INSCRIPTION

J'en tremble encore…

Avec 3 enfants, on pense être plus expérimentée que les autres ! Avoir quelques longueurs d’avance et se la jouer maxi-cool ! Eh ouais (petit air supérieur)

C’est vrai que parfois, je fais preuve d’une certaine non-chalance à la limite du laxisme, ça me donne (enfin) un côté mère zen, pas stressée. Mais, chassez le naturel, il revient au galop monté.

Je plante le décor, retour absolument apocalyptique d’un we idyllique en Bretagne (sous la pluie mais j’aime le crachin breton) ! 10h dans la voiture, car nous n’étions pas seuls à vouloir rentrer de we !

eureusement que notre chère 107,7 était là pour nous annoncer des temps passages de 1h pour 3 km ! Quel régal !

Bref, tout cela entrecoupé de pluie dilluviennes ! Et c’est là que j’ai découvert une nouvelle activité pour les zouzous : écouter la pluie tomber sur la fenêtre du toit ouvrant (qui était fermé;-) pour celles qui en doutaient). Ils ont donc écouté et quand ils se sont lassés, je leur ai demandé de compter les gouttes (infâme que je suis !) Ben ça marche ! Sauf que les averses par là-bas ne durent jamais ASSEZ longtemps !

Du coup, quoi de plus normal que de se faire un petit Hamburger dans la zone industrielle de Chartres à 22H ! Si ce n’est pas une top fin de we idyllique ça ! Hein, franchement, ah… Je vous sens envieuses (ou complètement dépitées !). Pour garder encore une glamour touch, nous passons au drive et nous dînons (si on peut appeler ça dîner) dans la voiture garée … SUR LE PARKING DU FAST FOOD !

Dès fois qu’on serait en retard sur le planning ! La classe à l’italienne !

Le tout 1er Hamburger pour la 2ème dans sa petite boîte pour petits! C’est fête !

Tout se passe bien jusqu’à ce petit bruit de respiration coupée… Les parents se retournent et lancent un « ça va ? ».. Les yeux exorbités, elle nous lance un « OUI » à s’en époumoner… Inquiète, je me re-retourne, « mache mache »… « croque-croque »… « ça va ? réponds moi ». Elle ne peut pas. Je la sens très mal à l’aise… Et elle a des difficultés avec ce morceau de dwich mou (c’est aussi ça le danger – il est mou !).

Et là, en 1/4 de seconde, je comprends que ça ne rigole pas ! D’ailleurs tout le monde comprend car un silence s’abat dans l’habitacle.

Je sors de la voiture sous un torrent de pluie, je sors ma fille, sous un torrent de pluie ! Appuie sur son plexus, une fois, elle tente de vomir, 2 fois, elle n’y arrive pas ! Je la retourne la pends par les pieds et lui tape dans le dos… L’affreux bout est enfin expulsé ! Elle me sourit, me dit qu’elle est toute mouillée… Dès lors, j’adorerais dès qu’elle se plaindra.

Quant à moi, mes jambes tremblent, claquent et s’entrechoquent. Je ne me rends même pas compte que je suis trempée ! La peur chevillée au ventre, pourtant tout va bien…maintenant.

Mais y’avait-il vraiment raison de s’inquiéter, est-ce que ce bout ne serait- pas passé? Et s’il n’était pas passé ? Est-ce par instinct que j’ai agi parce que je sentais que c’était grave ? J’ai arrêté de me poser ces questions pour stopper mon angoisse frénétique et faire cesser ces maudites jambes de trembler !

Je suis rentrée dans la voiture, le contact de mon dos mouillé sur le siège m’a réveillée… Et la vie est repartie, et la vie est repartie !

Et je suis redevenue une maman vigilante.

Bientôt un sujet sur les gestes qui sauvent avec Dr Balzamo et surtout, surtout, prenez garde à ce que vous donnez à manger à vos enfants en voiture ! Et surtout, surtout, si ils ont 3,5 ans.

A la revoyure

avisdemamans avis Publié le 24 mai 2012 Par avisdemamans avis
Retour en haut