Le Loup qui voulait changer de couleurs : un livre de loisirs créatifs ou pas !

Si il y a un bien un truc que j’aime ce sont les livres pour enfants ! Sans doute parce que j’arrive toujours à les finir, eux !

La plupart du temps, mon dévolu se jette sur des illustrations différentes et humoristiques.

C’est exactement ce qui s’est passé avec Le Loup qui voulait changer de couleurs !

Il m’a happé de son œillade molle et de son rictus dentaire… J’aime quand le personnage a des airs bas de plafond et 2 de tension.  Au delà de cela, moi qui suis toujours à l’affût du moindre subterfuge qui permettra à mes loulous de s’exprimer, j’ai trouvé que ce bouquin leur apprenait à s’aimer davantage tels qu’ils sont. Mouais, pour ça, je ne suis pas sure qu’ils aient compris le message ( essaie encore !) ou alors c’est moi qui n’ai rien compris

Car oui, ce Loup veut changer de couleurs tout au long des pages. Il devient vert, puis bleu, marron et orange car il trouve que le noir est bien trop triste.

Finalement, il comprendra que c’est en noir qu’il se sent le mieux et qu’il s’aime.

Mais, je n’avais pas saisi qu’il s’agissait en fait d’un ouvrage créatif. Fifi me l’a fait découvrir. Elle sent tout de suite ce genre de chose du haut de ses petits 3 ans. Elle voit la portée du message.

Ma fifi est toujours positive. Ne semble pas avoir de problèmes de confiance en soi. Elle est plutôt artiste en herbe.

C’est d’ailleurs ce qui l’a conduite après avoir revu ce livre seule dans sa chambre, à se badigeonner INTÉGRALEMENT de feutres multicolores…

Bariolée de mille feux et resplendissante comme un arc en ciel, elle me regarde avec ses yeux ingénus (ou pas). Elle voit ma colère perceptible aux petits tremblements de ma commissure de lèvres…Je lui demande avec fermeté ce qu’elle a fait, pourquoi elle s’est coloriée de la sorte, qu’elle aurait du prendre du violet plutôt que du orange (c’est meilleur pour le teint) …

Et là, de sa voix forte et déterminée, elle me rétorque, "Mais enfin Maman, je voulais changer de couleur". Sans appel – sans voix et très émue la mère !

Voilà, je crois que c’est clair.

Cet ouvrage est définitivement un ouvrage créatif et c’est bien mieux comme ça. Fini de penser qu’il faut bien comprendre l’histoire pour éviter une crise d’ado démesurée dans 10 ans. Cette partie de rire post-chagallienne a tué sans doute un démarrage de prise de tête sur l’estime de soi.

Je conseille à la Maison d’Edition de penser à des coffrets cadeaux pour Noël incluant lessive au savon Noir, white spirit et autre papier de verre qui permettraient de nettoyer les enfants plus rapidement (évidemment, humour !)

Bref, à lire sans précaution et modération, bien avant minuit pour éviter les comportements déviants ! Ici, on adore !

avisdemamans avis Publié le 15 décembre 2011 Par avisdemamans avis
Retour en haut