INSCRIPTION

Les aliments interdits

1

On dit souvent que le petit enfant doit goûter de tout.

Pourtant, certains aliments nécessitent parfois une préparation particulière avant d'être proposés au bébé ou au jeune enfant.

 

Quels sont les aliments interdits ?

Pour éviter certaines toxi-infections alimentaires, on ne donne pas :

  • De miel avant 1 an (risque de toxine botulique)
  • De fromage ou laitage au lait cru (non pasteurisé) avant 4/5 ans environ
  • De boeuf cru ou steak haché mal cuit avant 4/ 5 ans (risque d'infection à E.coli entéropathogène)
  • D'oeuf cru (et donc de mousse au chocolat) chez le nourrisson (risque de salmonellose)
  • De viande, poisson et fruits de mer crus ou charcuterie crue chez les jeunes enfants

 

Que doit-on éviter ?

Pour que bébé soit et reste en bonne santé, d'autres aliments doivent être évités car ils sont peu utiles sur le plan nutritionnel et parfois délétères.

  • Ne salez pas son alimentation, ni pendant la cuisson, ni pour rehausser le goût
  • Limitez les sucres rapides (desserts déjà sucrés, boissons sucrées, confiserie et pâtisserie)
  • Limitez les protéines, dont la consommation excessive dans la petite enfance favorise le surpoids chez l'enfant plus grand et l'adulte
  • Variez les types de poissons dans son alimentation
  • Supprimez les biberons et tétées la nuit à partir du moment où bébé prend 4 repas quotidiens et a une prise de poids correcte
  • Favorisez une alimentation équilibrée

 

Y-a-t-il des aliments à proscrire pour éviter les allergies ?

S votre bébé n'a pas d'allergie connue ou déclarée, aucun aliment n'est formellement interdit.

Après 6 mois, vous pouvez lui faire goûter tous les aliments cuits, puis en cas de bonne tolérance, les fruits et les légumes crus.  

 

Les fruits secs et cacahuètes ne sont pas interdits chez le petit enfant, mais attention au risque d'étouffement avec les petits aliments ronds et lisses comme les cacahuètes ou les pistaches. Proposez-les concassés si vous voulez les faire goûter.

 

Et encore :

  • Il est préférable d'attendre l'âge de 16 mois pour donner une assiette entière de lentilles ou légumes secs, difficiles à digérer
  • Les épices, ail et oignons et fines herbes peuvent être ajoutés en petite quantité après l'âge de 6 mois

Découvrez toutes nos fiches santé - pédiatrie rédigées par notre pédiatre en cliquant ici

3

Avis de l’AFSSA du 14 juin 2010 relatif aux bénéfices / risques liés à la consommation de poissons
Consumption of unpasteurized milk as a risk factor for hemolytic uremic syndrome in Italian children.Clin Infect Dis. 2009 Jun 
Escherichia coli O157:H7: recent advances in research on occurrence, transmission, and control in cattle and the production environment. Adv Food Nutr Res. 2010

Docteur Eve Balzamo Publié le 1 décembre 2012 Par Docteur Eve Balzamo
Retour en haut