Cahiers de vacances, je vous aime

C'est vrai que j'ai toujours adoré les cahiers de vacances. Mon côté bonne élève certainement. Je me souviens d'avoir tanné ma mère pour aller faire les courses dès le 1er jour des vacances pour en avoir un. 

Ensuite, je restais de longues minutes, dans les rayons de notre Champion local, à choisir mon préféré . Parfois, j'en prenais mêmes deux. Une folie.

Pourquoi tant d'amour pour ce que certains enfants détestaient ? ben parce que je m'ennuyais horriblement au mois de juillet, seule chez moi ou chez la voisine qui me gardait... Alors, les cahiers de vacances me faisaient passer le temps. 

Du coup, je remets ça, maintenant en étant maman à mon tour. Je m'aperçois simplement que mes enfants ne sont pas tout à fait câblés comme moi (vaut mieux en même temps)... enfin plutôt mon fils.

Les cahiers de vacances seraient-ils une affaire de fille ? 

Je n'ai pas envie de lancer une énième thèse sur ce sujet. Simplement, je prenais un plaisir infini à partager ses moments complices avec mes enfants...à les aider, à leur transmettre les consignes indiquées... jusqu'à ce que je tombe sur ça

La honte du cahier de vacances

Le cahier de vacances pète une durite

Le choc chez ma 4 ans

Emilie, une maman me l'avait signalé via ma page Facebook et j'étais passée à autre chose... Jusqu'au moment où, Papa nous fait découvrir les cahiers de vacances de la Petite Section vers la Moyenne Section qu'il a achetés et que nous tombons sur cette comptine...

Une, c'est pour toi la prune

Deux, c'est pour toi les oeufs

Trois, c'est pour toi les noix

Quatre, c'est pour toi la claque

 

Waouh... vous auriez du voir la tête de ma fille de 4 ans... 

"Maman, c'est pas bien de dire que c'est pour moi la claque".  Ben non ma chérie, c'est pas tip top... " Et pourquoi j'aurais une claque à quatre? "

Oh, je suis triste et déçue... et surtout saisie...

Les cahiers de vacances, c'est ma madeleine de Proust à moi, c'est un chouette moment que je partage avec mes enfants et ils me le rendent bien.

Là, Hachette me fout tout par terre avec sa pauvre comptine qui manque déjà cruellement d'imagination et qui surtout parle de CLAQUE. 

Une petite claque comme ça, placée dans une comptine, ni vue, ni connue...et puis ça entre aussi dans la tête de ma tête brune... qui pourrait chanter à tue-tête " Quatre c'est pour toi la claque" et ratonner tous ceux qui se mettent sur son passage ou alors flipper dès que je lui dis " Je compte jusqu'à quatre" parce qu'elle aura le souvenir de cette comptine.

Non mais sérieux là... qui fait les cahiers ? 

Bref, ben ça commence bien les vacances. Moi qui pensais que je pourrais enfin poser mon cerveau...

 

 

 

avisdemamans avis Publié le 11 juillet 2014 Par avisdemamans avis
Retour en haut