En attendant la Rose

1

Il y a des jours comme ça, où se lever le matin est particulièrement simple

Des jours où vous n’hésitez pas au feu rouge entre mettre la radio ou un CD

Eh oui, la groupie qui sommeille (pas tant que ça) en moi, se réveille…J’aime la chanson française et ce qu’on a appelé la « Nouvelle Scène Française »‘. Et aujourd’hui, je sais que celle qui a bercé ma première année de vie de maman va nous faire l’honneur d’être présente sur le plateau.

On s’affaire, un peu, beaucoup… la tension est perceptible dans les couloirs. Un climat électrique et bon… bon comme une odeur de cocon, smooth et sans chichi…De la poésie et ça fait du bien; du sentiment avec des morceaux de vrais.

Rose, Rose est là. Toute en décontraction – en tous les cas en apparence. Silhouette gracile et sourire intimidé, elle nous salue et nous témoigne toute l’affection qu’elle a pour Les Maternelles, son émission fétiche.

Alors, bien entendu, je ne resiste pas, il faut que je lui dise.

- Je peux vous dire que vous avez jalonné ma 1ere année de vie de maman… La liste, Ciao Bella, Les jeux sont faits….et surtout Julien, qui je dois l’avouer est ma chanson préférée

- Moi aussi !

Eh bien là, je suis conquise, il n’en fallait pas beaucoup.

On se prépare, il faut tourner. Rose ne viendra qu’en clôture d’émission pour inaugurer une nouvelle séquence Ma Musique à Moi.

Concentrée sur mes papiers, j’oublie… et puis Julia lance un  » Ma Musique à Moi » – jingle.

Ma Musique à Moi, c’est accueillir des artistes parents qui vont, en quelques mots, nous parler d’eux en tant que maman ou papa, d’eux avec leur fragilité,  leurs émotions, leurs balbutiements de parents, d’eux simplement. On aime.

Juste à côté de moi !

Rose est là, elle vient s’asseoir juste à côté de moi… Me lance un sourire complice avant de commencer sa conversation. Il faut dire que je suis aux premières loges: YESS !  Quelques mots échangés qui nous font comprendre combien cette émission est un peu sa madeleine de Proust comme sa musique l’est pour moi.

Elle entonne une jolie berceuse, douce, inédite que seul son petit Solal connaissait jusqu’alors… et d’ailleurs, n’appréciait pas des masses, ce qu’elle nous livre avec humour et auto-critique. Re-aime

Bref, ne ratez pas ce joli moment suspendu à voir que sur Les Maternelles le 8 janvier prochain.

2
avisdemamans avis Publié le 27 décembre 2012 Par avisdemamans avis
Retour en haut