INSCRIPTION

Comment s'habiller après une grossesse?

Après une grossesse, votre silhouette a changé. Et oui, votre corps a subi des bouleversements et il n’est plus tout à fait celui que vous aviez avant la grossesse. Pas de panique, il existe des solutions et une garde-robe adaptée à chacune !

Il y a celles que la nature a gâtées et qui après bébé retrouvent une ligne de mannequin, comme si de rien n’était. Et puis il y a celles qui se débarrasseront de leurs vilains kilos après 6, 12 mois voire plus. 

Si la moyenne de la prise de poids pendant la grossesse est d'une dizaine de kilos, il n''est pas rare de prendre plus de quinze kilos pour un enfant.

Mais voilà, votre bébé est né depuis 1 mois, 2 mois, 3 mois, 6 mois ou encore 14 mois… et vous avez toujours votre petit ventre, vos hanches qui sont un peu plus larges et une impression d'avoir tout de même un peu de poids en trop.

Pas de panique, tout va bien

Vous aimeriez pouvoir enfiler votre pantalon ou porter votre robe comme avant, il va vous falloir un peu de patience et de persévérance. Vous allez vous réapproprier votre corps avec le temps.
Avant de se remettre au sport et de manger sainement pour retrouver son corps d’avant, certains vêtements vous aideront à vous sentir belle et à l’aise dans cette période de transition. 

En attendant de pouvoir remettre les pantalons « d'avant » et de ressortir sa garde-robe, il nous faut tout de même nous vêtir. Vous n’osez pas dans un premier temps vous habiller avec des jeans slims ou des robes moulantes et vous optez pour le jeans de grossesse ou legging anti fashion. Pourtant, l’envie vous démange de porter autre chose que du sportswear, certes très confortable mais un peu déprimant pour vous mesdames.

Et on vous comprend…

Comment je m'habille après une grossesse ? 

Règle de base, dire non aux deux pièces qui mettent le ventre en valeur et éviter les matières collantes. Alors, quels vêtements dénicher pour se sentir féminine et au top
Côté lingerie :

Les culottes 

Bien entendu, il vous faudra probablement porter une taille voire deux au-dessus de votre taille d'avant. Ce n'est pas grave et ne fondez pas en larmes en achetant des culottes XL, peu importe, l'essentiel c'est de se sentir bien.
Bref, privilégiez des culottes en coton, des culottes à votre taille.
Les prix ne sont pas exorbitants et vous vous sentirez déjà mieux. Vous pouvez également opter pour une culotte de type « ventre plat » qui, même si elle ne cachera pas vos petits bourrelets et votre petit ventre, aura au moins le mérite de les aplanir un peu.

Le soutien-gorge 

Si vous allaitez, regardez du côté des soutiens-gorges d'allaitement, c'est très pratique !
La nuit, contentez-vous d'un bon basique sans armature, voire même d'un débardeur avec maintien.
En journée, privilégiez un soutien-gorge confortable mais qui sépare bien les seins afin de vous faire une jolie silhouette.
Si vous faites votre shopping sur internet, prenez précisément vos mesures à l'aide d'un mètre ruban et faites-vous aider le cas échéant par l'aide en ligne proposée par de nombreux sites.

Côté pantalons 

Dans un premier temps, et si vous vous sentez un peu frileuse à l’idée de porter des pantalons moulants, vous pouvez porter vos pantalons de grossesse pendant un à deux ans après l’accouchement. Pliez le bandeau du pantalon de grossesse et le tour est joué ! 
La solution géniale c'est le pantalon qui n'est pas de grossesse mais qui est élastique à la taille, comme le pantalon de lin pour l'été. 

Côté jupes 

La jupe portée avec des collants opaques en hiver, peut être longue ou mi-longue aux beaux jours. La jupe est une bonne solution pour permettre de cacher quelques rondeurs. 

Côté leggings 

Les leggings peuvent être aussi un bon allié à condition d'être prudente.
On évite le legging pailleté ou le legging côtelé, ça fait un peu too much sur les rondeurs.
En revanche, n’hésitez pas à investir dans des leggings noirs pour l’hiver ou colorés pour l'été en évitant le fluo bien entendu.
Portés sous une robe ou une tunique longue, ils affinent la silhouette mais surtout peuvent être portés avec un peu de ventre puisqu'ils ont une taille élastique.

Et les hauts ?

Côté haut, c’est un peu plus facile même si ça reste un peu compliqué quand on a pris du poids.
En effet, il vous faudra dissimuler le ventre et mettre en valeur votre poitrine tout en gardant à l'esprit, pour celles qui allaitent, qu'il vous faut un haut pratique pour donner le sein à bébé.

N’hésitez pas à vous offrir quelques jolis hauts d'allaitement pour les sorties : privilégiez les tee-shirts d'ailleurs, à porter avec un gilet long qui dissimulera bébé qui tète pour celles qui seraient un peu gênées. Vous trouverez de très discrets et chics hauts d’allaitement, fluides et doublés d’un top superposé.

Pour celles qui courent après le temps, ils permettront de ne pas avoir à se changer en rentrant chez soi. Évitez le moulant et le trop court, ça ne pardonne pas mais misez plutôt sur des tee-shirts longs ou sur des tuniques amples à porter avec des leggings ou des collants, ou bien sur un pantalon un peu plus moulant (comme un jegging = leggings type jean).

Les robes...

Il n'est pas toujours facile de trouver comment s'habiller après un accouchement et la robe peut être un excellent vêtement pour camoufler toutes ces petites rondeurs qui nous enquiquinent.
N’hésitez pas à la choisir plutôt évasée, en trapèze afin que la taille ne soit pas soulignée.
Une jolie coupe qui floute le ventre, un décolleté et des manches qui ne coupent pas la silhouette, et vous voilà parée.
En hiver, des collants opaques et des jupes, en été, juste des sandales et on oublie directement ce petit ventre ennuyeux.
Les robes d'été longues sont flatteuses si elles sont bien coupées, mais n'hésitez pas à prendre des modèles au-dessus du genou qui allongeront votre silhouette.

Les vestes et manteaux ?

Si votre manteau ne ferme plus, c'est normal ! Vous avez pris de la poitrine et vous vous êtes un peu épaissie. Evidemment, vous n'allez pas réinvestir dans une veste hors de prix que vous ne porterez pas très souvent.
Deux solutions s'offrent à vous : soit vous êtes une adepte du portage auquel cas vous achetez une belle veste de portage à votre taille qu22i fera double usage (manteau ET manteau de portage avec l'insert) ; soit vous dénichez un manteau correct et un peu large. Pensez à accessoiriser votre manteau d’une écharpe colorée ou d’un bonnet ou chapeau tendance !

Et les maillots de bain ?

Parce qu’'il y a très peu de petites veinardes qui n'ont aucun souci à arborer un bikini dévoilant leur ventre quelques mois après un accouchement, il existe aussi des maillots post-grossesse très corrects.
Vous avez accouchée en mai ou en juin et vous devez arborer votre corps sur la plage ou à la piscine. Pas de panique !

Si vous avez des vergetures sur le ventre et que vous n'assumez pas, adoptez le une-pièce, ce n’est pas si grave.
Les modèles noirs et bien décolletés sont bien entendu les plus avantageux et il vaut mieux éviter le shorty qui n'allonge pas la jambe. L'idéal est d’opter pour les maillots noirs classiques, un peu renforcés au ventre et à la poitrine pour un effet ventre plat poitrine haute.
Il existe aussi des tankinis, débardeur + culotte, il faut essayer car parfois cela tasse un peu la silhouette et l'effet escompté n'est pas le bon.
En cas d’allaitement, il existe des modèles de maillot grossesse + allaitement qui sont généralement bien coupés et qui mettent en valeur la poitrine sans trop s'appesantir sur le ventre.
Conçus pour être portés avant et après, ils ont généralement des lanières d'ajustement afin de ne pas avoir un tissu détendu.

Ne soyez pas trop dure ni trop exigeante avec vous-même. Vous avez encore du ventre, des cuisses et des seins ? C'est ainsi.
Relativisez et tentez au maximum d'investir dans quelques basiques qui vous aideront à vous sentir mieux.
Un pantalon un peu ample, une jolie jupe et un pull noir un peu drapé et ça ira déjà mieux !
N'hésitez pas à demander de l'aide en boutique, les vendeuses seront souvent ravies de vous aider à trouver des petites choses sympathiques.
 

Sophie Dongois Publié le 5 avril 2013 Par Sophie Dongois
Retour en haut