Crevasses et allaitement

image intro

Au cours de votre allaitement, vous pouvez rencontrer quelques soucis pouvant aller du plus simple (les crevasses et engorgement), au plus compliqué (lymphangite, abcès du sein)

Tous ces problèmes peuvent perturber votre allaitement ou même le compromettre.

Il est donc très important et nécessaire de savoir les prévenir et les soulager.

Les crevasses :

 

Elles proviennent d’une atteinte (gerçures) au niveau de l’épiderme et du derme allant jusqu’au tissu sous dermique du mamelon ou de la jonction mamelon-aréole.

Dans certains cas, il peut y avoir aussi une atteinte du lacis veineux expliquant la présence de saignements.

Elles sont liées à des frottements ou étirements qui produisent une érosion au bout du mamelon (en frottant sur le palais ou la langue du bébé) ou une érosion en forme de croissant à la jonction mamelon-aréole (correspondant au positionnement de la gencive du bébé)

C’est le problème le plus fréquent durant l’allaitement, un quart des femmes qui allaitent ont des crevasses.

Les signes cliniques :
  • La douleur est le signe principal qui survient dès le début de la mise au sein avec une douleur maximale au début qui s’atténue par la suite
  • L'aspect rouge à la surface

 

Ce qui favorise les crevasses :
  • La cause principale est le mauvais positionnement de bébé au sein : la crevasse va se créer quand le bébé prend mal le sein, il pince le sein ou il le frotte contre le palais,
  • Problème de succion,
  • Mamelons plats ou ombiliqués,
  • Présence d’un frein de langue chez le bébé,
  • la manière de retirer le bébé du sein à la fin de la tétée,
  • hygiène excessive : le fait de nettoyer le sein après chaque tétée surtout que ce geste n’est pas utile,
  • présence d’un eczéma,
  • usage maladroit du tire-lait par une pression trop forte ou trop longue,
  • utilisation de soutien-gorge synthétique,
  • utilisation de savon sur les seins

 

Le traitement des crevasses est simple, il doit d’abord commencer par l’élimination des causes :
image allaitement
  • Revoir le bon positionnement du bébé lors des tétées, s’assurer que toute l’aréole est dans la bouche de bébé et que le mamelon est bien centré,
  • Essayer différentes positions pour l’allaitement,
  • Ne pas trop sécher le sein car la cicatrisation forme une croute qui s’arrache à chaque tétée ce qui prolonge le problème de la crevasse,
  • Glisser à la fin de chaque tétée votre doigt entre les gencives de votre bébé pour le retirer et éviter qu’il pince le sein,
  • Faire des pansements de lait maternel : le lait est un antiseptique et un cicatrisant naturel. Imbiber une compresse de votre lait et la poser sur votre sein. A renouveler après chaque tétée,
  • Appliquer sur les mamelons avec les mains propres de la Lanoline purifiée. Elle a un rôle assouplissant, adoucissant, qui hydrate les couches supérieures de l’épiderme,
  • Laisser les seins à l’air dès que cela est possible,
  • Appliquer de la crème Calendula qui contient de la Lanoline et une plante cicatrisante,
  • Si la crevasse est très importante ou qu’elle saigne, utiliser la solution teinture mère de Calendula avec une dilution 1 volume de teinture mère pour 2 volumes d’eau minérale, à appliquer sur la crevasse 10 min mais après il faut hydrater avec de la Lanoline ou de la crème Calendula,
  • Utiliser du moxa, sorte de bâton chinois, très efficace sur les crevasses, disponible dans certaines pharmacies. C’est un bâtonnet qu’on allume à une extrémité, il devient incandescent et dégage une forte chaleur. On approche alors du sein le coté incandescent sans contact, ce qui va sécher la crevasse. Le moxa est à faire dans un endroit aérer car il dégage une forte odeur qui n’est toutefois pas dangereuse,
  • En homéopathie : phytolacca 7ch (15min avant chaque tétée)

 

En prévention

vous pouvez préparer vos seins pendant la grossesse : car il vaut mieux prévenir que guérir :

  • Masser les tétons durant le dernier trimestre avec une crème (Lanoline, Calendula ou Castor Equi)
  • Appliquer du jus de citron sur les mamelons pour les raffermir,
  • Masser les seins pour bien hydrater la peau et lui donner de l’élasticité avec de l’huile d’olive biologique ou de l’huile d’amande douce,
  • Tanner les bouts des seins avec du thé : faire infuser un sachet de thé dans 10cc d’eau tiède, imbiber une compresse et laisser sur le sein 15min (le tannage assèche la peau, il faut donc bien hydrater après avec de la Lanoline purifiée ou de l’huile d’olive)
  • Bien s’hydrater car l’hydratation de votre peau est le reflet de votre niveau d’hydratation

 

Les crevasses rendent l’allaitement difficile mais ne le contre-indiquent pas, même si le bébé avale du sang ce qui ne présente pas de danger.

La cause principale d’apparition des crevasses reste la mauvaise position de bébé lors des tétées ou une mauvaise succion. Dès la maternité, demander de l’aide aux professionnels pour partir avec les bonnes bases afin d’éviter les complications et faire de cette expérience un moment de plaisir.

 

Naima Bonnet - Sage femme  - Diplômée en tabacologie et nutrition Publié le 9 février 2015 Par Naima Bonnet - Sage femme - Diplômée en tabacologie et nutrition
Retour en haut