INSCRIPTION

L'épisiotomie

image intro

L’épisiotomie est un acte chirurgical réalisé au moment de l’accouchement par la sage-femme ou l’obstétricien, lors d’un effort expulsif ou d’une contraction, pour faciliter le passage du bébé.

Elle consiste à faire une incision de 4 à 6 cm au niveau du périnée en sectionnant la peau, tissus conjonctifs et muscles.

L’épisiotomie latérale droite (section de la partie médiane de la vulve vers la région ischiatique droite avec un angle de 45° par rapport à l’horizontale) est la plus répandue en France.

Le taux d’épisiotomies en France est de 30%, plus souvent chez la primipare.

Elle est réalisée pour prévenir les déchirures graves du périnée et pour éviter que la déchirure se propage vers le sphincter anal.

La suture de l’épisiotomie se fait sous anesthésie locale ou sous l’effet de la péridurale.

  • macrosomie (gros bébé)
  • présentation par le siège
  • lors d’un accouchement par forceps
  • accouchement de jumeaux
  • périnée court (quand la distance entre la fourchette vulvaire et l’anus < ou égale à 3 cm)
  • quand l’état du bébé nécessite une extraction rapide pour réduire le temps d’expulsion

Les soins en suite de couches :
image

Pour éviter tout risque d’infection et pour une bonne cicatrisation, il est important de respecter quelques règles d’hygiènes :

  • Toilette systématique après chaque passage aux toilettes et tamponner la cicatrice avec une garniture propre
  • Utiliser un savon pour hygiène intime
  • Changer souvent les garnitures
  • Porter des culottes en coton
  • Utiliser des garnitures en coton sans film plastique pour éviter la macération
  • S’essuyer d’avant en arrière après chaque passage aux toilettes

 

Pour diminuer la douleur :
  •  Prévoyez une bouée pour s’asseoir
  • Il sera prescrit du paracétamol ou anti inflammatoire non stéroïdien
  • Douche à l’eau froide ou poche de glace (vasoconstricteur) pour diminuer l’œdème
  • Prendre 3 granules d’arnica Montana 9CH

 

Remèdes naturels pour la cicatrisation qui se fait en 15 jours environ :
image homéopathie
  • une bonne hygiène
  • teinture mère de Calendula (diluer 1 volume de teinture mère pour 2 volumes d’eau, imbiber des compresses et mettre sur l’épisiotomie)
  • pierre d’alun qui a une action astringente, antiseptique et cicatrisante (piler la pierre d’alun, mettre dans de l’eau froide et faire un bain de siège)
  • homéopathie : prendre 3 granules de Staphysagria 9CH (2 fois/jour)
  • utiliser Cicatridine : ovules vaginaux à base d’acide hyaluronique (action réparatrice, hydratante et soulage la douleur)

 

La reprise des rapports dépend de chacune selon la fatigue, douleur, appréhension, baby blues, …

Il faut surtout se sentir prête !

Souvent, c’est le début de la pénétration qui est le plus douloureux, il faut donc utiliser un gel de lubrification du vagin.

Apres cicatrisation, masser le périnée avec de l’huile de calendula pour assouplir les tissus du vagin.

 

L’épisiotomie n’est pas systématique, cependant elle reste opérateur dépendant.

Les études récentes montrent que l’épisiotomie n’évite pas les déchirures graves ni d’incontinence urinaire ou anale.

Elle reste souvent mal vécue.

Naima Bonnet - Sage femme  - Diplômée en tabacologie et nutrition Publié le 10 mars 2015 Par Naima Bonnet - Sage femme - Diplômée en tabacologie et nutrition
Retour en haut