INSCRIPTION

La grippe chez l'enfant

1
Comment se transmet la grippe ?

La grippe est une infection virale très contagieuse qui se transmet par la salive, les sécrétions nasales, la toux, les postillons.

Il suffit de recevoir un seul postillon d'une personne infectée pour attraper la maladie. Comme le virus se retrouve aussi sur les mains des personnes qui toussent, la maladie peut être transmise par contact avec les surfaces ou les objets qu'elles ont touchés.

Le virus peut en effet survivre un jour ou deux sur les poignées de porte et les surfaces contaminées.

Chaque année, dès le mois de novembre, les virus grippaux circulent.

Ils se propagent rapidement dans les lieux de grande promiscuité (grandes villes, transports en commun, lieux publics...), provoquant des épidémies hivernales.

La période d'incubation (le délai entre le contage et l'apparition des symptômes) est très courte, environ 48 heures.

La personne est contagieuse la veille de l'apparition des premiers symptômes et le reste pendant 5 à 10 jours. Les enfants sont parfois contagieux plus longtemps.

 

Quels sont les symptômes ?

Chez le jeune enfant et le petit nourrisson, le diagnostic de grippe n'est pas toujours évident !

Il est d'ailleurs souvent difficile de poser le diagnostic en l'absence de contexte d'épidémie familiale ou scolaire.

Alors que l'infection se manifeste habituellement chez l'adulte et le grand enfant par une fièvre élevée (qui avoisine parfois les 41°C et/ou s'accompagne de frissons), une toux sèche, des éternuements, une fatigue générale, des maux de tête, des courbatures, des maux de gorge et un nez qui coule légèrement, une conjonctivite... les symptômes sont souvent moins francs chez les plus jeunes.

Ils peuvent se limiter à une simple rhinite ou à un épisode de fièvre isolée, ou encore se traduire par des troubles digestifs (maux de ventre, diarrhée, vomissements) ou du comportement (fatigue anormale, geignement).

Dans tous les cas, l'examen clinique est très pauvre.

En hiver, de nombreux virus respiratoires sont responsables de symptômes identiques chez le jeune enfant (fièvre, nez qui coule, toux, diarrhée).

La grippe dure habituellement 3 à 7 jours.

 

Quels sont les risques ou les complications de la grippe ?

La grippe est le plus souvent bénigne chez les sujets en bonne santé, mais elle peut, notamment chez les patients fragiles, les femmes enceintes et les jeunes enfants, être responsable de complications.

Les personnes âgées et les personnes atteintes de maladie chronique (asthme, pathologie cardiaque ou respiratoire, diabète, immunodépression, obésité...) sont plus sont vulnérables face à cette infection, parfois pourvoyeuse de complications graves voire de décès.

Chez l'enfant et le nourrisson, la complication la plus fréquente est l'otite moyenne aigüe. Les surinfections bactériennes pulmonaires, à l'origine de pneumonies, sont possibles.

Plus rarement, le virus de la grippe peut provoquer une détresse respiratoire, notamment chez les patients asthmatiques ou atteints de maladie pulmonaire. Les complications neurologiques sont exceptionnelles.

Il est indispensable de consulter le pédiatre ou le médecin (afin de détecter et traiter éventuelles complications) si le bébé ou le jeune enfant:

  • a moins de 3 mois
  • a des difficultés à boire ses biberons
  • somnole anormalement
  • tolère mal sa fièvre (geignement, teint grisâtre, frissons importants)
  • souffre d'une toux importante
  • est gêné pour respirer (essoufflement au repos chez le plus grand)
  • présente des douleurs dans la poitrine, des douleurs abdominales ou des vomissements importants
  • a une fièvre depuis plus de 2 ou 3 jours

 

Les patients à risque de grippe grave doivent évidemment consulter dans les plus brefs délais.

Que faire en cas de grippe ?

Chez les sujets en bonne santé, le traitement de la grippe non compliquée est simple :

  • Antipyrétiques pour la fièvre

  • Boissons abondantes

  • Sirops contre le mal de gorge voire contre la toux sèche

  • Lavages de nez

  • Repos à la maison

 

LES ANTIVIRAUX

Des médicaments antiviraux (comme le Tamiflu ®) sont disponibles mais ne sont pas utilisés en pratique courante (pour éviter entre autres la survenue de résistance).

Ils peuvent être prescrits chez les personnes jugées à risque de complications graves (en général à partir de l'âge d'un an) ou présentant d'emblée une grippe grave ou encore si leur état général se dégrade.

Ils doivent être administrés le plus rapidement possible après le début des symptômes.

Dans certains cas, les antiviraux peuvent être donnés à vise préventive (après un contage) aux personnes très fragiles pouvant faire des complications grippales graves. C'est au médecin d'apprécier.

 

Comment éviter à bébé d'attraper la grippe?
  • En hiver, évitez de fréquenter les lieux publics avec votre nouveau-né ou jeune nourrisson
  • Lavez-vous les mains très souvent
  • Eloignez-vous des gens qui toussent ou se mouchent
  • Aérez régulièrement la maison
  • Si quelqu'un est grippé à la maison, isolez-le le plus possible, demandez-lui de porter un masque, de jeter ses mouchoirs dans une poubelle fermée, de ne toucher à rien et de se laver les mains (avec un gel hydro-alcoolique) à chaque fois qu'il tousse dans sa main, se mouche ou se touche la bouche ou les yeux. Dur dur ! Et laissez si possible bébé dans une pièce « saine » jusqu'à guérison du malade.

 

X

Il est fortement recommandé de faire vacciner contre la grippe les personnes fragiles et les enfants à risque de complications graves, notamment les enfants et nourrissons sujets à l'asthme.

Découvrez toutes nos fiches santé - pédiatrie rédigées par notre pédiatre en cliquant ici

OMS 


Epidemiology, clinical features, treatment, and outcomes of cases of influenza a infection during the 2009 influenza pandemic in northern Taiwan. Lee CY, Chuang YF, Huang WY, Cheng SH, Pei JS. Pediatr Neonatol. 2012 Aug;53(4):257-63. doi: 10.1016/j.pedneo.2012.06.005. Epub 2012 Jul 28


Increased Prevalence of H1N1-Induced Severe Lower Respiratory Tract Diseases in Children With Atopic Sensitization. Kim YJ, Ryu SL, Jung SH, Shim JW, Kim DS, Jung HL, Park MS, Shim JY. Allergy Asthma Immunol Res. 2012 Sep;4(5):277-83. doi: 10.4168/aair.2012.4.5.277. Epub 2012 May 2.

Postexposure prophylaxis for influenza in pediatric wards oseltamivir or zanamivir after rapid antigen detection. Shinjoh M, Takano Y, Takahashi T, Hasegawa N, Iwata S, Sugaya N. Pediatr Infect Dis J. 2012 Nov;31(11):1119-23. doi: 10.1097/INF.0b013e318260265

Haut Conseil de la santé publique, AVIS relatif à l’utilisation des antiviraux chez les patients en extra-hospitalier pour le traitement en curatif et le trait

Docteur Eve Balzamo Publié le 1 septembre 2012 Par Docteur Eve Balzamo
Retour en haut