INSCRIPTION

Enceinte, tout est possible – de Renée Greusard

Que celles qui en doutent se ruent en librairie pour acheter le livre de Renée Greusard, une jeune journaliste et une toute jeune maman qui, après s'être fait quelques noeuds au cerveau autour de ce vaste sujet qu'est la grossesse, a décidé de mener une enquête féministe pour répondre à toutes ses questions !

  • qu'est ce qu'on peut manger ? Est-ce réellement dangereux de manger du fromage non pasteurisé ?!
  • peut-on rester sexy et faire l'amour normalement...?
  • ne peut-on vraiment pas boire une seule goutte d'alcool ..?
  • peut-on aller en boite de nuit et danser toute la nuit sans rendre son bébé sourd ?!
  • ....

Bref, Renée est une trentenaire fêtarde, qui vit en colocation avec son mari, qu’elle surnomme « l’Aventurier » et ses amis, et elle a bien décidé de tomber enceinte et surtout, que sa vie, telle qu’elle l’entend (boulot, fêtes et re fêtes, apéros, voyages, rencontres…) puisse continuer !

Renée est donc partie à la rencontre de chercheurs, médecins, ou tout simplement d'autres femmes pour l'aider à réaliser cette enquête et a écrire ce livre qui déconstruit les légendes et idées préconçues !

Un livre plein d'humour et d'émotions

On rit, on compatit, on envie … bref, on passe par toutes les émotions, et c’est pour tout ça que nous remercions Renée de nous avoir emmenés dans tous les rebondissements de sa grossesse, son état de « je suis Gros » comme elle le définit.

Elle nous en parle de façon décomplexée et en toute franchise, et nous avoue avoir été prise d’une envie de bébé comme d’une fringale de shopping « excusez-moi mademoiselle, j’adore votre ventre rond. Vous pourriez me dire ou vous l’avez acheté, s’il vous plait ? »

 Être enceinte à l'heure de la génération Y 

Elle nous embarque également dans les angoisses que traversent les femmes lorsque tomber enceinte s’avère finalement plus complexe que ce qu’on pouvait imaginer (surtout quand on appartient à cette génération du « je veux tout tout de suite ») :

  • Les nombreuses heures passées sur les forums, les questions des proches qui dérangent, les médecins qui font flipper, et la grande consommation qui nous pousse à tomber dans le piège du marketing de la maternité (tests de grossesse à gogo, applications mobiles d’ovulation…).
C'est pas toujours drôle

Renée nous embringue aussi dans toutes les frustrations liées à son état, on est pas la pour se mentir, être enceinte, ce n’est pas que du bonheur : vivre avec un chat quand on a pas eu la toxo, ne plus rien pouvoir manger, ne plus prendre l’apéro, faire l'amour…

On est tiraillés, autant que cette future maman a pu l’être, entre vouloir être enceinte et faire comme si tout était normal comme avant, et les vraies contraintes qui la ramènent à la réalité.

Avec humour elle nous avoue s’être posé les questions qui vous ont peut être aussi perturbées « et si on s’injectait du caca de chat dans les veines »

  • Façon imagée de se demander pourquoi on n’imposerait pas la contamination à la toxoplasmose à toutes les femmes avant une grossesse, ça serait tellement plus simple :)
 le choc générationnel avec ses parents

Renée nous a fait sourire aussi lorsqu’elle nous raconte l’écart générationnel entre sa maman et elle, avec toutes les incompréhensions qui en sont les conséquences lorsqu’il s’agit de grossesse …  Surtout quand on sait que nos mamans, enceintes, avaient comme livre de chevet la fameuse bible de la grossesse "J'attends un enfant" de Laurence Pernoud version 1987, ère dans laquelle les "je suis Gros" étaient finalement vachement plus libres !

 

Bref, nous ne vous en disons pas plus, il faut absolument lire ce livre pour pouvoir aller jusque dans la salle d’accouchement avec Renée, et même après.

Jeunes parents en désir d’enfant, ou déjà parents, vous vous y reconnaitrez c’est certain !  

 

 

laurie pleple Publié le 14 avril 2016 Par laurie pleple
Retour en haut