Le vaccin contre la gastro-entérite

1
A quoi sert-il ?

Le vaccin contre la gastro-entérite protège les nourrissons contre les infections sévères à rotavirus.

Chaque hiver, ce virus est responsable d'épidémies de gastro-entérite aigüe et un nombre non négligeable de nourrissons est hospitalisé pour déshydratation.

 

Qui doit être vacciné ?

Actuellement, le vaccin contre le rotavirus n'est pas recommandée de manière systématique chez tous les nourrissons.

Il peut être proposé pour les nourrissons qui vont fréquenter la crèche en bas âge.

En effet, le rotavirus se propage facilement dans les collectivités de petits enfants. Hautement contagieux, il peut survivre plusieurs jours à plusieurs semaines sur les jouets, les paillasses, les surfaces...

A l'heure actuelle, le vaccin n'est pas remboursé par la sécurité sociale.

 

A quel âge faut-il faire ce vaccin ?

Le vaccin contre le rotavirus est un vaccin buvable. Il est donné par le médecin au moment de la consultation.

La première dose peut être administrée dès l'âge de 6 semaines et au plus tard à l'âge de 12 semaines.

Deux types de vaccins sont disponibles :

  • le Rotateq ® , qui s'administre en 3 doses

  • le Rotarix ® , qui s'administre en 2 doses

L'intervalle entre 2 doses doit être d'au moins 4 semaines et la vaccination doit être terminée avant l'âge de 24 semaines.

 

Est-ce un vaccin efficace ?

Le vaccin contre le rotavirus protège le bébé et le jeune enfant des infections sévères à rotavirus et il diminue considérablement le risque d'épisode de gastro-entérite aigüe grave avec déshydratation.

Il permet d'éviter 98% des formes graves et 75 % des infections à rotavirus.

En revanche, il ne protège pas des autres agents responsables de gastro-entérite et n'empêche pas l'enfant d'avoir des symptômes de diarrhée ou vomissement.

 

Est-t-il responsable d'effets secondaires ?

La vaccination contre le rotavirus peut entrainer des réactions bénignes temporaires dans la semaine qui suit l'administration :

  • fièvre

  • selles liquides

  • vomissements

  • perte d'appétit, irritabilité

Beaucoup plus rarement, le vaccin peut être responsable de maux de ventre ou éruption cutanée.

La vaccination doit être réalisée avant l'âge de 6 mois pour éviter une éventuelle invagination intestinale.

Le vaccin contre le rotavirus peut être administré le même jour que le Prevenar13 ® et que le vaccin combiné contre la Diphtérie-tétanos-coqueluche-polyomyélite-haemophilius-hépatite b.

 

Y a t-il des contre-indications ?

Le vaccin est contre-indiqué :

  • si le bébé présente une allergie ou une hypersensibilité à l'un des composants

  • s'il a un antécédent d'invagination intestinale ou est porteur d'une malformation intestinale ou de mucoviscidose

  • s'il a un déficit immunitaire

La vaccination doit être différée en cas de fièvre, selles liquides ou vomissements.   

Avis du Haut Conseil de Santé Publique 2010
Guide des vaccinations 2012 -
INPES

Docteur Eve Balzamo Publié le 1 avril 2013 Par Docteur Eve Balzamo
Retour en haut