INSCRIPTION

Calendrier de l'Avent

Poussons chaque jour la porte d'une légende de Noël avec Charlie Guerrier

Vous connaissez tous les calendriers de l''Avent ? Ces petites portes numérotées à ouvrir chaque jour depuis le 1er jusqu'au 24 Décembre ? Cette année, Charlie Guerrier va vous faire découvrir jour après jour une légende, une histoire, une symbolique, une explication autour de Noël.

Vous pensiez tout savoir ? Alors poussons ensemble la première porteÂ… ...

Qui est le Père Noël ?

Le premier voit le jour en Alsace, au XIe siècle, sous le nom de Saint Nicolas et distribue alors ses cadeaux en Europe du Nord, sur son âne. C''est aussi un moralisateur qui récompense les enfants sages et punit les autres, d'où la légende du père Fouettard.

Au XIXe siècle, de nombreux allemands ayant émigré aux Etats-Unis, Saint Nicolas prend le nom de Santa Claus tandis qu''il prend le nom de Père Noël en Europe (et acquiert huit rennes !).

En 1931, Coca-Cola commande à un artiste suédois (Haddon Sundblom) un Santa Claus à ses couleurs pour ses affiches publicitaires : rieur, rubicond, grassouillet, habillé de rouge et de blanc, le Père Noël tel qu''on le connaît aujourd''hui est né !  

Image Père Noël
Comment s''appellent les rennes du Père Noël ? 
Les rennes

C''est en 1822 qu''un pasteur new-yorkais, Clement Clark Moore, dans son poème intitulé "Twas the Night Before Christmas" a attribué des noms aux huit rennes de Santa Claus : Dasher, Dancer, Prancer, Vixen, Cornet, Cupid, Dunder et Blixen.  En Français, ces noms donnent :  Tornade, Danseur, Furie, Fringuant, Comète, Cupidon, Eclair et Tonnerre.

Ce n''est qu''en 1939 qu''apparaît Rudolph, inventé par le poète américain Rudolph L. May. C''est un petit renne au nez rouge lumineux, moqué au départ par ses congénères, mais devenu maître de l''attelage car il éclaire le ciel par mauvais temps !

Rudolf est une vedette pour tous les enfants américains.

Pourquoi un sapin ?
Pourquoi un sapin ?

C''est en Alsace au XVIème siècle, que l''Epicéa (Arbre de naissance) prend le nom de sapin de Noël pour la première fois, car il est symbole de vie en gardant sa verdeur en hiver.

On le pare alors d''ornements qui représentent les richesses de la nature : la lumière faite de bougies, les pommes rouges symbolisant le paradis et le blé représentant la terre nourricière.

Quant à l''étoile à la cime de l'arbre, c''est celle qui guida les rois mages à Bethléem.  

Pourquoi des boules dans le sapin ?

Le sapin était traditionnellement orné de pommes rouges. Or, lors d''une pénurie de pommes en 1858, à cause d'un hiver rigoureux, un maître verrier de Meisenthal (Moselle), eut l'idée de créer les premières boules en verre qui font depuis la magnificence de l''arbre et la joie des enfants (même si elles ne sont plus en verre !). 

D'où vient le calendrier de l'avant ?

C''est une tradition germanique, née de l'imagination d'un père de famille qui, voulant faire patienter ses enfants, leur distribuait chaque matin des images pieuses jusqu''au jour de Noël.

Peu à peu les images ont été remplacées par des biscuits puis des chocolats. Aujourd''hui, elles sont toujours garnies de chocolats mais aussi de mini jouets. 

Quelle est l''origine de la crèche ? 
La crèche

En 1223, à Greccio, (Italie), Saint François d'Assise reconstitua avec des personnes, la scène de la Nativité lors de la messe de Noël. Cette habitude persista dans les églises européennes jusqu''au XVIe siècle.

C''est la Révolution Française qui, interdisant les représentations religieuses, favorisa leurs apparitions dans les foyers sous forme de scènes miniatures que les gens fabriquaient eux-mêmes en mie de pain ou en bois.  

D'où viennent les rois mages ?

Balthazar venait d''Afrique, Gaspard d'Asie et Melchior d''Europe ce qui explique leurs différentes couleurs de peau. Ils apportaient  à l''enfant Jésus, l''or (qui représentait la royauté), l''encens (la religion) et la myrrhe (la mort)Â….

Mais une légende russe raconte qu''il y avait un quatrième roi mage qui apportait des jouets. Ce roi s'est perdu en route et depuis, faute de ne pas avoir rencontré l''enfant Jésus, il distribue des jouets à tous les enfants de la terre : vous l'avez reconnu ? C'est le Père Noël ! 

D'où viennent les santons ?
D''où viennent les santons ?

Les santons (ou petits saints) sont apparus au XIXe siècle. La crèche devint alors très populaire car étaient représentés les corps de métiers de l'époque (1820-1850) en costume local.

Ces santons étaient (et sont toujours) façonnés dans l''argile et superbement peints à la main par des santonniers de Provence. La tradition est d''en créer un nouveau chaque année, ainsi la crèche peut s''agrandir à l''infini !

Quelle est la mission des anges ?

Ils entourent toujours la Nativité.  La légende dit que ces êtres de lumière ont pour vertu de veiller sur les nouveau-nés : ils se penchent vers eux pour protéger leurs rêves et posent leur doigt au-dessus de leurs lèvres pour les empêcher de pleurer.

C'est l'origine de l'expression « le doigt de l'ange » désignant le sillon entre le nez et la bouche, que nous avons tous.  

Pourquoi le Père Noël descend par la cheminée ?

La légende date du XVe siècle. Saint Nicolas s''occupait des pauvres. Or, certaines de leurs habitations n''avait qu''une seule entrée : un trou dans le toit qui servait aussi bien à évacuer la fumée qu''à entrer par une échelle.

Saint Nicolas passait donc par la cheminée pour apporter ses présents. Depuis, le Père Noël fait pareil.

Mais que tous les enfants sans cheminée se rassurent : il passe aussi par la fenêtre !

Pourquoi mettre ses petits souliers au pied du sapin ?

C'est une coutume médiévale qui raconte que, lors de la nuit de Noël, les pauvres gens mettaient leurs sabots devant leur porte.

Pendant cette nuit, les gens généreux partageaient leurs biens et déposaient des cadeaux, des denrées ou de l'argent dans les sabots. Noël devenait ainsi une fête de partage. Nous continuons à y croire. 

Pourquoi accrocher des bottes sur la cheminée ?
Pourquoi accrocher des bottes sur la cheminée ?

 

La légende dit que Saint Nicolas, voulant apporter des vivres dans la chaumière de trois pauvres femmes, aurait laissé tomber par inadvertance des pièces de monnaie dans la cheminée.

Or, c''est là où elles avaient accroché leurs bas pour les faire sécher. Au matin, elles découvrirent  l''argent et allèrent porter la bonne nouvelle dans tout le village !

Depuis tout le monde accroche bas ou bottes dans l''espoir que Saint Nicolas viendra les remplir de pièces ! 

D''où vient la guirlande du sapin ?

Une légende allemande  raconte qu''une nuit, des araignées descendues du grenier, tombèrent en extase devant le sapin de Noël et l''escaladèrent en tous sens pour l''explorerÂ… hélas l''arbre fut bientôt recouvert de toiles grises et poussiéreuses !

Devant le désastre, le Père Noël, d''un tour de magie, transforma les toiles d'araignée en fils d'or et d'argent !

De nos jours, on trouve une foule de guirlandes de toutes sortes, mais « les cheveux d'ange » existent toujours ! 

Pourquoi une guirlande lumineuse ?

Décembre a des jours très courts. Les pays nordiques, enfouis sous la neige et la glace, ont des jours encore plus courts.

L''histoire raconte qu''il y a bien longtemps, des bûcherons du nord partaient escalader une montagne, cherchaient un beau sapin et y mettait le feu. Ils pensaient ainsi que la chaleur et la vue des flammes aiderait le soleil à se lever et l''empêcherait de se coucher trop tôt !

Sans le savoir, nous perpétuons cette tradition avec nos guirlandes lumineuses.

D''où vient la couronne de Noël ?
Couronne Noël

C''est un pasteur allemand, Johann Heinrich Wichen, qui l'a inventée au milieu du XIXe siècle pour faire patienter sa maisonnée jusqu'à Noël.

À l'origine, la couronne, posée au milieu de la table, était formée de paille (symbole de la crèche), de lierre (l''affection), de romarin (l'amitié), de gui (paix, santé et bonheur) tandis que le houx, avec ses feuilles piquantes, représentait la couronne du Christ et les boules rouges, ses gouttes de sang (c''est gai !).

La couronne portait quatre bougies, une pour chaque semaine de l'Avent, que l''on allumait le Dimanche (mais pas trop longtemps, pour éviter d''y mettre le feu !). De nos jours, accrochée sur la porte d'entrée, elle est le symbole de l'hospitalité. 

D'où viennent les cartes de voeÂœux ?

L'envoi de cartes de vÂœux à Noël date de la fin du XlXe siècle. Ce sont des étudiants anglais qui en envoyaient à leur famille, accompagnées de dessins.

Sir Henry Cole (l'inventeur du service postal moderne), trouva l'idée très intéressante et y vit un intérêt commercial certain ! Il demanda alors à un  dessinateur de créer trois cartes de style médiéval, qu'il mit aussitôt en vente. Le succès fut immédiat et, dès 1880 (grâce à l'apparition du timbre-poste en 1840), plusieurs compagnies ont repris le principe en imprimant des cartes de Noël à plusieurs milliers d'exemplaires.

En France, la coutume voulait que l'on présente ses voeÂœux de vive voix, cela s''appelait « les visites du Nouvel an ». Et si la personne était absente,  une carte de visite (l''ancêtre de la carte de voeÂœux) était laissée sur place pour preuve de son passage.

Pourquoi une  buche à Noël ?

Cette coutume est commune à beaucoup de pays européens. Née d''un arbre fruitier, la bûche symbolisait l'abondance, née d'un chêne, la robustesse. Elle était arrosée de vin ou d'huile pour avoir de bonnes récoltes et on jetait du sel dessus pour éloigner sorciers et mauvais sorts.

Les anciens la regardaient se consumer en récitant des prières et suivant le nombre d''étincelles qu''elle produisait, des prédictions étaient faites sur le nombre de volailles qui allaient naître pendant l'année ou sur les mariages et naissances à venir !

La cendre était gardée précieusement grâce aux vertus protectrices qu'on lui prêtait : elle préservait la maison des maladies, de la foudre, des accidents et des pucerons, elle éloignait les bêtes sauvages et faisait fructifier les récoltes. C'était un porte-bonheur.

Avec le temps, les maisons se sont modernisées sans forcément être équipées de cheminées, c'est alors que la bûche est devenue un symbole en prenant l'aspect, en1870, d'un délicieux gâteau fourré de crème au beurre !!!

D'où vient le chocolat ?
chocolats

C''est en 1502 que Christophe Colomb ramena des fèves de cacao du Nicaragua. D''abord dégusté en boisson, ce n''est qu''en 1828 que le premier cacao en poudre voit le jour aux Pays-Bas.

En 1830, les anglais fabriquent la fameuse tablette et en 1830 les suisses s''y mettent en créant le délicieux chocolat au lait et aux noisettes toujours prisé des enfants d''aujourd'hui !  D''ailleurs 35 000 tonnes de chocolats sont consommées par les Français pendant les fêtes de fin d'année !

Aux Etats Unis, à la Maison Blanche on déguste le "Gâteau du Président", une recette qui remonte à Abraham Lincoln et dont le secret de fabrication est bien gardé ! • Au Mexique, le soir du réveillon, les familles se réunissent autour du plat traditionnel de Noël : une dinde farcie nappée de chocolat !

En Italie, à Rome, l'horrible mais très gentille sorcière "Befana" se déplace en balai (sorcière oblige !) de toit en toit et distribue, dans des bas de laine, des pièces en chocolat aux enfants sages. 

Qu''est ce que les « mendiants » ?

Le nom vient de « l''ordre mendiant » un ordre religieux moyenâgeux, composés de dominicains, de carmes, d''augustins et de franciscains, qui dépendait de la charité publique, mais qui aidait les pauvres gens.

Ce sont ces frères qui ont créé ce dessert, dits « fruits de carême » constitués de quatre fruits représentants leurs quatre ordres : figues de Provence, raisins de Malaga, amandes et avelines (noisettes) posés sur un disque en chocolat. Ils sont toujours offerts au moment de Noël.

Pourquoi des objets en paille à Noël ?

C''est le symbole de la crèche. Bien avant les fêtes de Noël, de nombreuses coutumes scandinaves étaient liées à l'utilisation de la paille.

Les habitants la répandaient sur le sol pour chasser les mauvais esprits. Ils préparaient même des lits de paille au cas où les morts reviendraient sur terre. Et la famille couchait par terre.

Cette coutume se poursuivit avec les fêtes de Noël, car on ne devait pas dormir plus confortablement que Jésus.

En Pologne, on place de la paille entre la table et la nappe avant de servir le repas du Réveillon, afin de se rappeler l'humble naissance de Jésus.

Beaucoup d'objets suédois (entre autres) sont faits de paille pour décorer la maison.  On trouve aussi ces jolis objets en France pour décorer le sapin.

Charlie Guerrier Publié le 2 décembre 2012 Par Charlie Guerrier
Retour en haut