INSCRIPTION
Retrouvez nous également sur FacebookTwitterPinterest

Apprendre les couleurs aux enfants

Apprendre à reconnaître les couleurs, voilà un défi passionnant pour les enfants !

A partir de deux ans, et même avant pour certains, votre petit est capable de différencier les couleurs même si, évidemment, il n’est pas prêt à les nommer de manière claire.

Pour l’aider dans cet apprentissage, Avis de Mamans vous a préparé quelques petits exercices ludiques et une sélection de livres et de jeux censés aider votre enfant à reconnaître les couleurs (les basiques tout d’abord) et à les nommer.

Au quotidien :

Sans vouloir faire de l'apprentissage à tout prix, rien ne vous empêche d'insérer des couleurs dans le quotidien de l'enfant et ce, dès son plus jeune âge.

Vous lui enfilez son « manteau JAUNE » et ses chaussures « BLEUES » le matin et vous le dites. Le soir, vous pestez en cherchant partout son doudou « VERT » qui était caché dans le coffre « BLEU ».

En clair, vous nommez les couleurs que vous rencontrez. Bien entendu, il n'est pas question de le faire de manière systématique (c'est un peu lourd pour l'enfant et pour vos interlocuteurs adultes) mais de manière sporadique, rien ne vous empêche d’introduire un peu de couleur dans votre discours.

Côté déco, vous pouvez également mettre de la couleur dans la chambre et dans les lieux de jeux et de vie de votre enfant. Un mobile coloré comme ceux proposés par Flensted ou bien un que vous aurez créé vous-même avec vos petites mains.

Côté apprentissages fait-maison :

Pour aider votre bambin à distinguer les couleurs, vous trouverez sur internet mille et une astuces de parents, du tri de couleur à la peinture en passant par la création de petits carrés de papiers de couleurs que l’enfant manipule.

Beaucoup d’activités inspirées par la méthode Montessori sont disponibles en ligne avec des tutoriels pour créer vous-même le matériel pédagogique nécessaire. Cela étant, rien ne vous oblige à procéder de la sorte, votre enfant apprendra tranquillement ses couleurs à l’école durant la petite et la moyenne section, vous pouvez très bien vous contenter de solidifier ses apprentissages par des petits jeux du quotidien (lui faire nommer la couleur de son manteau, du fruit qu’il mange, etc…).

Mais si vous avez décidé de « travailler » avec lui de manière ludique, voilà quelques pistes pour vous y aider.

  • La méthode des bouteilles colorées

 Une première approche peut être faite avec la fameuse méthode des bouteilles colorées. Vous retrouverez un tutoriel très simple sur le blog A la Douce qui vous expliquera comment réussir vos mélanges. Une fois que vos petites bouteilles colorées sont prêtes, laissez l’enfant (même tout petit) jouer avec.

C’est une première expérience sensorielle et visuelle importante, il manipule et regarde, expérimente et contemple. Et puis c’est joli non ?

  • Le tri de couleur

Il  peut se faire même si l’enfant ne connaît pas les noms des couleurs évidemment. Pour ce tri, vous pouvez utiliser ce que vous voulez, tant que les couleurs sont les mêmes. Partez sur deux ou trois couleurs tout d’abord et demandez à l’enfant de manipuler et de trier. Aidez-le bien évidemment, ce n’est pas un test, c’est plutôt un accompagnement ludique.

On peut trier des vernis à ongles (si si), des morceaux de papier découpés, des crayons de couleurs, des bols en plastique, des bâtonnets de glace que vous aurez peint au préalable, bref, tout ce qui est coloré !

  •  La chasse aux couleurs

 La chasse aux couleurs est un jeu sympathique qui occupe les enfants (ouf). Vous décidez ensemble de deux ou trois couleurs à chercher dans la maison et vous faites des petits tas avec les objets colorés trouvés. Par exemple, pour le tas bleu, vous aurez un stylo, un coussin bleu du canapé, un sac, un manteau, un verre en plastique, etc…

Façon assez drôle de se rendre compte qu’on trouve de la couleur partout !

  • La peinture, la pâte à sel et la pâte à modeler

Les loisirs créatifs sont d’excellents biais pour permettre à l’enfant de reconnaître ses couleurs.

Mieux vaut commencer par une couleur d’ailleurs, ce qui permet à l’enfant de mieux visualiser les différences. Annoncez « aujourd’hui, on peint en jaune » et utilisez exclusivement cette couleur afin que votre enfant la mémorise bien. Changez ensuite de couleur pour un prochain atelier. Et ensuite proposez deux couleurs et regardez l’enfant s’émerveiller des mélanges. Ainsi il comprend seul, et apprend seul !

  • Le repas et le bain

Le quotidien dans ce qu’il y a de plus banal : le bain (avec des pastilles de couleurs) ou bien les repas (avec du colorant alimentaire). 

Se baigner dans une eau verte pomme et manger une purée rose, c’est ce qu’on appelle mettre des couleurs dans sa vie !

  • Les Activités manuelles

Les Playmais, ces espèces de petites boules de couleurs que l’enfant mouille légèrement pour les coller les unes aux autres, sont aussi autant de prétextes pour jouer avec les couleurs. On peut faire une maison bleue et un bonhomme jaune, un cœur rouge ou une étoile rose. Et en plus ça fait de la décoration.

La même chose pour les perles que l’on peut enfiler sur un joli collier, ou encore les gommettes que l’on colle sur une grande feuille.

Les activités manuelles sont vraiment l’occasion de manipuler les couleurs et de les nommer sans que cela ne soit un véritable « travail » alors profitez-en.

  • Les smarties.

Oui, on l’avoue c’est une technique un peu fourbe de parents mais lorsqu’on peine à faire assimiler une couleur à un enfant, on en vient à des extrémités gloutonnesques. Si votre petit rigolo a du mal à nommer le bleu, gageons que quelques smarties bleus suffiront à lui donner le déclic !

C’est évidemment une technique à utiliser avec modération, pour faire plutôt rire l’enfant qui connaît ses couleurs !

Les livres :

Les livres sont de véritables mines d’or pour nos petits apprenants. Si n’importe quel livre peut être une base d’apprentissage des couleurs,  on retiendra quelques ouvrages conçus à cet effet qui, de plus, raviront l’enfant.

Il existe par exemple Le loup qui voulait changer de couleur, un livre qui plaît beaucoup aux enfants ou encore l’inégalable Petit Bleu et Petit Jaune.

Pour le côté interactif et ludique, on préfèrera les livres d’Hervé Tullet qui proposent à l’enfant de participer aux mélanges colorés. Les plus grands adoreront le Magicien des Couleurs et pour les plus jeunes, optez tout simplement pour un imagier des couleurs qui ravira ses petits yeux.

Vous trouverez en librairie beaucoup d’ouvrages sur les couleurs assez inégaux. Avant d’investir, vous pouvez également aller faire un tour dans votre médiathèque afin de voir ce qui fonctionne avec votre enfant (certains adorent les imagiers, d’autre non par exemple).

Pour ceux qui seraient plus adeptes de la méthode Montessori, Avis de Mamans vous conseille la collection des Balthazar et plus précisément l’ouvrage sur les couleurs qui demande de la manipulation et offre à l’enfant une découverte sensorielle en phase avec la pédagogie Montessori. Cette collection est véritablement un bonheur pour les parents qui aiment prendre part aux apprentissages de leurs enfants.

Et si vous vous sentez l’âme créatrice, pourquoi ne pas réaliser vous-même un petit livre des couleurs ? Avec votre enfant, faites des tâches de couleur et cherchez dans des magazines des objets de la même couleur (ou prenez des photos). Ensuite, vous n’avez plus qu’à relier tout ça !

Si vous n’êtes pas très manuelle, rien ne vous empêche de créer un tel objet en ligne avec des photos d’objets de couleurs que vous aurez préalablement prises avec votre enfant.

Les jeux faisant intervenir des couleurs :

Il existe beaucoup de jeux faisant intervenir les couleurs alors faites le tri selon l’âge de votre enfant et votre envie de jouer ! Entre le jeu des escargots (efficace mais qui durera peu longtemps) et un loto des couleurs et des formes, ce n’est ni le même temps de jeu ni les mêmes âges ciblés.

N’hésitez pas à vous rendre en ludothèque histoire d’emprunter des jeux ou de jouer sur place, on peut ainsi découvrir de véritables pépites. Et une fois que votre petit connaîtra ses couleurs (et ses chiffres) à vous les parties endiablées de Uno !

L’idéal est en tout cas de commencer par des jeux de tri de couleur (formes ou anneaux colorés à empiler) pour glisser petit à petit vers des lotos ou des puzzles.

Il existe également des jeux où l’enfant créée des dessins avec de grosses pastilles de couleurs à clipser : idéal pour les tout-petits car la prise en main est facile et le résultat immédiat.

Vous pourrez passer ensuite à des jeux un peu plus complexes comme le loto des couleurs ou un jeu de l’oie des couleurs. Certaines marques sont spécialistes de ce type de jeux éducatifs, comme Nathan par exemple, vous pourrez donc être certains de trouver un jeu adapté à votre petit.

Une sélection de jeux de couleurs
  • Colorino

    Ravensburger

  • Loto des couleurs

    Nathan

  • Puzzle d'association Quelle couleur ?

    Oxybul

  • Couleurs et Formes

    Nathan

  • Un jeu

    Hervé Tullet

  • Bingo Couleurs

    Djeco

  • Jeu de société Allez les escargots

    Ravensburger

    Et les applis ?

    Hé oui, les applis…pourquoi ne pas les utiliser aussi ? Cela s'installe rapidement sur une tablette ou un smartphone et cela permet à l’enfant de s'exercer seul (avec la correction de l’appareil) de manière ludique. Il existe de nombreuses applications disponibles pour s'exercer à reconnaître les couleurs, gratuites ou payantes.

    Du simple coloriage aux associations de couleurs, voilà une petite liste non exhaustive d’applications à télécharger :

    • Kid Coloring/Kid Paint (gratuite)
    •  BrightColors Logic (payante)
    •   Baby Learns Colors (payante)
    •  Le memory de Plume : pour apprendre les couleurs (gratuite)

    Il existe par ailleurs des sites recensant des applications pour les enfants, n'hésitez pas à aller y faire un tour : chez Declikids ou sur le site de la Souris Grise.

    Entre les activités de tri, la manipulation, les arts manuels et les découvertes sensorielles, vous avez à votre disposition mille petites astuces pour faire découvrir les couleurs à votre enfant.

    Attention tout de même à ne pas le sur-stimuler, il faut doser en douceur et plutôt l’accompagner dans ses découvertes, l’encourager et surtout lui montrer qu’il peut découvrir seul. C’est essentiel pour lui d’être acteur de ses apprentissages, c’est ainsi qu’il retiendra les choses. Et quel plaisir pour les parents que de voir son visage s’illuminer lorsqu’il mélange deux couleurs et en obtient une troisième !

    Publié le 16 avril 2014 Par Marie Perarnau
    Vous aimerez également
    Applications pour tablettes & Smartphones

    Drôles d’animaux de A à Z, quand l’alphabet prend vie !

    Cécile Dard nous présente une nouvelle application : drôle d'animaux de A à Z, un abécédaire décalé, drôle, joliment illustré et sonore.

    Organisation

    Mon premier anniversaire !

    Le premier anniversaire de votre chombis arrive à grands pas et vous ne savez toujours pas comment vous organiser ? Pas de panique, Marie Perarnau vous délivre tous ses conseils pour un premier...

    Retour en haut