INSCRIPTION

Arrêter la tétine ou les conséquences fâcheuses

Nous attaquons le 3eme jour sans tétine !

Je vais démarrer ce compte à rebours avec vous, car nous avons besoin de votre solidarité et vos énergies positives. Eh oui, il va falloir l’arrêter cet objet transitionnel, ce bout de caoutchouc ou silicone, celui qui traîne partout et qui a goût de n’importe quoi, celui qu’on reconnaît entre tous grâce à son odeur rance d’eau stagnante, celle qui fait que les dents devant courent après le bifteck, celle pour qui on hurle à la mort quand elle est perdue au fond du lit à 4h du mat, celle que les parents adorent en voiture, dans le train, l’avion ou simplement quand ils veulent prendre l’apéro peinards.

Arrêter – Oui mais comment ?

En la remettant au Père Noël (qu’est-ce qu’il va bien en faire, il a la sienne en forme de grelot), en se faisant répéter 50 fois qu’on est grand et qu’il faut passer à autre chose, en la plongeant dans l’huile de foie de morue. Peu importe, toujours est-il qu’il faut se sevrer et vite… Ce cap n’est pas facile à passer…et il laisse des traces !

Aujourd’hui, il s’agit donc du 3eme jour sans tétine – preuve à l’appui :

crayon mangé
avisdemamans avis Publié le 19 décembre 2011 Par avisdemamans avis
Retour en haut