INSCRIPTION

La toilette du visage du nouveau-né (peau, nez, yeux)

1
Comment nettoyer le visage de bébé ?

Le visage du bébé peut être rincé à l'eau claire tous les jours pour éliminer les restes de lait, de salive ou d'aliments.

Chez le nouveau-né à la peau fragile vous pouvez utiliser une compresse ou un coton humidifié avec de l'eau minérale ou de l'eau de source, moins calcaire et moins asséchante que l'eau du robinet.

Les lotions nettoyantes sans rinçage peuvent être utilisées de temps en temps. Elles doivent être hypoallergéniques.

N'oubliez pas de bien rincer également les plis du cou. Attendez qu'ils soient parfaitement secs avant l'habillage pour éviter les rougeurs et les irritations dues à la macération.

 

Comment nettoyer le nez de bébé ?

La toilette du nez à l'aide d'une compresse et de quelques gouttes de sérum physiologique est souvent enseignée à la maternité, à la naissance de bébé.

Elle consiste à retirer des fosses nasales les sécrétions normales qui ont séché pendant la nuit et qui peuvent gêner le passage de l'air et être responsable d'une respiration bruyante.

Les quelques gouttes de sérum instillées dans les narines ou le chatouillement de l'intérieur du nez l'aide d'une compresse ou d'un coton provoquent souvent un éternuement réflexe, permettant au bébé de dégager son nez.  

Il est inutile de nettoyer les narines de bébé chaque matin s'il respire sans bruit et que vous ne voyez pas de saletés.

En cas de rhume ou rhino-pharyngite, les lavages de nez nécessitent une technique différente.

C'est toute la dosette de sérum qui doit être instillée dans le nez pour évacuer les sécrétions et les lavages doivent être répétés tout au long de la journée !

 

Les soins des yeux

Lorsque bébé a des sécrétions collées au coin des yeux, utilisez une compresse stérile humidifiée d'un peu de sérum physiologique pour les retirer.

 

Le canal lacrymal bouché

Il n'est pas rare que les canaux lacrymaux des nouveaux-nés ou petits nourrissons soient obstrués.

Cela se traduit par un larmoiement quasi permanent au niveau d'un oeil ou des deux yeux. De temps à autre, l'écoulement peut être purulent.

Les conjonctivites sont possibles. Dans la plupart des cas, le canal lacrymal devient perméable au cours de la première année.   

Réflexions sur la toilette du nourrisson, M. Hummel. Médecine et Enfance, Septembre 2001

Docteur Eve Balzamo Publié le 1 février 2013 Par Docteur Eve Balzamo
Retour en haut