INSCRIPTION

Gaston, le petit nain qui n'arrêtait pas de poser des questions

Ça commence tôt. Dans la journée, j''entends. Et même dans la vie du nain. Parfois vers deux ans et demi, mais plutôt vers trois ans.

Quand il commence à parler, à comprendre (un peu, ne nous emballons pas) ce qu''on lui dit et quand il laisse traîner ses petites oreilles de nain pas très loin des discussions de grands.

Pourquoi ?

  • Une illustration ...

    Une illustration ...

  • Sympa le nain

    Sympa le nain

  • Gaston, le nain qui n’arrêtait pas de poser des questions !

    Gaston, le nain qui n’arrêtait pas de poser des questions !

  • Crédible non ???

    Crédible non ???

  • On obéit le nain !

    On obéit le nain !

  • Le coin des grands

    Le coin des grands

  • Dans le noir...

    Dans le noir...

    Pourquoi ?

    Ah Â…le pourquoi. C''est choupi le pourquoi, c''est mignon, ça fait sourire et ça fait un petit pincement dans notre cÂœoeur de maman parce qu''on se dit que le nain grandit.

    Le pourquoi, c'est une phase obligée du nain, qui dure à vie en fait.

    Après, chez le Mâle, ça se transforme en « Tu ne sais pas où sont (au choix) mes clés / mes chaussures/mes lunettes ? ».

    Bref, une fois que le nain est entré dans sa phase de pourquoi, j''ai juste envie de vous dire « bonne chance ». Parce qu''il y a le Pourquoi de base, le classique, le simple, le facileÂ… comme par exemple : « Pourquoi les voitures mettent leurs phares quand il fait nuit ? ».

    Facile je vous dis. Dans la même catégorie, je range les questions « pas trop faciles » mais auxquelles on peut répondre si on a un bon dictionnaire ou une connexion internet à portée de main. Dans le style « combien de temps les bébés otaries restent dans le ventre de leur maman ? » par exemple.

    Bref, le nain aime se poser des questions (et vous poser des questions) qui peuvent parfois s'avérer légèrement gênantes, voire embarrassantes.

    Du « Pourquoi la dame est grosse ? » (classique) au « Pourquoi Mamie elle n''est pas encore morte puisqu''elle est vieille ? » (aimable), en passant par le poignant « Pourquoi je ne peux pas rester toujours petit pour faire dodo près de vous ? », le nain sait exactement ce qu''il faut dire pour vous déstabiliser.

    Si vous possédez vous aussi ce modèle de nain qui ne cesse pas un instant de se torturer son petit cerveau nainesque avec des « Pourquoi » tordus et étranges, vous avez peut-être déjà cherché à investir dans un ouvrage qui ferait le boulot de « réponse plausible » à votre place. En tout cas, moi, oui.

    J''ai donc l''honneur de vous présenter mon investissement en la matière, le livre Gaston, le petit garçon qui n'arrêtait pas de se poser des questions ».

    Et oui, l''intrigue est posée dès le titre : Gaston est un boulet qui n''arrête pas d''ennuyer ses parents avec des questions toutes plus saugrenues les unes que les autres. Sauf que les parents de Gaston sont patients et sympathiques et qu''ils ont manifestement du temps pour répondre à ses questions.

    Enfin, il n''y a pas que les parents qui répondent à Gaston dans ce petit livre, je vous rassure. Il y a sa maîtresse aussi (qui n''a pas trop l''air gavé), ses copains et sa grand-mère (la mamie est toujours bien plus patiente, c''est connu).

    Bref, ce brave Gaston qui n''est heureusement PAS notre nain, s''interroge sur le monde, sur l''amour, sur la mort, sur les sentiments, sur ce qu''il voit au quotidien et sur le devenir des gens et des choses.

    Ce livre (assez épais), s''adresse aux enfants à partir de 4 ans environ et est divisé en douze chapitres thématiques :

    • Pourquoi on n''est pas tous pareils ?
    • Où on était avant de naître ?
    • Pourquoi on va à l'école ?
    • C''est pas juste ! Pourquoi il y a des méchants ?
    • C''est quoi la mort ?
    • EtcÂ…...

    Bref, du concentré de nain pénible. A l''intérieur de chacun de ces chapitres, vous assistez à des variations sur le thème. Par exemple, dans le chapitre « Pourquoi on va à l''école ? » (question fréquemment posée par le nain, avouons-le), vous retrouverez des questions plus pointues :

    • A quoi ça sert de lire, écrire, compter ?
    • Maman, pourquoi tu ne peux pas rester avec moi à l'école ?
    • Mais pourquoi il faut toujours retourner à l'école ?

    Bref, de la question de nain quoi.

    Evidemment, l''intérêt de ce livre, ce n''est pas uniquement de mettre en page le questionnement de l''enfant, c''est également (et surtout) la réponse de l''adulte.

    Je dirais même plus « la réponse QUI VA BIEN de l''adulte ». Les questions sont donc présentées sous la forme d''un petit dialogue (voir le merveilleux diaporama) qui permet à l''adulte de se dépatouiller de certaines situations légèrement embarrassantesÂ…...

    Les réponses sont claires, souvent celles que nous aurions fait (mais pas toujours) et permettent bien souvent de rassurer l''enfant (et de couper court à la conversation, héhéhé).

    La page de gauche contient donc ce petit échange adulte/enfant et la page de droite donne une phrase plus générale (genre phrase choc) qui étend la réflexion à un thème plus large.

    Par exemple, à la question : « Maman pourquoi on est obligé d''aller à l'école ? » La réponse de la maman (sympa) : « A l''école, on apprend plein de choses : dessiner, danser, bien parler, bien écouter. Un jour, on apprend aussi à lire, à compter. Ce sont des choses très utiles pour toute la vie. Et sur la page de droite : L''école donne plein d''outils pour nous aider dans la vie.  

    Mon bilan ?

    Points positifs

    • Un livre sans chichis, avec du vrai nain dedans, des questions pertinentes et des réponses intelligentes.
    • Des illustrations simples mais efficaces, un rythme à la portée de l''enfant (et de l''adulte) et des thèmes bien vus.
    • Des réponses adaptées aux nains à partir de 3 ans et demi, 4 ans, ni plus, ni moins. Pas de niaiseries, pas de «il est parti au ciel » pour parler de la mort par exemple, ni de trucs glauques.

    Points positifs

    • Un livre qu''on ne lit pas d''une traite mais plutôt petit à petit au gré des questions du nain. On peut donc laisser parfois passer du temps avant de l''ouvrir de nouveau.
    • Edité par la section plutôt « catho » de Bayard Presse, j''ai recensé deux questions où on aborde Dieu (mais sans en rajouter, juste comme opinion personnelle du parent interrogé ce qui fait que ça ne biaise pas la réponse).
    • Un livre qui donne parfois des idées de pourquoi au nain malin (et oui !)

     

    Ma conclusion ?

    Un livre vraiment très sympa, très intelligent et bien conçu pour les parents qui veulent savoir comment répondre à certaines questions délicates.

    Loin de donner LA réponse type au parent, il aiguille vers un ton, vers une façon de dire les choses, adaptée au nain.

    Tous les thèmes y sont abordés, de la mort à la formation de l''univers en passant par les relations aux autres et la liberté. Ce livre peut être ouvert avec l''enfant lorsque une question NOUS pose problème, ce qui permet de lancer le débat et d''assurer nos arrières.

    Le côté un peu « catho » du livre est très peu visible, le parti pris n''est absolument pas religieux mais plutôt du côté de l''explication de certaines émotions et certains sentiments. Je ne peux donc que vous le conseiller si vous avez des difficultés à répondre aux questions incessantes du nain !

    Ici, il est ouvert de temps à autre, lu au coup-par-coup et bien souvent, il permet de poser le mot juste là où le sujet est parfois difficile.

    ZINFOS POUR LA MAMAN
    • Fiche produit  

     

    La note du nain
    • Note globale : 8/10 

    • Intérêt nainesque pour le livre : 4/5

    • Pertinence des thèmes abordés : 5/5

    • Résistance de l'ouvrage aux crocs des petits nains : 4/5

    • Rapport utilisation/prix : 3/5

    • Aptitude à calmer les "pourquoi" : 4/5

    Marie Perarnau Publié le 18 octobre 2012 Par Marie Perarnau
    Retour en haut