INSCRIPTION

La vaccination contre le pneumocoque : le Prevenar 13 ®

1

le Prevenar 13 ®

A quoi sert-il ?

Le pneumocoque est une bactérie qui peut être responsable d''infections graves, voire mortelles, chez les sujets fragiles comme les enfants, les nourrissons et les sujets âgés.

Les infections les plus courantes provoquées par cette bactérie sont les pneumonies, les méningites et les otites.

Les méningites à pneumocoque entraînent le décès dans 8 % à 15 % des cas et sont souvent pourvoyeuses de séquelles neurologiques.

Actuellement, certaines souches de pneumocoques sont devenues résistantes aux antibiotiques.

De nombreux sujets en bonne santé sont porteurs de pneumocoque au niveau de leur rhinopharynx et sont totalement asymtpomatiques.

Ce sont pour ces différentes raisons que la vaccination est fortement recommandée chez tous les nourrissons.

Elle est également recommandée chez les enfants plus grands porteurs de maladies favorisant les infections à pneumocoque (absence de rate, insuffisance cardiaque, insuffisance rénale, diabète, déficit immunitaire, drépanocytose, pneumonies chroniquesÂ…)

 

A quel âge est-il recommandé ? Faut-il faire des rappels ?

Chez les nourrissons en bonne santé, le Prévenar 13 ® est recommandé à l''âge de 2 mois, avec un rappel à l''âge de 4 mois et un second rappel à l''âge de 11 mois (d''après le nouveau calendrier vaccinal d'avril 2013).

Lorsque les bébés n''ont pas encore été vaccinés à l''âge de 7 mois, il est recommandé d''administrer 2 doses de vaccin à 2 mois d''intervalle et un rappel 1 an plus tard.

Si l''enfant est âgé entre 1 et 2 ans, il faudra lui injecter 2 doses de vaccins à 2 mois d''intervalle.

Il existe des recommandations particulières pour les prématurés ou les enfants porteurs de maladies chroniques. Demandez avis auprès de votre pédiatre.

 

Le Prevenar 13® peut-il est administré en même temps que d'autres vaccins ?

Oui, le Prevenar 13® peut être injecté en même temps que les vaccins contre la diphtérie, tétanos, poliomyélite, haemophilius, hépatite B, coqueluche ( vaccin combiné Infanrix Hexa ®), méningite C, rougeole, oreillons, rubéole et rotavirus. Le nourrisson aura une bonne réponse immunitaire et la tolérance est identique.

 

Quels sont les effets secondaires ?

Les effets indésirables les plus souvent retrouvés sont :

  • Une réaction au point d'injection (plus fréquent chez les nourrissons de plus de 12 mois) : rougeur, gonflement
  • Une fièvre
  • Une irritabilité
  • Un mauvais appétit
  • Une hypersomnie ou au contraire des difficultés à dormir.

Ces effets indésirables s'observent dans les 2 jours qui suivent la vaccination et régressent spontanément.

 

Y-a-t-il des contre-indications ?

Le Prevenar 13 ® est contre-indiqué chez les personnes qui présentent une allergie ou une hypersensibilité connue à l'un des composés.

Ce vaccin doit être reporté en cas d'infection sévère.

En revanche, un rhume ou une rhinopharyngite ne doit pas retarder la vaccination.   

Docteur Eve Balzamo Publié le 1 mai 2013 Par Docteur Eve Balzamo
Retour en haut