Les conjonctivites

1

 

Comment reconnaît-on une conjonctivite ?

Une conjonctivite se manifeste par une inflammation de la conjonctive.

La conjonctive est la membrane qui recouvre l'oeil et l'intérieur des paupières.

Elle se reconnaît aisément :

  • Le blanc des yeux devient plus ou moins rouge tout comme la muqueuse qui tapisse l'intérieur de la paupière

  • Les yeux larmoient ou coulent  (les sécrétions peuvent être claires ou purulentes)

  • Les yeux piquent ou démangent ; l'enfant plus grand peut se plaindre d'une sensation de poussière ou de grain de sable dans l'oeil

  • Parfois, les paupières sont gonflées. Les cils peuvent également être collés par du pus

 

Quelles sont les causes des conjonctivites ?

Les conjonctivites peuvent être d'origine bactérienne, virale ou allergique.

Chez le nourrisson qui fréquente la collectivité, elles sont très souvent d'origine bactérienne.

 

Comment reconnaître une conjonctivite bactérienne d'une conjonctivite virale ou d'une conjonctivite allergique ?

Les conjonctivites bactériennes

  • Elles sont très contagieuses et sont fréquentes dans les crèches

  • Elles débutent brutalement

  • Elles sont en général unilatérales, au moins pendant les premières heures ou les premiers jours de l'affection

  • Les sécrétions sont épaisses, jaunes, purulentes. Les cils peuvent être collés le matin au réveil

  • Les sécrétions sont abondantes et coulent de manière continuelle en l'absence de traitement

  • Les yeux peuvent être gonflés

  • Le traitement repose sur un collyre antibiotique dans les formes sévères. Dans les autres cas,  lavages oculaires et collyres antiseptiques sont recommandés en première intention

 

 Le syndrome « otite-conjonctivite »

C'est une atteinte fréquente en pédiatrie. Les bactéries responsables de conjonctivites bactériennes peuvent en effet être également à l'origine d'une surinfection de l'oreille moyenne.

Les conjonctivites virales :

  • Elles s'observent habituellement dans un contexte de virose (syndrome grippal, rhino-pharyngite...). Toux, écoulement nasal et fièvre sont souvent associés

  • Elles sont en général d'emblée bilatérales et sont souvent moins sévères que les conjonctivites bactériennes

  • Les sécrétions sont initialement claires ou transparentes, non épaisses. Parfois, l'écoulement peut être jaunâtre (mais ce n'est pas synonyme de surinfection)

  • L'évolution est spontanément favorable. Les lavages oculaires et collyres antiseptiques peuvent être utilisés

 

Les conjonctivites allergiques :

  • Elles sont rares avant l'âge de 5 ans

  • Les deux yeux sont atteints. Ils sont rouges, démangent et larmoient

  • L'atteinte persiste plusieurs jours ou semaines

  • Elles sont volontiers associées à une rhinite ou à une toux chronique

  • Le traitement repose sur l'utilisation d'anti-histaminiques et les lavages oculaires

 

Les problèmes des canaux lacrymaux

Chez le nouveau-né et l'enfant de moins d'un an, les canaux lacrymaux peuvent être partiellement obstrués ou bouchés (imperforation du canal lacrymal).

Cette situation peut favoriser les épisodes de conjonctivites.

 

Comment attrape t-on une conjonctivite ?

Les conjonctivites bactériennes et virales sont très contagieuses.

Elles se transmettent par les mains, les larmes, les sécrétions.

Le lavage des mains est donc primordial avant et après tout soin des yeux. Le lavage et désinfection des objets en contact est recommandé.

 

Que faire en cas de conjonctivite ?

Dès l'apparition de symptômes de conjonctivite :

  • Lavez les yeux à l'aide de sérum physiologique ou Dacryosérum ®

  • Utilisez une compresse propre pour chacun des yeux

  • Si les sécrétions sont jaunes ou purulentes, commencez à instiller dans chaque oeil un collyre antiseptique disponible sans ordonnance en pharmacie. Quelle que soit la cause, les collyres antiseptiques doivent être utilisés en première intention (sauf atteinte sévère de l'oeil)

  • Nettoyez le nez de l'enfant

  • Lavez vous bien les mains et coupez les ongles de l'enfant

  • En cas de non amélioration des symptômes, consultez. Consultez également si l'enfant a une forte fièvre ou une fièvre persistante

Si l'enfant a les paupières gonflées sans signe de conjonctive, consultez rapidement. Il peut s'agir d'oedèmes ou d'allergie  

Découvrez toutes nos fiches santé - pédiatrie rédigées par notre pédiatre en cliquant ici

http://www.apmnews.com/print_story.php?numero=138500

 

Docteur Eve Balzamo Publié le 13 juin 2013 Par Docteur Eve Balzamo
Retour en haut