INSCRIPTION

Le Nain en Thalasso

Le Nain au Spa des 5 Mondes, via Thalasseo.

J''ai des à priori sur certaines choses sans même les avoir essayées. Le rafting, par exemple, risque de me filer une frousse pas possible (rapport au fait que je n''aime déjà pas le kayak et que je conchie le canyoning). Le paint-ball également, parce-que je ne suis pas fanatique de jouer à tirer sur les autres avec un truc qui fait mal.

La thalasso aussi, parce-que c''est un truc de mamie, que je risque de m''ennuyer et que je me vois mal me balader en peignoir toute la journée.

Je n''essaierai pas le rafting (j''ai vraiment trop peur) et probablement pas le paint-ball (je fais déjà du laser-game) mais j''ai testé la thalasso.

Enfin, nous avons testé la thalasso, le Mâle, Nanonaine et moi. Retour sur une expérience huileuse et plutôt sympathique.

  • Le site internet de Thalasseo

    Le site internet de Thalasseo

  • Do not disturb...

    Do not disturb...

  • Détente...

    Détente...

  • C'est parti !

    C'est parti !

  • La chambre

    La chambre

  • La salle de bain

    La salle de bain

  • L'espace piscine

    L'espace piscine

  • En route...

    En route...

  • La chambre

    La chambre

  • Le lit de nanonaine

    Le lit de nanonaine

  • Le lit des parents

    Le lit des parents

  • La chambre

    La chambre

  • Cinq mondes

    Cinq mondes

  • Rituels de beauté

    Rituels de beauté

  • Un espace commun

    Un espace commun

  • Un autre espace commun

    Un autre espace commun

  • Un autre espace commun

    Un autre espace commun

  • Un autre espace commun

    Un autre espace commun

  • Direction... Détente...

    Direction... Détente...

  • Petite balade

    Petite balade

    Attention, ce test a été réalisé par le Nain Masqué, c'est-à-dire que mon identité de bloggeuse n''était pas connue. J''ai donc fait ma réservation  incognito et il en fut de même pour mon séjour.

    Pour information, NON je n'avais pas mis de fausses moustaches et une moumoute sur la tête de Nano, mais je me suis présentée comme une maman qui avait envie d''une journée thalasso en couple avec son petit (et adorable) bébé de 4 mois.

    Et voilà le compte rendu du test

    J''aurais pu aller en France mais j''ai profité d'un week-end en famille à Bruxelles pour tester un moment de détente Belge.

    L''objectif de ce test étant tout d''abord de tester le service Thalasseo.com, je me suis fendue d''une recherche en ligne quant à un lieu de thalasso plutôt kid friendly en Belgique. Bon, à Bruxelles, l''affaire est assez simple puisqu''il y a deux lieux possibles.

    Dans les descriptifs en ligne, tout est parfaitement expliqué et un des deux lieux me semble plus sympathique avec des enfants puisqu''il y a un club (youpi) et une aire de jeux. Nous comptons y emmener Nanonaine uniquement, les trois autres préférant rester chez leur tatie et tonton qui vivent dans la capitale belge.

    Je décroche donc mon téléphone afin de tester le service « conseils » en ligne avant réservation du site thalasseo.

    Ma mission : vérifier que l'on va me conseiller au mieux et prendre en charge ma réservation sans que je ne sois obligée de le faire moi-même.

    Le coup de téléphone

    Je tombe (rapidement, pas de musique d''attente soporifique merci) sur un conseiller qui prend en charge ma demande.

    J''expose mes envies, mes dates (une nuit) et ma configuration familiale.

    Je précise que j''ai repéré un établissement qui me semble correspondre. Il me fait bien préciser ce dont j''ai envie, je répète donc que j''emmène Nano, 4 mois et son papa faire une nuit + un soin dans un hôtel et que nous avons envie d''emmener Nano avec nous puisque je ne compte pas la confier (petite chose et mère poule).

    Il me ré-oriente donc vers l''autre hôtel (que j'avais écarté) qui me permet d''emmener Nano au centre de soins (ce qui était impossible avec celui que j''avais sélectionné).

    Le monsieur me précise donc tous les équipements de l''hôtel et, effectivement, tout semble s''ajuster au mieux à mes envies.

    L''hôtel dispose d''un ascenseur pour les poussettes et d''un accès direct au spa.

    La piscine est ouverte et les enfants y sont admis et le parc autour permet de faire des balades (avec poussette pour le coup) histoire de voir du vert (et d''endormir Nano).  

    Pour les soins, le conseiller prend en note le fait que nous avons un bébé et m''explique donc que les soins se feront en décalé pour permettre à l''autre parent de gérer Nano pendant que l''autre profite de son soin.

    Tout a l''air de coller, je valide ma réservation pour cet hôtel et ces dates, il me pose des questions afin de vérifier qu''aucune mauvaise surprise ne m''attende à l''arrivée (si j''ai un véhicule pour me rendre à l''hôtel, si Nano a besoin d''un lit parapluie, etc..).

    Voilà, c''est fait, je confirme nos réservations et j''imprime le bon de commande qui nous permettra d''aller nous faire une nuit en presque-amoureux dans un chouette hôtel en plein coeÂœur d''une forêt à 15 minutes de Bruxelles.

    Ça et un soin d''une heure, mon corps en rêve depuis cette fameuse nuit de Décembre durant laquelle Nano a mis un peu de temps à sortir et surtout depuis que Nano a découvert tout le confort du portage en écharpe.

    Le jour J : Dolce de la Hulpe, nous voilà!

    Nous voilà arrivés à l''hôtel tous les trois. Le bâtiment n''est pas très joli, fait plutôt moderne mais il a le mérite d''être pourvu de nombreuses fenêtres ce qui fait que l''intérieur est très lumineux.

    Effectivement, nous sommes au cÂœoeur d''une forêt, tout est très silencieux, je commence déjà à me détendre (surtout que Nano ne pleure pas).

    Nous passons à l''accueil et apprenons avec joie et hiiiiiiiiiiiiiiii que nous avons été surclassés. Privilège du Nain Testeur ou pas, puisque nous n''avons annoncé nulle part que nous venions pour un test. Donc bon, on sourit, on dit « merci merci » et nous montons dans notre chambre.

    Effectivement, c''est chouette, lumineux, spacieux et j''aime déjà le lit.

    Nano aussi et elle regarde d''un air circonspect le joli lit qu''on lui a fait d''un air de dire « mais bien sur, on met un lit de deux mètres à mes parents et on imagine que je vais dormir à côté toute seule, tu rêves ! ».  

    Mis à part le lit gigantesque (et d''excellente qualité c''est important pour les parents), la chambre dispose d''une salle de bain avec vue sur le lit (très marrant) et est surtout extrêmement lumineuse, sans vis-à-vis, et très calme.

    On a l''impression d''être seuls face à la forêt, c''est agréable. Dans la chambre, peignoirs et sandales en éponge nous attendent, à nous la piscine.

    paragraphe

    Point positif que ces peignoirs et sandales en chambre car nous n''avons pas à nous changer dans une mini cabine (avec Nano) et nous pouvons nous rendre directement à la piscine après avoir affronté l''épreuve du « traverse tout l''hôtel en peignoir tout en gardant un air digne ».

    Les maillots sont enfilés (Nano arbore fièrement une couche de piscine un peu trop grande car piquée à sa sÂœoeur) et nous nous rendons à l'espace détente/piscine/hammam/sauna/fais ta loque.

    La traversée de l''hôtel se fait sans encombre, nous plaisantons d''un air intelligent et d''autres personnes en peignoir nous lancent un regard complice, ça y est, nous faisons partie du gang de l''éponge.

    Avant de passer à la piscine, nous passons voir pour notre soin du lendemain.

    L''accueil est charmant et l''hôtesse nous confirme que nous avons bien un massage à 10h tous les deux. Heu ? On fait quoi de Nano ? Il semblerait qu'il y ait un souci car le conseiller au téléphone m'avait très bien expliqué que les soins seraient en décalé.

    Malheureusement, lorsqu''il a passé la réservation à l''hôtel, ce point a été omis et du coup, les soins ont été placés en même temps. Cependant, moins de dix minutes après, le souci était reglé puisqu''une autre gentille dame avait accepté de décaler son soin pour que nous puissions glisser nos deux heures respectives avant midi (hé oui, nous avions des babysitters à libérer !).

    Petite frayeur donc, mais rapidement réglée une fois sur place.

    La piscine est grande et chauffée à 30°, Nano est ravie et savoure sa première trempette. Il y a quelques familles avec nains, comme quoi l''endroit est connu pour son accueil kid friendly.

    Pendant que je barbote avec Nano, le Mâle se fait un sauna et ensuite, nous échangeons.

    L''ambiance est sympa, les mômes jouent et personne ne les regarde d''un air agressif. Evidemment, ils ne font pas des bombes en hurlant mais je me dis que mes nains auraient pu venir. Bon, aucun regret, on est aussi venu pour souffler un peu.

    Après un sauna (bonheur) et un hammam, nous remontons tous les trois en chambre afin de prendre une douche et d''aller dîner.

    Oui, nous sommes arrivés un peu tard, rapport aux trois nains à caser.

    Pour le repas, nous avons le choix entre le côté « buffet » avec mille et une choses à tester ou bien la brasserie qui propose des plats un peu plus travaillés ainsi que des menus. Comme c'est notre premier resto en presque-amoureux depuis Nano, nous optons pour la brasserie.

    Un menu à 35 euros pour moi et un repas à la carte pour Monsieur le Mâle.

    Nano dans l''écharpe, nous passons un super moment et nous mangeons excellement bien.

    Je n''ai pas pris de photo de mon assiette, tout de même, j''ai un peu de tenue mais croyez-moi c''était excellent et le service irréprochable. Nano s''est réveillée et j''ai été me promener un peu dehors avec le Mâle sans que cela ne pose de souci, les autres gens étaient là en couple ou avec des enfants et tout le monde a été charmant.

    Même quand Nano a papoté un peu à la fin du repas (avec des cris de chat pour manifester sa joie). La majorité des familles avaient choisi de manger au buffet, ce que nous aurions fait si nous avions eu les trois autres, et l''ambiance était, elle aussi bon enfant.

    Il y a de la place pour que les enfants jouent (tranquillement) dans les couloirs et vraiment, c''était agréable de ne pas se sentir trop « parents » dans un hôtel comme celui-ci. 

    Le soir, après le repas, nous avons été nous balader un peu puis nous sommes montés nous coucher (oui, parents avant tout) avec notre Nano endormie dans l''écharpe.

    La nuit fut bonne (exceptée les tétées nocturnes mais c''est le lot de parents de Nano) et le réveil à 8h30 encore meilleur (hé oui, Nano fait des grasse-matinées, on peut au moins lui reconnaître ça).

    Nous avons choisi de descendre prendre notre petit déjeuner dans le restaurant (je déteste déjeuner au lit en fait – miettes tout ça –et surtout je KIFFE les buffets de petit déjeuner).

    Seul hic : tout l''hôtel a eu la même idée que nous et nous voilà dans un restaurant blindé qui veulent tous déjeuner en même temps.

    Côté places, aucun souci, il y a des tables mais c''est au niveau du buffet que ça bouchonne. La prochaine fois, il nous faudra penser à descendre plus tôt (ou plus tard) pour être au calme et ne pas attendre les uns derrière les autres.

    Cela étant, le buffet était plus que royal, avec de TOUT.

    Moi qui suis une adepte du salé le matin, ce fut vraiment mirifique. Des Âœoeufs au plat préparés devant nous, du bacon, des pancakes (pour le Mâle), des fruits frais, des jus de fruits pressés, des céréales et plein de sortes de pain.

    Tout était très bon, vraiment. Bref, je ne m'en suis pas remise. Je vous l''avais dit que je suis une maboule du buffet.

    Nous avons ensuite abrégé notre petit déjeuner copieux pour remonter en chambre. J''ai allaité Nano et j''ai enfilé mon peignoir, direction massage !   La traversée de la honte fut moins douloureuse car nous étions plusieurs à arpenter les couloirs de l''hôtel en peignoir.

    paragraphe

    Arrivée au Spa, on m'a proposé de patienter quelques minutes dans la salle détente/tisane.

    Rien que de m'asseoir sans Nano, de prendre le temps de boire une tisane en ne faisant rien, ça m'a presque suffit. C'est vous dire l'état dans lequel j'étais quand l'adorable masseuse est venue me chercher.

    - Marie ? - Oui, c'est moi! Choisis moi! Choisis moi!

    (en vrai je me suis levée poliment en faisant attention de ne pas me prendre les pieds dans mes pans de peignoir). Et c'est dans une salle cosy que mon massage s'est déroulé.

    Un petit GONG au départ et une heure de bonheur. Je ne suis pas une habituée des massages, loin de là, je pense que le dernier remonte à ma thalasso de juin 2012, donc je sais apprécier la rareté de la chose.

    Et là, j'avoue, ce fut du pur bonheur.

    Le truc avec le massage c'est que ça te détend forcément. Puisque tu n'as rien d'autre à faire qu'à savourer, puisque de toute façon, tu n'as rien à penser, il ne te reste qu'à te laisser aller. Et depuis que je suis maman, j'avoue, j'ai du mal à me détendre complètement.

    Alors un massage d'une heure, pour moi, c'est juste un brin de MOI MOI MOI dans des journées où mon moi est un peu mis de côté!

    Après ma délicieuse heure de massage à la fleur d'oranger, je n'étais que paix et amour et j'ai donc récupéré avec le sourire ma Nano en échangeant ma place avec le Mâle.

    Pendant que ce dernier se faisait masser, j'ai remballé tranquillement les affaires et j'ai bouquiné au calme dans la chambre. S'il avait fait beau, j'aurais probablement pu aller me balader dans la forêt comme le faisaient les familles (avec nains en vélos) mais là, je n'avais pas envie de quitter mon cocon. Le Mâle est remonté une heure plus tard (lui aussi était paix, amour et envie d'épouser la masseuse). Il a tout autant apprécié que moi, surtout qu'il pensait détester ça (genre, c'est pour les papys - voir les a priori en début d'article).

    Nous avons plié bagage à regret après une excellente soirée et un massage délicieux, prêts à affronter nos trois andouilles.

    Et nous sommes promis de remettre rapidement les pieds dans un lieu où on prend soin de nous. Pour une fois que les rôles sont inversés!

    Thalasseo.com et l'hôtel Dolce de la Hulpe, le bilan du Nain :
    • Un site bien conçu et ergonomique où on trouve rapidement l'information recherchée.La possibilité d'axer sa recherche "Famille" permet de sélectionner des établissements kid friendly. On a un choix vraiment varié et des lieux un peu partout en France (et ailleurs) ce qui permet de trouver un endroit pas forcément très loin de chez soi pour un week-end cocoon.

    • Une transmission d'information presque parfaite entre Thalasseo et l'hôtel sélectionné avec des conseils qui se sont avérés judicieux et un descriptif conforme à la réalité. Des envies de mon côté qui ont été bien ciblées et écoutées. Mis à part le malentendu sur l'heure du massage (reglé vraiment en dix minutes sur place), je n'ai rien à redire.

    • L'hôtel Dolce de la Hulpe est un très bel établissement qui permet aux familles de faire un bon break. J'ai trouvé l'ambiance vraiment sympathique et bon enfant, aucun regard désobligeant (genre "pourquoi a t-elle emmené son bébé au resto?") mais plutôt du personnel prêt à tout pour simplifier la vie des clients.

    • Un coût qui reste très correct pour le service offert sur place. Pour avoir fait quelques week-end en amoureux, je ne trouve pas qu'on soit dans un budget démentiel.

    Pourquoi choisir une thalasso ou un hôtel-spa si on est des jeunes parents?

    • Partir en amoureux, c'est super. Partir découvrir une capitale sans les enfants, c'est extra. Mais parfois, on a juste besoin de se reposer. De se faire servir le repas, de se mettre les pieds sous la table et les fesses dans un sauna. Un week-end thalasso c'est la certitude de ne rien faire d'autre que de penser à soi et de se retrouver, loin de la logistique nourriture et enfants.
    • Partir en famille dans un hôtel spa ça peut être une bonne idée, pendant que l'un gère les enfants (surtout si la piscine est accessible aux enfants) l'autre s'offre un moment de détente. Encore mieux s'il y a un club enfant, avouons-le.
    • Après bébé, même si nous n'avons pas forcément envie d'être massée ou même de montrer notre corps, ça fait un bien fou que de le retrouver. 
    La note du nain
    • Note globale : 9/10

    • Le site Thalasseo et son ergonomie : 5/5

    • Conseil au parent en quête de thalasso : 4/5

    • Conformité de l'hôtel par rapport aux conseils : 4/5

    • Rapport prix/détente parentale : 5/5

    • Envie d'y retourner : 5/5

    Marie Perarnau Publié le 4 juin 2013 Par Marie Perarnau
    Retour en haut