INSCRIPTION
Retrouvez nous également sur FacebookTwitterPinterest

Les 5 questions sur la diversification alimentaire de bébé

La diversification alimentaire est une étape importante dans la vie de bébé. On fait le point avec  le Dr Balzamo, pédiatre et auteur du Guide de santé  pour les enfants de 0 à 14 ans aux éditions  Flammarion. 

A quel âge peut-on commencer à donner autre chose que du lait au bébé ? 

 Les recommandations ont évolué au cours de ces dernières années.  Les spécialistes estiment que la diversification alimentaire peut commencer  entre 4 et 6 mois. Avant cette date, les apports nutritionnels  du lait suffisent à assurer l'alimentation de bébé. 

 Le bébé va découvrir de nouvelles saveurs et de nouvelles textures. C’est une étape importante pour lui.

Comment procéder pour débuter la diversification Alimentaire? 

A partir du cinquième mois vous pouvez donc débuter la diversification (si vous débutez après 6 mois, le temps risque d’être un peu court pour faire goûter tous les aliments en un seul mois  !).

Pendant le premier mois de la diversification, ne supprimez pas les tétées et conserver des apports lactés. Le bébé va garder le même nombre et la même quantité de biberons et prendra le sein comme avant, même s’il consomme un peu de purée ou compote.

Habituellement, on débute par quelques cuillerées de légumes (cuits à la vapeur, natures et mixés, ou bien sous forme de petits pots) avant le biberon ou la tétée de midi. Puis, on continue comme cela  chaque midi  et on propose un légume différent tous les 2 ou 3 jours. On augmente au fil du temps  la quantité pour arriver à 120 grammes environ (soit 1 petit pot) à l’âge de 6 mois. 

L'OMS  recommande d'augmenter progressivement  le nombre  de repas par jour. " 2 à 3 repas par jour pour des nourrissons de  6 à 8 mois et 3 à 4 repas par jour pour des nourrissons de  9 à 23 mois". 

Vers l'heure du goûter, on procède de la même manière ; quelques cuillerées de compote de fruits (cuits à la vapeur, mixés et sans sucre, ou bien sous forme de petits pots) avant le biberon ou la tétée.

Il peut être intéressant de commencer par les légumes pendant une petite quinzaine de jours avant de proposer aussi les fruits, plus doux et plus sucrés (si on commence dans l’ordre inverse, il arrive que le bébé boude les légumes!).

S’il vous semble que le bébé n’aime pas du tout un légume ou un fruit, vous pouvez :

  • Mettre 2 ou 3 cuillerées dans son biberon (pour qu’il s’habitue au goût)
  • Donner autre chose pendant quelque temps, et proposer à nouveau l’aliment 1 ou 2 semaines plus tard, jusqu’à ce qu’il l’apprécie. Il n’y a aucune raison qu’un bébé de  plus de 6 mois refuse très longtemps un aliment. A cet âge, il ne fait pas de caprice parce qu’il n’aime pas ! Et plus on propose un aliment, plus il a de chance d’être apprécié.
Quel est  le « menu type » en fonction de l’âge !

Les bébés n’ont pas tous le même appétit et peuvent avoir des besoins et des goûts différents.

Les quantités proposées ci dessous correspondent à ce que devrait prendre un bébé de poids « moyen ». Elles peuvent évidemment être inférieures chez les bébés qui ont moins d’appétit mais on essaiera de ne pas les dépasser (ou seulement de peu) chez les bébés plus gourmands!

 A 5 mois (ou 6 mois)

  • Le matin : 1 biberon de 180 à 210 ml de lait (1er âge pour les moins de 6 mois, 2 ème âge après 6 mois) ou 1 tétée
  • A midi : En fonction de l’appétit du bébé, augmentez les quantités de purée, d’abord jusqu’à 60 grammes, puis jusqu’à 120 grammes (soit 1 petit pot vers 6 mois ). Vous pouvez donner tous les légumes (cuits mixés, natures), en évitant les légumes secs (lentilles, pois cassés, difficiles à digérer). Après la purée, donnez 1 biberon de 150 à 180 ml de lait 1er âge ou 1 tétée
  • Au goûter : Augmentez les quantités de compotes, d’abord jusqu’à 60 grammes, puis jusqu’à 120 grammes (soit 1 petit pot vers 6 mois ) +  1 biberon de 150 à 180 ml de lait 1er âge ou 1 tétée. Vous pouvez donner tous les fruits (cuits mixés, natures).
  • Le soir : 1 biberon de 180/240 ml (+/- 1 ou 2 cuillerées de céréales infantiles avec gluten), ou 1 (ou 2!) tétées

Si le bébé boude les biberons, vous pouvez remplacer par des petits suisses ou yaourts au lait infantile, que vous trouverez au rayon « bébé »

 A 6 mois

  • Le matin : 1 biberon de 180 à 240 ml de lait 2ème âge ou 1 tétée
  • A midi : Vous allez augmenter les quantités de purée de légumes de 120 à 200 grammes (format grand pot), dans laquelle vous rajouterez 10 grammes de viande ou poisson (toutes et tous)  bien cuits et mixés (soit 2 cuillères à café), suivi d’un biberon de 120 à 150 ml de lait 2ème âge, ou d’1 yaourt (ou de 2 petits suisses) (ou tétée).  Vous pouvez proposer à la place de la viande ou poisson 1/4 d’oeuf dur (blanc+ jaune), une fois par semaine, et ajouter dans les purées un peu de beurre, huile d’olive, de colza, de crème fraiche… Et même commencer à faire goûter les fromages à tartiner.Vous pouvez ajouter  des féculents dans les purées pour les lier,
  • Au goûter : 1 compote  (120 /150grammes) ou 1 fruit cru bien mûr bien écrasé +  1 biberon de 150 à 180 ml de lait 2ème âge ou 1 yaourt (ou petits suisses) ou 1 tétée.
  • Soir : 1 biberon de 180/240 ml  de lait 2ème âge (+/- 1 ou 2 cuillerées de céréales infantiles avec gluten), ou 1 (ou 2) tétées.

De 9 mois à 1 an

  • Le matin : 1 biberon de 180 à 240 ml de lait 2ème âge (ou 1 tétée)
  • A midi : Environ 200 grammes de purée de légumes avec 20 grammes de viande ou poisson bien cuits et hachés (soit 4 cuillères à café) ou 1/3 d’oeuf dur. Au dessert, donnez 1 yaourt (ou 2 petits suisses ou 1 fromage pasteurisé)  +/- 1 fruit +/- du pain. Proposez les légumes écrasés à la fourchette et la viande et le poisson hachés en petits bouts à côté de la purée…Les bébés doivent apprendre à manger des « morceaux« .  Proposez de l’eau dans un verre ou une tasse à bec.
  • Au goûter : 1 compote  (120 /150grammes) ou 1 fruit cru bien mûr  +  1 biberon de 120 à 180 ml de lait 2ème âge ou 1 yaourt (ou 2 petits suisses) +/ pain ou biscuit
  • Soir : 1 biberon de 150/180 ml  de lait 2ème âge + 1 purée ou 1 soupe de légumes (environ 60 à 100 grammes)
Y a t’il des aliments interdits au moment de la diversification?

Concernant le risque allergique, si votre bébé n’a pas d’allergie connue ou déclarée, aucun aliment n’est formellement interdit.  Concernant les  aliments potentiellement allergisants, aujourd’hui il est même conseillé de les introduire tôt pour réduire le risque d'allergies.

Après 6 mois, vous pouvez faire goûter tous les aliments cuits, puis en cas de bonne tolérance, les fruits et les légumes crus. Epices, ail et oignons peuvent être ajoutés en petite quantité.

Pour les protéines, vous pouvez introduire viande  et poissons à partir de 6 mois, tout comme les œufs. 

Le gluten peut  désormais être introduit en petite quantités entre 4 et 12 mois ( auparavant c'était 6 mois). 

En revanche, on respectera certaines règles
  • Pas d’adjonction de sel, ni pour la cuisson, ni après
  • Viandes et poissons bien cuits, notamment le steak haché, œuf cuit.
  • Fromages pasteurisés jusqu’à 4 ou 5 ans
  • Pas d’aliments avec lesquels l’enfant pourrait s’étouffer, c’est-à-dire pas de cacahuète entière ni autre aliment lisse, rond ou ovale ( raisins, tomates-cerises)
  • Attendre l’âge de 16 mois environ pour donner une assiette entière de lentilles ou légumes secs.
Après 1 an, quelle doit être l’alimentation de l’enfant ?

De plus en plus, les repas de bébé vont ressembler à ceux des « grands » et les biberons vont progressivement être supprimés.

Voici le menu type !
  • Le matin : 1 biberon de 180 à 240 ml de lait 3ème âge (de croissance) ou de lait entier.
  • A midi : Des légumes crus/ cuits, avec (ou non) des féculents. Environ 30 grammes de viande ou poisson bien cuits (soit 6 cuillères à café) ou 1/2 d’oeuf cuit. Au dessert, 1 yaourt (ou 2 petits suisses ou 1 fromage pasteurisé) +/- 1 fruit +/- du pain.
  • Au goûter : 1 compote  sans sucre ou 1 fruit cru  mûr  +  1 biberon de 150 à 180 ml de lait 2ème âge ou 1 yaourt (ou 2 petits suisses) +/ pain ou biscuit.
  • Soir :Des légumes (sous toutes les formes : crudités, purées, soupes, gratins) et des féculents (pâtes, riz, semoule, pain, etc), Le tout sans protéines. Avec 1 laitage (fromage, yaourt…) +/- 1 fruit (ou 1 compote). Proposez de l’eau dans un petit verre.

Notre sélection de petits pots sains et gourmands 

Publié le 06 juillet 2018 Par Docteur Eve Balzamo
Vous aimerez également
Nutrition et allaitement

Et si on parlait de l’alimentation du bébé

Notre pédiatre, Eve Balzamo, apporte des réponses aux mamans sur l'alimentation de leur bébé.

Repas bébé

LES CONSEILS ADM : choisir sa petite vaisselle

A quel âge sa première vaisselle ? Quels matériaux choisir ? Les couverts sont-ils nécessaires ? On vous guide !

Retour en haut