INSCRIPTION

Dur dur d'être La Mum Box

J’aime les entrepreneurs.

J’aime les entrepreneurs pour leur créativité.

J'aime les entrepreneurs parce qu'ils sont le poumon d’une économie parfois en détresse.

J’aime les entrepreneurs parce qu’ils n’ont peur de rien et qu’ils osent.

J’aime les entrepreneurs parce que leurs discours me galvanisent, m’inspirent et me poussent à me dépasser…

Je respecte profondément les entrepreneurs… même si le marché est rude, j’ai de l’admiration pour mes concurrents qui se battent, tous les jours, comme je le fais, pour maintenir ce rêve fou de construire, pérenniser, créer de l’emploi dans un monde chaque jour plus morose.

 Je le dis à Tiniloo, Surpriz, Le Koutchoulou, Little Cigogne, Macocobox, ChouetteBox, MumToBePartyBox, OdiceBox.

Bravo pour ce que vous faites, et bravo de défendre vos marques,  biens précieux, que vous chérissez chaque jour un peu plus.

Sur ma route d'entrepreneur, j’ai toujours été très sensible au discours de Fanny Péchiodat fondatrice de My Little Paris dont la description n’est plus à faire. Ce merveilleux site de bons plans parisiens racheté récemment par Auféminin, est une des fantastique sucess story de l’entrepreneuriat féminin.

Pourquoi son discours m’a toujours transcendée ?

Parce qu'elle n’a de cesse de répéter que la créativité est au cœur du processus.

C’est vrai que chez My Little Paris – société fantastique et inspirante – il existe même un creative morning pour rester fidèle à leur devise « La créativité est un muscle, il faut l’exercer »

Je partage complètement son point de vue, ce que je m’engage à faire chaque jour, notamment en respectant ce que mes pairs ont de plus cher : leur marque. 

Bizarrement, je ne suis pas sure que les paroles de My Little Paris soient toujours assorties des actes appropriés.

La semaine dernière, j’ai eu une sacrée surprise.

Celle de découvrir la My Little Mum Box…dernière Box née de My Little Paris ciblant les mamans.

Mum Box, c’est une invention de mon cerveau et une marque déposée.

Je me savais créative et douée pour trouver des noms de marques, mais là…. J’en suis sans voix.

Cette marque que je soutiens depuis 3 ans attaquée de plein fouet par une multinationale.

Ca fait mal.

Ce matin, j’ai mal à mon entrepreneuriat.

My Little Paris serait-elle en manque d’inspiration ? ou pratique-t-elle la politique de la terre brulée ?

Nous aurions pu discuter, réfléchir à faire alliance, à une synergie...

Mon désenchantement est à la hauteur de mon instinct maternel de louve. Je défendrai ce que j’ai mis tant de temps à construire. Pour moi, pour tous ceux qui m’ont fait confiance et pour maintenir les 3 emplois que j’ai crées en 3 ans.

Et surtout, je ne me tairai pas.

 

avisdemamans avis Publié le 23 septembre 2014 Par avisdemamans avis
Retour en haut