Des livres pour parler de la séparation aux enfants

image intro

Une séparation, un divorce, ce n’est jamais un moment facile dans une vie.

Même si c’est une séparation souhaitée par un (ou les deux) parent(s), l’enfant lui, n’a rien demandé à personne et se voit tout d’un coup projeté dans une nouvelle réalité dont il n’a aucune idée. Aucun enfant ne peut se réjouir de voir ses parents ne plus « être des amoureux » mais on peut éviter que l’évènement ne prenne des proportions dramatiques en parlant, communiquant, en expliquant, en rassurant (et en laissant le temps au temps).

Evidemment, de votre côté, vous pouvez déjà bouquiner pas mal d’ouvrages histoire de vous guider et laisser aussi faire votre bon sens.

Les histoires d’adultes ne regardent pas votre enfant et même s’il est en droit de savoir que papa et maman ne sont plus amoureux et ne vivront plus ensemble, il faut lui épargner les détails qui ne lui feront aucun bien. Sans mentir à votre enfant, il est inutile de lui expliquer les tenants et les aboutissants de votre séparation. Non, il faut penser à le préserver et surtout à lui faire comprendre que cette décision n’a RIEN à voir avec lui. RIEN.

Mais, même si vous prenez mille précautions, même si vous lui parlez clairement et même si vous communiquez de manière normale et non-agressive avec le papa/la maman, votre enfant se retrouve au cœur d’un « conflit » qu’il peut mal interpréter.

Est-ce de ma faute ? Est-ce réversible ? Comment cela va-t-il se passer ? Autant de questions qui turlupinent les enfants, du tout petit aux plus grands.

Parce que parfois nos propres mots ne suffisent pas à expliquer, à rassurer et à dire que les deux parents seront toujours là pour lui (ou elle), Avis de Mamans vous a concocté une petite sélection (non exhaustive) de livres traitant du thème de la séparation.

Il est vrai que parfois, utiliser un support écrit permet de délier les langues ou tout simplement de mettre des mots sur des émotions et des sentiments que l’enfant ne parvient pas à gérer ou à s’expliquer.

N’hésitez pas, au-delà de l’échange proposé par ces ouvrages, à consulter un spécialiste (pédo-psy ou psychologue) si vous sentez que votre enfant vit mal la situation, se renferme ou semble touché plus profondément que ce que vous imaginiez.

Parfois une ou deux séances suffisent à débloquer des situations et le fait qu’un « inconnu » mettent des mots sur des faits peut aider l’enfant à prendre du recul et à comprendre ce qui lui arrive, ce qui arrive à sa famille.

En attendant et pour aider votre enfant à appréhender cette période de sa vie, de vos vies, qui n’est pas particulièrement réjouissante, voilà quelques ouvrages adaptés et bien pensés.

On trouve énormément de livres sur le sujet (preuve s’il en fallait qu’il y a un réel besoin de ce côté-là) avec divers points de vue et diverses approches, nous avons donc essayé de faire un tri afin de vous proposer des ouvrages divers.

Notre sélection n’est pas exhaustive, n’hésitez donc pas à faire un tour en librairie ou médiathèque afin de feuilleter d’autres ouvrages si vous sentez qu’un tel support peut aider votre enfant (et vous) dans cette période.

Un conte thérapeutique : Petit violon. Le trio se sépare (éditions Comic)

L’histoire de Petit Violon qui voit son trio éclater est très symbolique.

Les enfants (et vous) comprennent tout de suite de quoi il s’agit et cette histoire agit comme un petit conte rassurant pour l’enfant. (à partir de 4 ans). 

Un album sur la séparation : La Séparation (éditions Alice)

Un bel ouvrage malheureusement difficile à trouver (ou cher, alors tentez en médiathèque) qui explique combien la séparation est douloureuse mais comment on s’y fait et à quel point, petit à petit, on retrouve du bonheur.

A lire avec son enfant à partir de 4/5 ans.

Sur les parents séparés et les inquiétudes logistiques :
  • Mes deux maisons (éditions Bayard Jeunesse)

Ce petit livre est un des plus accessibles (dès 2 ans) et explique très simplement qu’on peut avoir deux maisons, un parent dans chaque, mais de l’amour dans les deux.

Des mots simples, un héros attachant et même si l’histoire est courte, elle a le mérite de présenter la situation aux plus petits.

  • J'ai deux maisons (éditions Gautier-Languereau)

Accessible dès 3 ans, ce petit livre raconte également les deux maisons, les double rations de bonbons et de bisous. Un ton rassurant, adapté aux tout petits.

Dans le même style, on peut retrouver Blaireau a deux maisons (éditions Bayard Jeunesse) qui s’adresse aux plus grands (5/6 ans) qui ont pu assister aux disputes parentales, ainsi que Chez Papa et chez Maman qui est un livre très rassurant, à rabats, qui permet à l’enfant de comprendre que la vie peut se dérouler chez l’un et chez l’autre, en parallèle, et sans que cela ne soit angoissant.

Les Dolto : Les parents se séparent et Vivre seul avec papa ou maman (Editions Gallimard)

Les Dolto sont des ouvrages classiques pour aborder des sujets compliqués avec les enfants.

Même s’ils sont souvent un support clair et précis, ils sont souvent peu appréciés des parents qui leur objectent un manque de clarté et un vocabulaire peu adapté à l’enfant.

Des ouvrages qu’on vous suggère de bouquiner en médiathèque au préalable afin de voir si le ton et l’ambiance vous plaisent.

Les Max et Lili : Les parents de Zoé divorcent/Simon a deux maisons (éditions Calligram)

Cette collection bien connue pour aborder les thèmes les plus chers aux enfants, propose plusieurs tomes sur le sujet de la séparation et du divorce.

Construits toujours sur la même trame : BD avec petite histoire puis questions s’adressant à l’enfant pour amener le dialogue, ils ont le mérite de s’adresser directement et véritablement à l’enfant avec des mots justes et intelligents. Pour les plus grands, à partir de 6/7 ans.

 

Un ouvrage original : le dé-mariage (éditions du Seuil)

 

Ce livre de Babette Cole est très plaisant, très bien écrit et il permet à chaque personnage (enfant/parent) de prendre la parole pour expliquer son point de vue.

Très complet, il est accessible dès 5 ans et permet à l’enfant de se rendre compte que le divorce peut arriver à d’autres enfant et par ce biais, il peut dédramatiser la situation. 

Un grand classique : Les deux maisons de Désiré Raton (édition grasset)

Un ancien livre qui n’a pas vieilli et qui offre toujours aux enfants une belle histoire mettant en scène la séparation.

Sans larmoiement ni apitoiement, ce petit conte permet aux enfants de dédramatiser et de s’identifier. Un livre dont on se souvient.

Le livre de Rascal, C'est un papa (éditions de l’école des loisirs)

Un papa ours qui vit seul et à qui ses enfants viennent rendre visite pour le week-end.

Un papa ours qui essaie de remplir tous les rôles, un papa ours qui tente de faire au mieux. Un livre touchant qu’on lit avec plaisir, à partir de 3 ans, que l’on soit l’adulte ou l’enfant. Un livre émouvant.

Vu par une petite fille : l’amour Hérisson (réédité sous le titre l’Amour Court)

Paola raconte comment ses parents se séparent, se disputent et vivent l’un sans l’autre. Paola raconte avec des mots si justes qu’on a le cœur qui se serre.

Un livre magnifique qui aide l’enfant à accepter ce qui lui semble parfois inacceptable : le fait que petit à petit, ses parents soient heureux l’un sans l’autre.

Sur les familles recomposées :
  • Camille a deux familles (école des Loisirs)

Comment expliquer la famille recomposée aux plus petits ?

En prenant ce petit livre d’Ophélie Texier. Très simple, très clair et très positif, il permet d’aborder le sujet dès 18/24 mois.

  • Ma mère se remarie (éditions Autrement)

Un livre très explicatif qui revient sur les familles recomposées de manière très claire : à qui l’enfant obéit, quels sont ses droits, etc. A feuilleter ensemble.

  • Lulu bouche cousue (éditions Gallimard)

Lulu refuse de parler depuis qu’elle a emménagé chez le nouveau fiancé de sa mère. Mais avec la grand-mère du bellâtre, le courant semble mieux passer. A force de parler, on finit par aller mieux.

Un roman pour les plus grands (7/8 ans) sur la nécessité de communiquer dans les familles recomposées.

Pour les plus grands :
  • A la semaine prochaine (éditions Gallimard)

Andy a 10 ans et ses parents ont divorcé.

Elle vit désormais avec sa mère et son nouveau compagnon pendant une semaine et chez son père et son horrible belle-mère l’autre. Sans parler des enfants des autres…

Andy a du mal à trouver sa place et ce roman, très drôle et très plaisant, raconte comment on essaie de se reconstruire, même quand on a 10 ans et des rêves de « tous ensemble » dans la tête.

  • Madame Gargouille (éditions Gallimard)

La Gargouille c’est la concierge terrifiante de l’immeuble d’Ézéchiel.

Tout le monde la craint mais le jour où les parents de la petite fille (13 ans) se séparent, c’est chez elle qu’elle va trouver un refuge, accompagnée de sa petite sœur.

Un roman à lire à partir de 10 ans, très doux, très juste et très bien vu.

Il existe donc, vous le voyez, de nombreux ouvrages traitant de la séparation, du divorce, des émotions de l’enfants et des sentiments qui l’envahissent lorsque ses parents « ne sont plus amoureux ».

N’hésitez pas à partager vos propres trouvailles sur le sujet, il est vrai que certains ouvrages moins connus méritent parfois d’être partagés.

 

De votre côté, n’hésitez pas à vous entourer également d’ouvrages qui peuvent vous aider à communiquer avec votre enfant comme Le Divorce expliqué à nos enfants (de Patricia Lucas et Stéphane Leroy) et d’outils pour vous faciliter la vie comme des Agenda organisationnel (pour les gardes partagées) et des cahiers de liaison papa/maman.

agenda deux maisons
carnet de liaison (img)
Marie Perarnau Publié le 4 septembre 2014 Par Marie Perarnau
Retour en haut