Les 5 questions de Pédiatrie du mois de décembre

Bonjour à toutes, bonjour à tous !

Merci pour vos messages, je suis moi aussi heureuse de vous retrouver !

Chaque mois, nous sélectionnons 5 questions posées par les membres de la communauté d'Avisdemamans.

N'oubliez-pas de déposer vos questions avant le 1er de chaque mois. Si vous souhaitez être anonyme, pensez à changer de pseudo ou à le préciser dans le questionnaire.

Et si vous vous sentez concerné(es) par un des sujets, n'hésitez pas à poursuivre la discussion  entre Mums.

Erythème fessier ou mycose ? ( par Missis tinguette)

« Ma fille de 10 mois a un érythème de type mycosique, elle a été traitée par une crème Econazole RPG pendant plusieurs semaines. Malgré le traitement la mycose semble être partie mais revient à chaque fois que nous arrêtons le traitement. Faut-il changer de traitement ; continuer et pendant combien de temps pour être sur que cela ne reviendra pas ? »

Bonjour  Missis tinguette, 

L'érythème fessier est très fréquent chez les nourrissons qui portent des couches (surtout lorsqu'ils commencent à se déplacer car les frottements de la couche sont importants). Dans la grande majorité des cas, il s'agit d'une irritation de la peau liée aux frottements, à l'humidité, à l'acidité des selles et des urines. Les rougeurs sont en général présentes sur les faces convexes du siège (parties bombées des fesses, des cuisses, pubis).

Les mycoses sont rares chez le nourrisson mais peuvent parfois surinfecter un érythème classique, surtout si l'enfant a pris un traitement antibiotique ou corticoïde préalablement (favorisant le développement des champignons). Habituellement, les rougeurs se localisent dans les plis et autour de l'anus et s'étendent de part et d'autre de la lésion initiale. La peau peut être suintante, avec quelques dépôts blancs. Mais le diagnostic n'est pas toujours aisé ! Dans le cas d'une mycose, le traitement est habituellement de 15 jours, parfois 21 jours.

On peut donc déjà se demander chez votre fille s'il s'agit réellement d'une mycose, car ce sont des infections peu fréquentes en comparaison avec les irritations du siège et le diagnostic clinique différentiel n'est pas toujours évident. 

Ensuite, s'il s'agit effectivement d'une mycose, il se peut que le champignon ne soit pas complètement éradiqué (présence de muguet dans la bouche, de candidas dans le tube digestif, sur la peau...) et entraine une récidive des symptômes, ou  bien alors qu'il ne soit pas complètement sensible au traitement.

On pourrait alors envisager de faire un prélèvement cutané au niveau des lésions du siège (lorsque celles-ci réapparaîtront et avant de reprendre la pommade antifongique, en respectant au moins un arrêt  d'une semaine de traitement) pour rechercher la présence ou non d'un champignon et connaître sa sensibilité au traitement. En cas de présence de candidas et si ceux-ci sont sensible au traitement, il faut rechercher un facteur favorisant (muguet, traitement antibiotique, contage par tierce personne...).

Parlez-en avec votre médecin.

 

 

 

  • Un Mum Mag sur le muguet
  • Un Mum Mag sur l'érythème fessier

 

L'allergie au lait de vache (par Ambrehanae)

« Bonjour je pense que mon fils est allergique aux protéines de lait, pouvez-vous me conseiller sur cette maladie et sur le lait végétal ? Merci »

Bonjour Ambrehanae,

L'allergie aux protéines de lait de vache est complexe et le diagnostic est rarement évident, à moins que l'enfant n'ait présenté une éruption ou un gonflement des lèvres ou du visage lors de la prise de son (ou ses) premier(s) biberon(s) de lait infantile. 

Les autres symptômes ne sont pas spécifiques et peuvent survenir dans les minutes ou heures qui suivent l'ingestion de lait, ou de manière retardée et persister dans le temps.

Les symptômes d'allergie au lait de vache se manifestent dans les premières semaines de vie. Ils peuvent être :

  • digestifs : vomissements, diarrhées, douleurs abdominales au moment des prises des repas ou douleurs chroniques ; sang dans les selles ; reflux gastro-oesphagien persistant ; constipation rebelle ;
  • cutanés : urticaire, poussée d'eczéma, eczéma sévère chronique, gonflement du visage
  • troubles du sommeil, irritabilité
  • mauvaise prise de poids avec cassure de la courbe staturo-pondérale
  • plus rarement, asthme, rhinite, conjonctivite chroniques

Les tests sanguins ou cutanés pour diagnostiquer l'allergie au lait de vache ne permettent pas un diagnostic de certitude. En effet, même négatifs, ils n'excluent pas forcément une allergie. 

C'est donc devant un cortège de troubles que l'on peut suspecter l'allergie aux protéines de lait de vache chez le bébé. Une fois le diagnostic suspecté, le lait du bébé doit être remplacé par un lait sans protéines de lait de vache et poursuivi pendant plusieurs mois en excluant tous produits laitiers en cas d'amélioration des symptômes.

Les laits végétaux sont formellement contre-indiqués (risque nutritionnel ou d'allergie croisée). Seuls des laits infantiles pour nourrissons sans protéines de lait de vache (hydrolysats de PLV ou lait à base de protéines de riz)  sont indiqués.

  • Le Mum Mag sur l'allergie au lait de vache

Pas Papa ! (par Julie Ben hamouda)

"Ma fille de 26 mois refuse de dire bonjour à son papa, de lui faire des bisous ou des câlins, ou qu'il s'occupe d'elle, et demande à ce que ce soit toujours maman... cela peine son père.  Comment doit on réagir?  Le papa a tenté l'indifférence, la douceur, ou parfois lui a ordonné avec insistance de lui dire bonjour et là elle hurle, elle pleure, elle se braque évidemment. Est ce que c'est une phase, un jeu, sa façon à elle de s'affirmer ? Par ailleurs, j'ai travaillé durant 6 mois d'avril à octobre et son papa s'en occupait tous les week ends et je la voyais beaucoup plus proche de lui. Enfin, depuis peu, elle cligne sans arrêt des yeux, de manière très rapide, sans que ses yeux ne soient rouges ou larmoyants. En vous remerciant infiniment de votre aide …"

Bonjour Julie, 

Et bien oui, à 2 ans, les enfants affirment leur caractère et manient le « non » à la perfection ! En lisant votre histoire, il est possible que votre petite fille vous en ait un peu voulu de l'avoir « abandonnée » pour travailler et d'avoir demandé à son papa de vous « remplacer » pendant ces 6 derniers mois. Vous ne devez pas vous braquer ni vous attristez de ces comportements, cela lui passera. 

Concernant le clignement des yeux, il est probable que cela soit un tic. C'est d'ailleurs le tic le plus fréquent chez l'enfant. 

Peut-être que votre petite fille est un peu angoissée en ce moment. A t-elle peur que vous partiez de la maison ? Rassurez-là, passez des moments tous ensemble en famille, vous, son papa et elle. Montrez-lui que tout va bien pour vous, les parents, n'attendez pas de preuve de sa part. Si ce n'est pas déjà le cas, envisagez des demi-journées en collectivité. Et donnez-nous des nouvelles !

Développement psychomoteur (par Maelyne)

« Ma fille de 7 mois ne fait toujours pas de sourire et ne s'assied toujours pas. Qu'en pensez vous? Merci »

Bonjour Maelyne, 

Il est important d'apprécier le développement psychomoteur de chaque nourrisson  afin de dépister d'éventuels problèmes mais il ne faut pas oublier qu'il existe de grandes variations d'un bébé à l'autre.

Par exemple, la station assise peut s'acquérir entre 6 et 9 mois (voire 5 et 10!). Au début, le bébé ne tient pas assis droit tout seul, il tombe vers l'avant sur ses mains, son dos est rond. Puis, son tronc et son dos se tonifie et il peut tenir quelques instants assis droit avant de chuter sur le côté. Il pourra ensuite tenir assis tout seul correctement. Par ailleurs, de nombreux enfants n'arrivent pas à passer de la position « couchée » à « assise » tout seul avant  l'âge de 9 mois. 

A 7 mois, il est donc possible de ne pas tenir correctement assis, mais le bébé doit avoir un certain tonus de l'axe et des membres.

Sinon, à 7 mois, en général, le bébé attrape les objets dans la paume de la main et commence à les mettre à la bouche ou les passe d'une main à l'autre, babille (« bababa, tatata...), tend les bras pour être porté, se retourne à un bruit, suit du regard dans la pièce ce qu'il se passe..

Quant au sourire réponse, c'est à dire destiné à quelqu'un de familier, on l'observe  habituellement dès l'âge de 2 mois. Votre fille sourit-elle de temps en temps lorsque vous lui parlez ? Ou le faisait-elle ? Communique t-elle avec vous ?

Maelyne , je vous conseille de consulter un pédiatre, afin d'évaluer votre bébé, autant sur le plan psychomoteur que nutritionnel et organique car il faut regarder le bébé dans sa globalité et l'examiner pour vous apporter une réponse objective.

Et ce n'est pas parce que certains enfants mettent plus de temps que la moyenne à acquérir certaines choses qu'ils seront différents en grandissant.

Quelles quantités de lait pour bébé? Deux questions pour le prix d'une. (Par Sha lygan & KilYanAlex)

« Bonjour, mon fils de 5 mois ne finit jamais ses biberons et surtout je trouve qu'il ne prend pas de grandes doses; je lui fais des biberons de 150ml il ne les finit jamais, il en prend à peu près 6 en 24h. J'en ai parlé à mon médecin mais lui me dit que du moment que ça croissance évolue bien y a pas de soucis mais moi ça m'inquiète et surtout il ne fait pas ses nuits et me lève juste pour boire à peine 100ml 1 ou 2 fois par nuit ? Je trouve que c’est peu non?»

« Bonjour, ma fille de 4 mois boit des biberons de lait artificiel, je lui fais 4 biberons de 180ml, elle n'a pas d'appétit le matin après 10H sans "manger" ,même en attendant 1/2H parfois ! Les biberons suivant sont midi, 16H30,20H30, je peine a lui faire boire elle boit entre 120/150ml rarement les 180ml, elle n'a que 4 biberons et n'a donc pas sa ration quotidienne de lait, dois je m'inquiéter car elle ne semble pas avoir faim, elle pleure rarement et reste agréable! merci d'avance »

Bonjour Sha lygan, bonjour KilYanAlex,

Tous les bébés n'ont pas le même appétit. Certains sont des gloutons, d'autres des petits mangeurs. Les quantités de lait bues dépendent également du poids et du gabarit de l'enfant et pas forcément de l'âge. Un bébé de 4 mois qui pèse 5 kg n'aura pas les mêmes besoins qu'un bébé qui en pèse 8 !

Si vos bébés ont une croissance régulière depuis la naissance (courbe de poids et taille harmonieuse et régulière entre les dérivations standards – graphique du carnet de santé-), ne vous inquiétez pas : votre enfant mange à sa faim et régule ses besoins. 

Sachez aussi que certains bébés ont du mal à téter. Lorsque la prise des biberons est trop longue, pensez à utiliser des tétines très souples, très molles, en caoutchouc. D'autres bébés préfèreront également manger «  solide », à la cuillère. Commencez la diversification si ce n'est pas fait.

Dans tous les cas, ne forcez pas un bébé à manger s'il refuse catégoriquement son lait. 

 

 

 

  • Les laits
  • Les menus types de bébé
  • La diversification alimentaire

 

Joyeuses fêtes à toutes et tous !

Dr Eve Balzamo

Auteure du Guide de Santé pour les enfants de 0 à 14 ans 

 

Docteur Eve Balzamo Publié le 1 décembre 2013 Par Docteur Eve Balzamo
Retour en haut