INSCRIPTION
Retrouvez nous également sur FacebookTwitterPinterest

King Jouet : une histoire familiale

King Jouet, groupe familial français, a su évoluer avec son temps. Aujourd’hui, face aux géants du jouet, il est le groupe le plus en avance en terme de digitalisation des points de vente : E-resa, click&collect, bornes, smartphones vendeurs… autant de services qui accompagne les parents dans leurs achats.

 King Jouet, groupe français sur le marché du jouet, est né en 1875. Pouvez-vous nous raconter la naissance de votre entreprise ?

De 1875, avec la création des Nouvelles Galeries en plein centre de Voiron, par Augustin Gueydon, au lancement de notre activité grossiste en jouets en 1950, l’entreprise a toujours su évoluer avec son temps. Quand les zones commerciales ont commencé à se développer, nous avons ouvert notre premier magasin en 1982, sous l’enseigne JOUPI, sur de petites surfaces de centre-ville. Ce fut la première étape de vente de jouets, en direct aux parents et enfants. 5 ans après, nous lancions King Jouet, sur un format plus grand (1 000 m2), en périphérie des grandes villes. En 2002, le site e-commerce ouvrait ses portes. Puis, en 2010, le Groupe prenait une nouvelle dimension, avec l’entrée au capital de Toys center (enseigne italienne de vente de jouets). Enfin, en 2012, convergence des enseignes de tous nos magasins pour ne conserver que la marque enseigne King Jouet, déclinée alors en 3 formats : King Jouet, King Jouet City et King Jouet Boutique.  

 Vos enfants vous ont-ils rejoint dans l’aventure ?

Il n’était pas écrit depuis leur naissance que mes 3 filles intégreraient le Groupe King Jouet. Chacune est maintenant lancée sur sa voie : le design pour l’une, la communication pour l’autre…et le Community Mangement pour mon aînée Coralie. Elle a naturellement rejoint l’enseigne, quand il est devenu indispensable d’optimiser notre présence sur les réseaux sociaux.

 3 dates importantes pour King Jouet ?

1987 : Création de l’enseigne King Jouet.

2000/2010 : 125 points de vente ouverts en 10 ans.

Décembre 2018 : Un nouveau Noel ! Chaque année cette date est importante, pour King Jouet, pour tous les enfants et… leurs parents.

 Combien y a-t-il de magasins King Jouet ?

240 magasins dont 80 affiliés. Déclinés désormais en 2 formats : King Jouet, pour les magasins de périphérie, et King Jouet Boutique pour les centres-villes et petites périphéries.

 Quelle est la particularité des magasins King Jouet ? Votre promesse…

Quand votre enfant fait sa liste de Noël, comment répondre à ses souhaits ? Comment s’assurer de trouver le bon jouet ? Comment connaître ses caractéristiques ? Comment être vraiment bien conseillé ? Comment se faire livrer ?… J’arrête là la liste des questions que se posent les parents. Je pense apporter dans l’ensemble des points de vente King Jouet, toutes les solutions qui s’offrent à eux, dans un cadre agréable et festif : nos équipiers, formés en continue grâce au e-learning, sont de véritables experts du jouet ; nos équipements digitaux en magasins les aident à mieux renseigner et à offrir un choix de jouets encore plus large ; nos services, échange des jouets en double, livraison garantie avant Noël, paiement différé… ont été imaginés pour leur simplifier le quotidien ; nos rendez-vous du King du samedi après-midi sont l’occasion de s’amuser et de partager un bon moment en famille. Pour résumer… Faciliter la vie des parents, telle est notre promesse.

 Vous vous êtes très vite positionné sur le digital, ça vous a tout de suite paru évident ?

C'est une évidence ! Nos clients veulent pouvoir consommer où ils veulent, quand ils veulent et comme ils veulent. Un magasin « classique » ne peut répondre à ce client. Depuis 2001 (de la préhistoire !), nous sommes positionnés sur le web avec notre site marchand. La base était donc là. Plus que le digital, notre modèle commercial a très vite intégré la notion d’omnicanalité : du web vers les magasins, des magasins vers le web.

 Qu’avez-vous mis en place ?

E-resa, click&collect, bornes, smartphones vendeurs… autant de services qui nourrissent la digitalisation de notre activité. Réserver de chez soi un jouet star pour s’assurer de sa disponibilité ; me faire livrer chez moi ou récupérer en magasin ; accéder à une offre de jouets démultipliée par la borne en magasin, se trouver face à des équipes qui connaissent les jouets et qui peuvent aller encore plus loin avec leur smartphone (et accéder immédiatement à vos informations sur votre compte fidélité)… et bientôt payer sans passer en caisse ! la digitalisation est en mouvement : elle ne s’arrête pas et nous oblige à nous renouveler sans cesse. Les années à venir seront passionnantes à vivre ! 

 

Publié le 10 juillet 2018 Par Céline Gerbier
Retour en haut