction de l'âge de l'enfant. Avec ce type de puzzles, on passe un bon moment, on enrichit son vocabulaire et on travaille des compétences langagières et mathématiques (selon le choix du puzzle). 

On peut apprécier aussi des puzzles « géographiques » comme ceux de Michèle Wilson ou encore les grands puzzles magnétiques de Janod qui peuvent s’accrocher aux murs afin de permettre aux enfants et aux parents de situer les pays dont on parle.

Pour faire travailler et améliorer l'intelligence spatiale des enfants, on peut aussi leur offrir des petits jeux type « casse-tête ». Pour les parents traumatisés par la géométrie à l’école, c’est un excellent moyen de se réconcilier avec les cubes, les résolutions de problèmes et les formes.

 On peut donc opter pour des jeux type le casse-tête Soma qu’on trouve chez Coccinelle Boutique (site où vous trouverez énormément de jeux et d’outils pédagogiques pour vos enfants).

Dans le même genre mais en formule jeu de société, on retrouve le fameux et excellent Gagne ton Papa (les enfants l’apprécient beaucoup) ou encore le Katamino.

Pour continuer de jouer avec les formes géométriques, vous pouvez opter pour les Attrimaths (toujours chez Coccinelle Boutique) qui est une valeur sûre.

Attrimaths Img

Et dans la série des casse-têtes, les petits apprécient beaucoup ce type de petits jeux comme Les Poules ont la Bougeotte ou encore le casse-tête Go Getter où l'enfant doit manipuler pour trouver la solution. Vous les trouverez chez Oxybul majoritairement.

On peut ensuite retrouver ce même type d’apprentissages avec le graphisme, puisqu’il existe désormais des fiches pour aider les enfants à travailler le geste graphique. A laisser à disposition de l’enfant bien entendu, histoire qu’il en fasse quand il le souhaite.

On retrouve le même type de compétence graphique sur les fameuses tablettes à écrire, très appréciées des enfants, à faire avec l’adulte dans un premier temps et à utiliser seul ensuite, une fois que le geste est acquis. A retrouver chez Arthus and Co.

Côté « alphabet », on retrouve des apprentissages grâce aux lettres simples sur le frigo, en bois ou en plastique, ou bien avec des outils un peu plus élaborés comme le Magnet-O-Lettres de Leapfrog.

Img Magnet o lettres

Pour pouvoir apprendre juste en regardant le mur des toilettes (ou de leur chambre), optez pour les affiches pédagogiques. On en trouve en supermarché, sur le site Latouvu (pour les plus grands) ou tout simplement sur Etsy pour des originales.

Périmètre et aire

On peut aussi farfouiller chez Wesco, spécialiste du matériel éducatif, qui a une boutique en ligne dédiée aux particuliers.

Poster additions wesco
Poster système solaire wesco

Les classiques abécédaires sont très jolis et aident aussi l’enfant à assurer des connaissances alphabétiques. Ils peuvent être aussi un peu moins jolis mais estampillés « Héros des enfants » et plaire tout autant.

Abécédaire animaux
Hello Kity ABC

Au-delà des apprentissages scolaires, il y a mille petites choses que l’on doit apprendre à faire lorsqu’on est enfant : faire ses lacets, s’habiller seul. Heureusement, certains outils peuvent donner des petits coups de pouce aux enfants, comme les chaussures à lacer, ou les calendriers à manipuler.

Tous ces objets peuvent être trouvés chez Coccinelle Boutique (mais on peut également trouver certains équivalents, comme pour le calendrier, dans d’autres marques).

Côté livres, vous saurez retrouver en librairie ou en médiathèque des ouvrages dit « éducatifs » qui proposent à l’enfant d’élargir ses connaissances sur un sujet précis.

En fonction de son âge, optez pour des ouvrages simples avec peu de textes et des pop-up (l’importance de la manipulation) pour basculer ensuite sur des ouvrages plus complexes, toujours joliment illustrés et plus fournis côté détails.

Les collections les plus connues sont les Kididoc mais vous pouvez opter également pour La Petite Imagerie, ou encore les premiers Larousse. On ne peut que vous conseiller d’aller  les feuilleter en librairie ou médiathèque afin de voir si l’ouvrage vous plaît et s’il est adapté à votre enfant.

 

Les tablettes et autres applications offrent également un support idéal pour permettre aux enfants d’acquérir des compétences diverses et variées tant au niveau des connaissances que de la logique, ou encore de la motricité fine.

On retrouve en premier lieu les tablettes dites « éducatives » comme la Storio (la 3S étant le modèle le plus récent avec batterie rechargeable, idéal pour les parents) ou encore la Leappad dont le contenu est adapté parfaitement à l’âge des enfants et qui ne permet pas un accès internet.

Ensuite, viennent les tablettes sous Android comme la FunPad de Videojet, avec la possibilité de télécharger des applications dédiées aux enfants (éducatives ou non) bénéficiant d’un contrôle parental pour éviter les incursions sur internet.

Côté applications, on peut retrouver beaucoup d’applications intéressantes sur le site de La Souris Grise ou encore Declikids. N’hésitez pas non plus à télécharger des applications proposées par le site Bayam, du groupe Bayard Presse, qui offre du contenu pédagogique et ludique de confiance avec les héros favoris de vos enfants.

Dans la même veine, on retrouve donc les sites internet à vocation pédagogique, le plus connu et le plus accessible pour les petits étant le site Le Poisson Rouge. On retrouve donc le site Bayam ici aussi (avec la possibilité de télécharger une interface enfant).

Certains sites sont payants, optez donc pour du gratuit tant que possible mais n’hésitez pas à investir un peu sur des sites de confiance pour avoir un contenu adapté, sans publicité sur lesquelles vos enfants pourraient cliquer !Retrouvez ici, chez la Souris du Web, un portail de sites éducatifs très intéressants. Et n’hésitez pas non plus à faire un tour chez Yoopa, nos amis Canadiens, qui proposent un site dédié aux enfants très sympathique.

Bayam

Il existe donc, vous le voyez, énormément de biais pour faire intervenir de petits apprentissages au quotidien. Des livres, des jeux, juste de la déco ou des outils à manipuler.

Reste également à mentionner l’importance des sorties en famille, pour visiter un monument, aller voir un spectacle ou tout simplement aller découvrir l’étang du coin et sa faune et flore.

Apprendre au quotidien, ça ne doit pas être une corvée ni une obligation, c’est un moment d’échange entre vous et l’enfant, un transfert de compétences, un transfert de savoir, des manipulations en vue d’acquérir des savoir-faire.

Apprendre au quotidien, c’est ce qui permet à l’enfant d’être plus à l’aise à l’école et de se construire par lui-même, en trouvant des centres d’intérêt qui diffèrent peut-être des vôtres.

L’essentiel, répétons-le, n’est évidemment pas d’abrutir l’enfant de connaissances mais bien de le stimuler ludiquement pour lui permettre de progresser tout doucement.

Et vous, quelles petits réflexes pédagogiques adoptez-vous au quotidien ?

Marie Perarnau Publié le 5 août 2014 Par Marie Perarnau
Retour en haut