Interview de Léonie auteure de J'attends des jumeaux : au secours ?

image intro

Léonie a trois enfants, c’est donc une multipare aguerrie.

D’autant que parmi ces trois enfants, on retrouve un petit lot de deux adorables jumelles. Enseignante et mère de famille nombreuse, Léonie a tenu à partager son vécu de maman de jumeaux/jumelles afin d’apporter son expérience, ses astuces, ses doutes et ses angoisses, ses moments de bonheur et tout ce qui a pu l’aider pendant sa grossesse et les premières années de ses filles.

De son histoire, Léonie a donc tiré un petit livre, un guide pratique pourrait-on dire, à l’usage de ceux qui attendent des jumeaux : de la grossesse à la naissance, de l’organisation sans failles aux premières années des enfants, on découvre un petit monde un tout petit peu plus complexe que prévu et un bonheur doublé (tout comme les cernes il faut le dire).

Chez Avis de Mamans, nous avons tenu à vous présenter cette wondermaman qu’est Léonie à travers une petite entrevue pour nous faire découvrir son livre, ses astuces et son univers de maman de jumeaux (mais pas que).

Bonjour Léonie ! Peux-tu te présenter à nos Mum’s ?

Je suis enseignante, maman de trois enfants (deux filles et un garçon), et blogueuse à mes heures nocturnes sur les blogs La Chronique qui pique et Les Bouquins de Léonie.

L'envie d'écrire me démange depuis des lustres et la vie avec mes filles jumelles, aujourd'hui âgées de 8 ans (je suis sortie de l'auberge...jusqu'aux premiers boutons d'acné), m'a donné envie de partager mon expérience de maman de jumeaux. C'est pour cela que j'ai écrit le livre.

Livre
Quelle a été ta réaction quand tu as su que tu attendais deux bébés ? Et qu’aurais tu envie de dire aux mamans qui viennent juste d’apprendre une grossesse gemelllaire ?

J'ai dit « Oh m... !!!».

Et puis, j'ai regardé mon mari, et on a ri jaune (fluo). J'étais à la fois choquée à la fois rassurée car le médecin-échographe venait de m'annoncer qu'il y avait trois bébés. Et puis finalement seulement deux. Ouf, nous sommes pleinement rassurés.

Je dirais aux mamans qui viennent juste d'apprendre leur grossesse qu'elles vont vivre une aventure extraordinaire, avec double stress, certes, double fatigue, certes, mais double amour.

Toutes les problématiques qu'elles soient de l'ordre des soins, de l'éducation et même de l'affect sont différentes. Il faut s'y préparer, ne pas rester seule, et échanger le plus possible. Je tiens aussi à dire que quelque soit le degré de difficulté de ce que nous avons vécu, c'est sans aucun regret aujourd'hui. Bien au contraire.

image accouchement
Quel est ton souvenir le plus marquant de ta grossesse ? Et ton meilleur conseil à celles dont le ventre s’arrondit pour deux tout petits ?

Mon souvenir le plus marquant est le fait d'avoir utilisé mon ventre comme table...parce que je ne pouvais plus atteindre la table à la fin de la grossesse!

Mon meilleur conseil : tartine-toi de crème et va à la piscine, tu te sentiras bien plus légère dans l'eau.

image conseil
Parlons logistique : on peut lire dans ton livre quelques suggestions d’achat de matériel de puériculture ? Quelles sont les choses qui te semblent indispensables avec des jumeaux ? Et quelles sont les choses qui ne le sont pas ?

La poussette est l'achat le plus important; il faut qu'elle soit confortable pour les petits et maniable pour les parents, car avec des jumeaux encore plus qu'avec un seul, la sortie sauve la vie. Les nacelles pour la voiture sont inutiles (et la plupart du temps impossibles avec deux).

Il faut d'ailleurs déculpabiliser avec cette histoire de cosy mauvais pour le dos : ils n'y passent pas leur vie.

illu bidon
Côté papa : il faut « survivre » à l’arrivée des jumeaux, tu le dis. Le couple en prend un coup ? Comment tenir bon? Il faut être une équipe? Se partager les tâches? C’est comme une naissance simple ou bien faut-il vraiment être très forts pour passer le cap de la 1ère année ?

Loin de moi l'idée de noircir le tableau, mais oui il faut être une équipe, et oui, le couple en prend un coup.

Mais si le couple tient, c'est un excellent test pour la suite.

Le fait d'avoir eu nos filles nous a mis au pli tout de suite. Le partage des tâches est primordial pour la survie de chacun, et forcément, du couple.

image des jumelles
Les nuits HUM, on en parle ou pas ?

Je ne parlerai qu'en présence de mon avocat!

Si tu devais nous confier 2 souvenirs chouettes (et 2 moins chouettes) qui sont en rapport avec la gémellité, quels seraient-ils ?

J'ai beaucoup aimé voir mes bébés interagir très jeunes toutes les deux : sourires et éclats de rire dès le transat, c'est très fort. Ceci dit, nous avons vraiment éduqué nos filles en cultivant leur individualité, donc nos meilleurs souvenirs sont simplement liés à ceux de l'enfance, les grandes étapes sont les mêmes que pour les autres.

Par contre, en moins chouette je peux te citer les doubles gastros et les doubles nuits pourries. Ah, et aussi, la double varicelle.

Et le troisième, il trouve sa place ?

Il est chéri par ses sœurs et les mène par le bout du nez.

Je me fais parfois disputer parce que je le gronde... Le fait d'avoir un petit frère a détourné l'attention des gens quant à la gémellité, l'entourage est plus focalisé sur la famille complète que sur les filles elles-mêmes. Cela leur a fait du bien.

Pourquoi avoir écrit ce petit livre (bien pratique par ailleurs) ?

Lorsque j'étais enceinte, j'ai lu tout ce qui passait sur la grossesse gémellaire.

Conclusion : la littérature gémellaire porte beaucoup sur la relation fusionnelle entre les enfants et l'aspect médical de la grossesse.

Nous, futurs parents de jumeaux n'avions alors pas droit à notre petit guide pratique sympa et rigolo comme les autres futures mamans de non-jumeaux.

Alors, quand j'ai eu un peu plus de temps, j'ai décidé de l'écrire et j'ai entraîné mon amie Cathy pour les illustrations. Les précis de puériculture que j'ai lu pendant ma grossesse me rappelaient à quel point j'étais une marginale de la grossesse.

Les conseils n'étaient souvent pas applicables pour deux et me faisaient culpabiliser énormément.

Une fois que nos filles ont grandi, je me suis rendue compte qu'on s'était pas si mal débrouillés, et j'avais envie de rassurer les futurs parents de jumeaux : même en faisant comme on peut, on fait des choses bien !

Je te laisse le mot de la fin pour dire un petit quelque chose aux parents qui attendent des jumeaux :

Fais-toi tatouer « organisation » sur le bras gauche, et « anticipation » sur le bras droit et tout ira pour le mieux.

Merci Léonie pour cette petite interview rassurante (mais pas que). Pour découvrir le livre de Léonie, ça se passe par ici, disponible en format PDF ou en livre, n’hésitez pas à le commander histoire de vous préparer (et d’anticiper non ?)

  • Papacube : un papa de trois filles dont des jumelles. Tests, dessins humoristiques du quotidien parfois démentiel d’une famille nombreuse.
  • La vie des triplés : Claire a eu des triplés (et un petit 4ème), elle raconte avec humour son quotidien de wondermaman.
  • Sabine et Associés : quatre enfants donc des jumeaux, c’est une petite entreprise qui tourne avec ses hauts et ses bas, mais toujours avec le sourire.
  • Les trois mousquetaires : un blog bien sympathique d’une maman de triplés (et d’un petit dernier).
  • 8 à la maison : six enfants dont des jumeaux et une maman qui raconte le quotidien, qu’il soit gai ou difficile. De bien jolis moments.
  • Jumeaux and co  : le site de référence pour les parents de multiples.

La rédaction d'AvisdeMamans Publié le 28 mai 2014 Par La rédaction d'AvisdeMamans
Retour en haut