INSCRIPTION
Retrouvez nous également sur FacebookTwitterPinterest

La vitamine D

La vitamine D est essentielle au maintien de la bonne santé de  votre enfant ainsi que dans la construction de ses os.  Dans quels aliments en trouver? Quelle est la dose recommandée ? Nous avons  les réponses à vos questions !

La vitamine D : quel est son rôle ?

 La vitamine D est indispensable au métabolisme phosphocalcique et à la santé osseuse.

Elle augmente l'absorption du calcium dans l'intestin et le fixe au niveau de l'os pour lui permettre de grandir et de rester solide.

Elle maintient un taux suffisant de calcium dans le sang pour éviter le rachitisme, l'ostéoporose et les retards de croissance.

Ces dernières années, d'autres vertus lui ont été découvertes : elle joue un rôle protecteur vis-à-vis de certaines infections, cancers, maladies auto-immunes (comme le diabète) ou encore pathologies cardio-vasculaires.

 

Pourquoi faut-il apporter un supplément en vitamine D aux bébés ?

La supplémentation en vitamine D est indispensable dans la petite enfance pour éviter la survenue du rachitisme.  En effet, la vitamine D synthétisée par notre corps n'est efficace que lorsqu'elle est activée par les UV du soleil au niveau de la peau.

Les bébés et les jeunes enfants, très peu exposés aux rayonnements solaires, peuvent en manquer et développer cette maladie. Jusque dans les années 50-60, le rachitisme était encore courant en France. Sa fréquence a diminué au fur et à mesure que les laits infantiles ont été enrichis en vitamine D et que les bébés ont reçu un complément systématique.

Vitamine D: Jusqu'à quel âge ?

 La vitamine D est importante tout au long de la vie. En France, la supplémentation en vitamine D est recommandée :

  • Quotidiennement chez tous les nourrissons âgés de 0 à 18 mois
  • Pendant l'hiver entre 18 mois et 5 ans et à l'adolescence
  • Au troisième trimestre de grossesse chez la femme enceinte

Des études récentes suggèrent que la supplémentation en vitamine D devrait être donnée pendant toute la croissance, entre la naissance et 18 ans.

Sous quelle forme dois je donner à mon enfant de la vitamine D?  Quelle est la dose recommandée ?

 Entre la naissance et 18 mois (ou 2 ans), bébé doit recevoir un supplément de vitamine D tous les jours:

  • 1.000 ou 1.200 UI/j s'il est allaité
  • 600 à 800 UI/j s'il consomme un lait infantile (enrichi en vitamine D3).
  • 1.000 à 1.200 UI/j lorsqu'il boit du lait de vache non enrichi en vitamine D3

La vitamine D est prescrite sous forme de gouttes (ZymaD®) ou de dose à donner à la pipette (Uvestérol D®) - 1 goutte de ZymaD® équivaut à 300 UI - 1 dose d'Uvestérol D® L équivaut à 800 UI, 1 dose n°1 à 1000 UI, 1 dose n°2 à 1500 UI.

Trouve t-on de la vitamine D dans l'alimentation ?

Oui, on peut trouver de la vitamine D dans les alimentations. Les aliments qui en contiennent le plus sont:

  • Les poissons gras (thon , saumon, sardine)
  •  Les oeufs 
  • Les produits laitiers  non écrémés
  • Le foie
  • L'huile de foie  de morue

Sources

 La Vitamine D : une vitamine toujours d'actualité chez l'enfant et l'adolescent. Mise au point par le Comité de nutrition de la Société française de pédiatrie. Mars 2012

 Stratégies de prévention de prévention de la carie dentaire, Synthèse et Recommandations de l'HAS, Mars 2010

Evaluation, treatment and prevention of vitamin D deficiency. Holick et al. J Clin Endocrinol Metab 2011

The 2011 report on dietary reference intakes for calcium and vitamin D from the institute of Medicine. Ross et al. J Clin Endocrinol Metab 2011

Dans certains cas, la vitamine D est prescrite couplée à d'autres vitamines ou à du fluor.

Lisez bien les notices, suivez les modalités d'administration et les posologies recommandées.

Entre 18 mois et 5 ans (puis entre 10 et 18 ans), l'enfant doit prendre 2 doses de charge trimestrielle (ampoule de ZymaD ® 80.000 ou ampoule Uvédose® 100.000 UI) en hiver, l’'une en octobre/novembre, l’'autre en janvier/février.

L'enfant à la peau noire (qui filtre les UV de manière importante) doit recevoir des doses plus élevées. Demandez toujours avis à votre pédiatre!

Quid de l'uvesterol D?

En janvier 2017, ce complément de vitamine D a été interdit des ventes après qu'un nourrisson de 10 jours en soit mort le21 décembre 2016. L'ANSM a d'ailleurs confirmé que les conclusions des enquêtes menées à la suite de ce tragique évènement montraient un lien probable entre l'administration d'uvesterol D et sa mort.

La ministre de la Santé de l'époque, Marisol Touraine a toutefois tenu à rassurer les parents qui auraient donné des compléments de vitamine D à leur enfant en leur assurant qu'ils sont "en sécurité". Elle a simplement recommandé de ne pas donner des compléments de la marque en question mais a promis le partage "d'informations objectives, transparentes et fiables " sur le produit dès lors qu'elles seraient disponibles et ajouté que les compléments des autres marques étaient acceptables.

Le ministre de la santé du Royaume-Uni recommande également la prise de compléments quotidiens y compris des compléments de vitamine D entre les 6 mois et les 5 ans de l'enfant. Le Dr Benjamin Jacobs du Royal College of Paediatrics et Child Health au Royaume-Uni a de son côté déclaré que plus de 100 produits étaient utilisés sur le marché pour les jeunes enfants et que «les effets secondaires des suppléments de vitamine D sont rares».

Publié le 05 septembre 2018 Par Alexiane Guchereau
Vous aimerez également
Bébé 0-12 mois

La vitamine K

A quoi sert la vitamine K? Pourquoi faut il en donner chez le bébé ? Plus d'explications par ici...

Problèmes digestifs

Les selles normales du bébé

Le transit des bébés est très variable d'un enfant à l'autre et dépend beaucoup de l'alimentation...

Retour en haut