INSCRIPTION

Le vaccin combiné Rougeole-Oreillons-Rubéole

photo

 

Pour qui ce vaccin est-il recommandé ?

La rougeole est une maladie potentiellement grave, qui peut être responsable de pneumonies sévères et de complications neurologiques, voire de décès.

 

Elle se manifeste par une éruption fébrile typique.

Au cours de ces dernières années, la rougeole a connu une phase de recrudescence importante (avec plus de 23000 cas déclarés entre 2008 et 2012) alors qu''elle avait presque disparu d''Europe auparavant.

En 2012, l''épidémie rougeole commence à reculer mais le virus reste encore très présent.

La rubéole est également une infection virale à l'origine d''une éruption fébrile.

Bien que le plus souvent sans risque, elle peut être à l''origine de malformations du féÂœtus lorsqu''elle est contractée par la femme enceinte.

Quant au virus des oreillons, il est habituellement responsable d''une infection bénigne localisée au niveau des glandes salivaires parotidiennes, mais il peut parfois provoquer une atteinte des testicules (orchite) ou une méningite ou une encéphalite.

La vaccination avec le vaccin trivalent rougeole-oreillons-rubéole est donc recommandée chez tous les nourrissons avant l'âge de 2 ans.

Elle a pour but de stopper la transmission de ces 3 maladies et de protéger les sujets vaccinés des complications possibles liées à ces virus.

 

Qui doit être vacciné ?

La vaccination est recommandée chez tous les nourrissons avant l''âge de 2 ans, avec 2 doses de vaccin trivalent.

Un rattrapage est recommandé pour toutes les personnes nées après 1980 et non antérieurement vaccinées ou incomplètement vaccinées.

Les professionnels de santé et de la petite enfance doivent également être vaccinés, de même que toutes les femmes en âge de procréer non immunisées contre la rubéole.

 

A quel âge la vaccination doit-elle être effectuée ?

Le vaccin rougeole-oreillons-rubéole est recommandé à l'âge de 12 mois, avec une seconde dose à l''âge de 16 ou 18 mois selon le nouveau calendrier vaccinal.

La deuxième dose peut être administrée plus tôt, avec un minimum d''un mois d''intervalle avec la première dose, ou plus tard en cas de rattrapage vaccinal.

La vaccination des sujets non vaccinés peut avoir lieu à n''importe quel âge.

Elle peut également être réalisée en urgence, en cas de contage avec un sujet atteint de rougeole.

La vaccination à l''âge de 9 mois pour les nourrissons fréquentant la collectivité n'est plus recommandée en pratique générale.

En effet, l''épidémie de rougeole est actuellement mieux contrôlée grâce aux campagnes de vaccination et le vaccin est plus efficace lorsqu''il est administré à 12 mois.

 

Y a-t-il des effets secondaires ?

Il est possible d''observer :

  • une réaction locale (rougeur, Âœdème, douleur),
  • une fièvre (dans les 7 à 12 jours qui suivent la vaccination),
  • une éruption,
  • des troubles digestifs

 

Quelles sont les contre indications ?

La vaccination est contre-indiquée en cas de déficit immunitaire, chez la femme enceinte et en cas d''allergie ou hypersensibilité connue à l'un des composants.

Elle doit être reportée en cas d''infection sévère.

 

Peut-on administrer le vaccin combiné rougeole-oreillons-rubéole à un enfant qui a déjà été atteint par une ou deux de ces infections ?

Oui, il n''y a aucune contre-indication et aucun inconvénient à vacciner avec le vaccin combiné rougeole-oreillons-rubéole un sujet qui a déjà présenté une de ces trois maladies.

 

Existe t-il un vaccin uniquement contre la rougeole ?

Il existe un vaccin monovalent contre la rougeole, le Rouvax ®.

Il n''y a pas de vaccin monovalent contre la rubéole ou contre les oreillons.   

Docteur Eve Balzamo Publié le 1 mai 2013 Par Docteur Eve Balzamo
Retour en haut