Bacilac Bifido des laboratoires Crinex : les résultats du test

Plusieurs mamans ont pu tester les compléments alimentaires Bacilac Bifido des laboratoires Crinex dans le cadre d'un test produit organisé par Avis de mamans. Qu'en ont-elles pensé ? 

Qu'est-ce que le Bacilac Bifido ?

Il s'agit de compléments alimentaires riches en bifidobactéries et en lactobacilles - qui sont des ferments lactiques naturellement présents dans l’intestin. Ces derniers contribuent à l’équilibre de notre système et constituent la flore intestinale. Bacilac Bifido est conseillé en cas de problèmes digestifs ou d'inconfort intestinal : selles molles, liquides ou déséquilibre de la flore intestinale.

Ces probiotiques Crinex sont recommandés pour les enfants et pour les adultes. La cure doit durer environ 3 semaines.

Les probiotiques, à quoi ça sert ?

Pour mieux comprendre en quoi les probiotiques sont bons pour nous, il faut déjà essayer de les connaître un peu mieux !

Les probiotiques sont tout simplement des bactéries (qui nous veulent du bien). Ces micro organismes vivants sont notamment connus pour leurs effets bénéfiques au niveau de notre santé intestinale et notre immunité. Ils rééquilibrent la flore intestinale après une perturbation (telle que la diarrhée).

Il faut savoir que les probiotiques sont présents dans l'alimentation. On les retrouve par exemple dans le yaourt, le lait fermenté, le kefir, la choucroute, le miso ou encore le kimchi.

Mais alors pourquoi avoir recours aux probiotiques sous forme de complément (c'est-à-dire en sachet ou en capsule) si nous pouvons les assimiler "naturellement" via notre alimentation ?

La gastro-entérite, la prise d'antibiotiques ou même le stress peuvent perturber la multiplication naturelle des bonnes bactéries dans l'organisme. Ainsi, on peut donner un coup de pouce supplémentaire  à son microbiote en prenant des probiotiques comme le Bacilac Bifido des laboratoires Crinex, tout en respectant toujours un régime alimentaire équilibré.

Toutefois, il est vivement recommandé de consulter un médecin avant de démarrer un traitement, surtout chez un enfant.

Les avis de mamans

Sur notre site Avis de mamans, Bacilac Bifido a reçu l'honorable note de 8.9/10. Voici le détail de sa note :

Efficacité : 8 /10
Format pratique : 9.4 /10
Contenance - taille : 9.4 /10
Digestion facile : 8.8 /10
Adapté à l'âge : 8.8 /10

Efficacité avérée

Parmi les parents ayant testé produit, nombreux ont été conquis par son efficacité. Dans le cas du fils de Jessy, âgé de 8 ans, sujet aux flatulences, à la diarrhée et aux maux de ventre, "il a fallu 3 jours avant de voir de réels effets surtout au niveau des flatulences et de l'inconfort intestinal". Cette dernière se dit satisfaite du produit : "Mon fils avait beaucoup moins mal au ventre et les ballonnements se font plus rares", explique-t-elle.

Emilie, une autre maman, a été séduite par ce produit qu'elle a fait tester à son fils de 5 ans et demi. "Il a souvent mal au ventre après les repas et a fréquemment des selles molles. Après plusieurs jours de prise de ce complément, il n'a plus de maux de ventre et ses selles sont redevenues normales. Le top du top est qu'il est content de prendre les compléments car ils n'ont pas de goût...", souligne-t-elle.

S'il calme les maux de ventre et la diarrhée, Bacilac Bifido est aussi l'allié de la constipation. "Ce produit est d'une efficacité redoutable, il relance la digestion et évite les constipations, son utilisation est facile et son action assez rapide", constate Malika, une autre testeuse.

Un format pratique

Son format en sachet a également convaincu les parents, qui ont aimé pouvoir emmener Bacilac Bifido partout avec eux. Aussi, les testeurs ont beaucoup apprécié le fait que la poudre n'ait pas de goût. Elle est ainsi très bien tolérée par les enfants et se dilue facilement dans un jus de fruit.

Très rares sont les parents à ne pas avoir observé d'amélioration dans le transit de leur enfant. Aucune dégradation des troubles digestifs n'a été remarquée. Bifilac Bifido a pour ainsi dire fait l'unanimité !

Julia Kadri Publié le 6 mars 2019 Par Julia Kadri
Retour en haut