INSCRIPTION

Interview de Natacha auteure du Dico des Parents alias Cranemou

Vous connaissiez Cranemou en tant que blogueuse, figurez-vous qu'elle a aussi sorti un livre intitulé Le Dico des Parents co-écrit avec le Docteur Alain Benoit.

A l'occasion de la parution de ce livre AvisdeMamans a décidé d'interviewer pour vous Cranemou afin d'en connaître plus sur son parcours, son quotidien de femme et de maman et aussi son livre !

Le Dico des parents se présente sous la forme d'un dictionnaire bien sûr avec la définition de chaque mot avant d'être parents et après, accompagnée de la parole experte du pédiatre Alain Benoit et de conseils et astuces pratiques.

Les mots définis dans le livre sont très variés, on peut passer des définitions sérieuses comme l'allaitement, les repas, le sommeil à des définitions beaucoup plus amusantes comme les X-Men et...Non on ne vous en dit pas plus à vous de découvrir Le Dico des parents et de nous donner vos impressions sur le livre.

 

  • Nom : Guilbert                                                               
  • Prénom : Natacha
  • Blog : Cranemou
  • Sa famille et ses chombis : Clapiotte, 4 ans et demi et N°1 9 ans

Quel est l’élément déclencheur de l’ouverture de votre blog ?

L’ennui d’être en arrêt maladie en début de grossesse avec mon fils à l’école toute la journée, je tournais en rond. J’ai troqué mes carnets d’écriture contre un support web. Et voilà où j’en suis !

Pourquoi vous-êtes vous lancée dans l’écriture de ce super dico ?

Au départ le constat de voir que beaucoup de mots avaient changé de signification entre avant d’avoir des enfants et après. Des mots disparaissent, d’autres sont tout nouveaux, et le reste ne signifie plus du tout la même chose.

L’idée de traiter le sujet sur le blog m’a effleuré mais je me suis rendue compte que cela allait être noyé avec mes autres articles. Un recueil sous forme de livre a germé dans mon esprit… et j’ai rencontré les bonnes personnes, au bon moment . La chance certainement.

Quelle maman êtes-vous ?

Je suis une maman tout ce qu’il y a de plus normale, je suis angoissée dès qu’un de mes enfants éternue et je me demande parfois si ce que je fais convient réellement à mes principes d’éducation.

J’ai toutefois l’avantage de faire preuve de beaucoup d’auto dérision, ce qui me permet de mettre toute forme de culpabilité de côté : quand je doute, je regarde mes enfants et me demande s’ils ont l’air heureux. Je réponds oui. Le travail est fait. Pas forcément parfaitement, mais le résultat est là.

Quel est le truc le plus fou que vous ayez appris en rédigeant cet ouvrage ?

Que je ne pouvais pas le rédiger chez moi. J’avais besoin, juste pour le livre, d’être dans une nouvelle bulle. J’ai trouvé un café pas loin de chez moi où j’ai passé des journées entières, avec la patience  des propriétaires, à taper sur mon clavier. C’était assez étrange de constater que c’était ici et nulle part ailleurs. (Restaurant Frere&Sœur, Lyon 3)

La dernière fois que votre enfant a perdu son doudou…

La sueur froide. Comme à chaque fois. Mais on a toujours eu de la chance et on a toujours fini par le retrouver. Ceci dit, je crois que les parents sont bien plus stressés par ce genre d’événement que l’enfant lui-même !

Pourquoi avoir choisi la forme d’un dictionnaire ?

J’avais listé sur papier tous les mots qui avaient changé de sens , qui avaient disparu ou qui étaient totalement nouveaux entre avant l’enfant ou après. C’était vraiment le concept de base.

Quelle est la définition à avoir lu au moins une fois dans la vie de parents ?

Je crois que c’est « principe ». Pas le plus joyeux du livre, mais le plus sincère, celui que j’ai sorti du fond de moi, sous forme de lettre à ma propre mère.

On croit tous qu’on fera mieux que nos parents, on se met la pression pour ça, et au final, avec le recul, on voit bien qu’on est comme eux.

On a fait comme on pouvait, avec les moyens qu’on avait. Et c’est ce qui nous rend parfaits en tant que parents.

Le site dont vous n’arrivez pas à vous passer…

Facebook. Très original n’est ce pas ? Ça me permet de garder et entretenir le lien avec mes lecteurs, on discute, on rigole, c’est mon espace de détente, ma pause café.

Maman, blogueuse et aujourd’hui auteure… Comment faîtes-vous pour trouver du temps pour vous ?

Je le prends. Je me suis un peu perdue au milieu de tout ça à un moment, au point de ne vraiment plus m’occuper de moi en tant que personne. Je n’étais « que » la maman ou que Cranemou. Je me permets des douches de 15 minutes, des restos entre copains, des grasses matinées. Une, deux, trois fois par semaine.

Quand on veut, on trouve le temps. Quitte à ce que je travaille plus tard le soir, je ne mets plus ma propre vie entre parenthèse.

Votre plus grosse honte avec les chombis ?

J’ai rarement vraiment honte, mais quand même, quand ils parlent à voix haute (voire très haute) d’une personne en la montrant du doigt parce qu’elle est trop petite/grande/maigre/grosse/a les cheveux orange fluo… là, oui, je suis très mal à l’aise… Et ils sont très forts à ce petit jeu là !

Un conseil pour les départs en vacances. Avez-vous un indispensable de vacances à conseiller ?

La bonne humeur et la dérision. Rien de cher, ni de trop encombrant en fait. Les bouchons ? Le vomi qui pointe pour le grand ? La queue interminable aux toilettes sales de la station d’autoroute ? TOUT ce qui n’est pas de ma faute, je le prends en rigolant. Ça évite les crises de nerfs et ça désamorce le conflit.

Pour les enfants, sinon, j’ai « investi » dans des compteurs manuels (comme ceux des hôtesses de l’air dans les avions). Il y a toujours des tas de choses à compter. « On clique à chaque personne avec un chapeau », « à chaque voiture rouge », « à chaque fois qu’on voit un avion/une vache/ un train ». Bref, on s’occupe, et étrangement, aussi bête que cela puisse paraître, ça fonctionne à merveille. (le comptage de gros mots des parents étant un must absolu)

Quelles sont vos astuces/conseils :

  • Pour garder la forme avec 2 enfants, un Blog et un Dico (livre) : Ne pas s’oublier ; Jamais.
  • Pour rester zen : Constater que lorsque l'on n’y peut rien, ce n’est pas la peine de dépenser notre énergie à des choses sur lesquelles nous n’avons aucun impact.
  • Pour occuper ses enfants un Dimanche de pluie : Un bon DVD, un paquet de feuilles, des feutres. A la toute limite, de la pâte à modeler. Rien d’original. Les classiques  sont des valeurs sures.
  • Pour faire manger de la verdure aux chombis : Je passe. Je suis nulle à ça. Ils ne mangent quasi pas de légumes si ce n’est en purée et sous la torture (enfin, on dirait que je les torture en tout cas)

Le dernier film regardé avec les chombis au cinéma ?

Rio 2. Trés bon film. Et Minuscule, que j’affectionne encore plus.

La liste des 3 applications indispensables pour les parents :

  • Au quotidien : un réveil digne de ce nom.
  • En vacances : Rien, on se déconnecte (ou au moins on essaye)
  • Le week-end : (l’appli ciné et quelques bons jeux pour enfants pour leur permettre de « faire comme maman » et de traîner sur la tablette)
La rédaction d'AvisdeMamans Publié le 13 juin 2014 Par La rédaction d'AvisdeMamans
Retour en haut