INSCRIPTION

Desperate Housemen rime avec rire comme une baleine

Desperate Housemen

Direction le Grand Point Virgule pour assister à la " comédie romantique sur l'homme moderne" - j'ai nommé Desperate Housemen.

C'est vrai que ces derniers temps, j'ai beaucoup parlé de la femme, la femme moderne, qui s'assume, qui achète des chaussures, qui travaille, qui défend sa cause et qui Re-achète des chaussures...

Alors, il était grand temps que je m'intéresse aux hommes - que j'affectionne tout particulièrement, surtout quand ils sont drôles.

21h- La salle se remplit, se remplit, se remplit... bref, complète comme une galette de blé noir.

Le rideau se lève. Ca commence et je suis au 1er rang. En même temps, il vaut mieux, rapport à ma taille.

Apparition de Jérôme (Jérôme Daran) campant un mec venant de se faire larguer une énième fois par sa copine, rincé de son instabilité et de son manque d'engagement. De là, démarre le fil conducteur de la soirée : la reconquête ou pas de son "amour" perdu.

Il reçoit ses 2 meilleurs potes : Stéphane (Stéphane Murat) sans copine fixe et butineur pataud, et Alexis (Alexis Macquart) misogyne cynique en couple depuis 10 ans et pas forcément heureux de l'être...

Du one-men show aux scènes collectives, ils nous confient leurs déboires amoureux et brossent le portrait du couple avec un humour décapant - voire grincant.

Tu ris de bon coeur et en même temps tu te dis " Mais merde, c'est vrai ça ?" ou "Ah ben ce qu'il raconte, je l'ai fait hier"...

Et le danger, c'est quand tu viens accompagnée de ta moitié... Une impression étrange que ta vie de couple a été observée, disséquée, webcamée tel Secret Story.

En même temps, nous sommes 300 à avoir cette impression - Ouf, tout va bien.

Ce spectacle est un des meilleurs que j'ai vus ces derniers temps

 

Affiche Officielle

 

Femmes et hommes en prennent pour leur grade et le couple qu'ils forment aussi. Un texte précis, rythmé et taillé à l'opinel grand luxe. 

Un jeu juste, brillant, pointu. Des personnages travaillés jusque dans les intonations, les démarches et le vocabulaire. Du grand grand art. 

Des répliques cultes en pagaille

 

 

 

  • A propos du sexe " je ne donne pas de plaisir, je ne donne que des regrets"

  • A propos des sites de rencontres pour célibataires exigeants " Exigeants ? comment tu peux être exigeant quand tu es célibataire. Tu es seul. Alors tu prends un ticket et tu fais la queue comme tout le monde.


Bref, un florilège de verbiage haut en couleur qui rend les rires, ininterrompus.

 

Un beau trio

Et surtout, ce qui m'a plu, c'est que j'ai senti une véritable connivence et une générosité entre les 3 comédiens - un vrai plaisir à jouer ensemble alors que cela fait déjà quelques temps que cette pièce tourne.

Ils se font des petites blagues hors texte, se lancent des défis à placer des mots improbables dans leur dialogue.

Vendredi c'était hippocampe et c'était hyperdrôle.

Et puis, après avoir bien ri... une fois sortie de la salle... c'est le double effet kiss-cool et la forêt de questions qui arrivent sur ta vie à toi, ton couple à toi, tes envies à toi.
L'idéal dans ce cas là, c'est d'aller prendre un pot juste à côté histoire de ne pas trop penser.


Courez voir ces hommes modernes, sinon c'est moi qui y retourne.

 

--> Billeterie : Dès 10euros sur billet-reduc 

 

 

Photo prise sur le site de Close Event

Stephane Murat - Jerôme Daran - Alexis Macquart

Trio
avisdemamans avis Publié le 17 novembre 2014 Par avisdemamans avis
Retour en haut