Le vaccin contre la grippe

1
Pour qui ? Comment?   

Chaque année, la grippe saisonnière se propage et touche un grand nombre d'individus.

Bénigne la plupart du temps, elle est parfois responsable de complications sévères, voire de décès chez les personnes les plus fragiles.

Grâce à la vaccination, les sujets à risque peuvent être protégés efficacement.

 

Qui doit se faire vacciner contre la grippe ?

La vaccination est recommandée pour :

  • les femmes enceintes, quelque soit le stade la grossesse,
  • les prématurés, pendant 2 hivers,
  • l'entourage des nourrissons de moins de 6 mois à risque de grippe grave (prématurés, bébés souffrant de broncho-dysplasie, de cardiopathie ou déficit immunitaire congénital, de pathologie pulmonaire ou neurologique...)

 

Et les patients, dès l'âge de 6 mois, atteints des maladies suivantes :

    • pathologie respiratoire chronique (mucoviscidose, asthme, dysplasie broncho-pulmonaire...)
    • maladie cardiovasculaire chronique (cardiopathie congénitale, insuffisance cardiaque...)
    • maladie neuro musculaire (myopathie...)
    • certaines maladies rénales (syndrome néphrotique...)

    • drépanocytose

    • diabète

    • déficit immunitaire (acquis, VIH, traitement immunosuppresseur)

    • obésité

  • les personnes séjournant dans un établissement de soin ou médico-social,

  • certains professionnels,

  • et évidemment les personnes âgées de plus de 65 ans.

 

Chaque année, la vaccination contre la grippe saisonnière est proposée gratuitement par l'assurance maladie à plus de 10 millions de personnes.

 

Pourquoi faut-il se faire vacciner chaque année ?

Les virus de la grippe changent de forme constamment et rapidement, c'est pourquoi il faut réfléchir chaque année à préparer un nouveau vaccin pour immuniser la population contre les souches circulantes.

C'est l'OMS (organisation mondiale de la santé) qui recommande la composition des vaccins saisonniers contre la grippe.

Par ailleurs, après une vaccination, les anticorps contre la grippe ne persistent pas très longtemps ( 6 à 9 mois chez les sujets âgés, un peu plus chez les jeunes).

Il existe plusieurs types de virus grippaux. Le type A est le plus dangereux. Les types B et C sont responsables de symptômes moins graves.

Chaque type de virus comprend également plusieurs souches.

 

Le vaccin est-il toujours efficace ?

Depuis les campagnes de vaccination contre la grippe saisonnière, dans les années 70, la mortalité attribuée à la grippe a fortement diminué, même si le vaccin ne permet pas toujours une protection individuelle absolue.

En effet, 10 à 25% des personnes vaccinées peuvent quand même déclarer une grippe.

Heureusement, une grippe survenant chez une personne vaccinée est généralement moins forte que si elle n'était pas vaccinée.

L'efficacité du vaccin ne débute qu'environ 15 jours après la vaccination.

Le vaccin ne protège pas contre les syndromes grippaux provoqués par d'autres virus respiratoires.

Un nouveau vaccin contre la grippe, s'administrant par voie nasale, vient d'être mis sur le marché pour les enfants entre 2 et 17 ans.

Son efficacité serait supérieure à celle du vaccin classique, d'autant plus que l'enfant est jeune.

Des études récentes ont montré que la vaccination contre la grippe saisonnière chez la femme enceinte entraînait un passage d'anticorps au bébé (via le placenta), permettant ainsi aux tout-petits d'être protégés contre la maladie pendant les six premiers mois de leur vie.

 

Quels sont les risques du vaccin et les effets secondaires ?

Les vaccins contre la grippe saisonnière utilisés en France et en Europe sont des vaccins injectables.

Ils comprennent 3 souches de virus contre la grippe et sont des vaccins inactivés, sans adjuvant.

Ils sont bien tolérés et ne donnent pas la grippe.

Les effets secondaires les plus courants sont une douleur au site d'injection ou un épisode de fièvre dans les 24 ou 48h qui suivent la vaccination.

Le nouveau vaccin nasal est également bien toléré à partir de l'âge de 2 ans. Les vaccins contre la grippe sont contre-indiqués en cas d''allergie aux protéines d'Âœ'oeuf.

 

Quel est le schéma de vaccination ?

Il est conseillé de se faire vacciner contre la grippe dès que le vaccin est disponible, mais l'injection peut être faite à tout moment, même en période épidémique.

L'enfant âgé de 6 mois à 3 ans doit recevoir une demi-dose de vaccin.

Après cet âge, l'enfant reçoit une dose entière.

Lorsque le nourrisson ou l'enfant de moins de 9 ans se fait vacciner pour la première fois, il recevra 2 doses (ou demi-doses) à 1 mois d'intervalle.  

Docteur Eve Balzamo Publié le 1 janvier 2013 Par Docteur Eve Balzamo
Retour en haut