Grossesse et tabac, quels sont les risques ?

clope
Le tabac est un véritable fléau de notre société. Chaque année, il tue près de 6 millions de personnes, dont plus de 600 000 sont des non-fumeurs victimes de tabagisme passif. Ce qui équivaut à une personne qui en meurt toutes les 6 secondes.

 

Il faut savoir également, que la fumée de tabac contient + de 4000 substances chimiques dont + de 50 sont cancérigènes.

Le tabac est la cause de maladies cardiovasculaires, respiratoires, et le cancer du poumon.

 

Le tabac et la grossesse

Beaucoup de futures mamans souhaitent arrêter de fumer pendant leur grossesse mais c'est plus facile à dire qu'à faire : nervosité, irritabilité, fatigue, prise de poids... Tout le monde n'arrive pas à passer au-dessus de ces symptômes très gênants. 

Un tiers des femmes enceintes continuent de fumer pendant la grossesse mais pas forcément quotidiennement. Et un quart des femmes fument quotidiennement.

 

Les conséquences du tabac sur la grossesse

-       le risque de faire une grossesse extra-utérine est doublé

-       le risque de faire une fausse couche spontanée est triplé (le risque dépend du nombre de cigarettes fumées/jour)

-       le risque que le placenta se fixe trop bas dans l’utérus suivi de saignements

-       le risque de rupture des membranes

 

L’effet du tabac sur le fœtus 

Plus on fume, plus les effets seront puissants. Quand on fume, notre sang se charge de monoxyde de carbone, et le fœtus reçoit de l’oxygène par le sang de sa mère. 

Le tabac peut retarder la croissance intra-utérine de l’enfant, il y a donc plus de risque de donner naissance à un enfant qui pèse moins de 2,5kg.

Par ailleurs, la circulation sanguine sera moins bonne sur les artères du placenta et du cordon ombilical car le tabac a un effet vasoconstricteur.

Enfin, les enfants ont plus de risques de devenir fumeurs à leur tour.

 

Quels traitements adopter pour réduire sa dépendance au tabac pendant la grossesse ?

Même si les substituts de tabacs ne sont pas recommandés pour la femme enceinte, il est toujours mieux de prendre ces médicaments plutôt que de fumer.

Depuis 1997 les substituts de nicotine sont autorisés pour les femmes enceintes.

Cette nicotine est donc moins nocive, elle se diffuse plus lentement dans le corps contrairement à la cigarette qui envoie un pic de nicotine.

 

Peut-on allaiter quand on fume ?

Le mieux est de ne pas fumer quand on allaite. La nicotine passe dans le lait maternel que l’enfant va ingérer. Sa concentration varie en fonction du nombre de cigarettes fumées par jour.

 

Tabagisme et fécondité

Lorsqu’on fume, le délai de conception d’un enfant peut être plus long.

 

La rédaction d'AvisdeMamans Publié le 13 juin 2014 Par La rédaction d'AvisdeMamans
Retour en haut