La crèche d'entreprise : le fonctionnement

Pas facile de concilier vie professionnelle et vie de famille avec un enfant en bas-âge. Situées à  proximité des sociétés ou installées dans leurs locaux, les crèches d'entreprises facilitent la vie des parents salariés.

Img

 

Les crèches d’entreprise fleurissent de plus en plus pour soutenir les salariés. Semblable au fonctionnement d’une crèche collective, ce lieu d’accueil est soumis à la même réglementation. Un mode de garde conventionné par la Caisse d’Allocations Familiales.

La différence se trouve au niveau des horaires d’accueil. Plus flexibles, ils composent avec les contraintes des employés (fermeture jusqu’à 20h).

 

L’accueil

La crèche d'entreprise reçoit les bouts de choux à partir de cinq semaines et jusqu’à cinq ans.

Les enfants sont accueillis par des auxiliaires de puériculture et des éducateurs de jeunes enfants. Le personnel est encadré par un directeur. L’équipe s’occupe de la vie quotidienne de l’enfant (soins, repas, activités, sorties).

Le coût de ce mode de garde varie en fonction des entreprises et de la situation familiale des salariés. Lorsque la Caisse d’Allocations Familiales ou de Mutualité Sociale Agricole financent la crèche, les parents versent une participation financière en fonction de leurs ressources et de leurs charges familiales. Dans le cas contraire, la participation financière est calculée selon des modalités propres à chaque gestionnaire.

Les avantages : concilier vie privée et professionnelle

Côté pratique, la crèche d’entreprise limite les trajets au cours de la journée. Ce mode de garde s’adapte au rythme biologique de l’enfant grâce à des horaires plus souples pour le lever et le coucher.

Pour certains parents, c’est l’occasion de rendre visite à bébé pendant les pauses de la journée.

Pour les salariés, la proximité entre le lieu de garde de leur enfant et le lieu de travail limite l’anxiété. Libérés du stress, ils sont en principe plus concentrés au travail.

Après un congé maternité, la crèche d’entreprise facilite la reprise du travail et la première séparation avec bébé. Un atout pour assurer un équilibre entre vie professionnelle et vie privée.

Les inconvénients : la proximité entre parents et enfants

La crèche d’entreprise présente aussi des inconvénients. Certains parents ont pour habitude de rendre très souvent visite à leurs enfants. L’accueil est ainsi plus difficile pour le personnel de la crèche.

L'enfant qui quitte ses parents le matin a du mal à comprendre ce qui se passe au cours de la journée. Ses repères chronologiques peuvent se fausser.

Les tout-petits ont tendance à penser que c'est la fin de journée. Pour faciliter leur fonctionnement, certaines crèches d'entreprises n'autorisent aucune visite des parents.

   Maminou . Publié le 22 mai 2014 Par Maminou .
Retour en haut