Dépression pré et post-natale : les jeunes papas touchés

Une étude menée par les chercheurs de l'université néo-zélandaise d'Auckland confirme la présence de symptômes dépressifs chez les futurs et jeunes papas. Ces symptômes se présentent généralement avant et après l'accouchement.

Les résultats de l'étude

Cette étude a été réalisée auprès de plus de 3 500 hommes, futurs parents. Elle met en évidence des symptômes de dépression avant et après la mise au monde de leur enfant.

Ces symptômes dépressifs ont été détectés chez :

  • 2.3% des hommes interrogés avant la naissance de leur enfant.
  • 4.3% des hommes interrogés après l'accouchement de leur partenaire.

 

Les causes des symptômes

Avant l'accouchement, ces symptômes ont principalement pour cause un stress excessif. Les futurs papas peuvent également redouter un problème de santé chez l'enfant, ce qui favorise les symptômes.

Après la naissance, on retrouve comme principales causes, des difficultés relationnelles avec la mère de l'enfant, des problèmes de santé, ou encore le chômage. Des antécédents de dépression peuvent également en être la source.

 

Les estimations des chercheurs relèvent la présence de symptômes de dépression post-natale chez:

  • 3% à 12% des jeunes papas.
  • 13% à 18% des jeunes mamans.

Michel ADM Publié le 22 février 2017 Par Michel ADM
Retour en haut