INSCRIPTION
Retrouvez nous également sur FacebookTwitterPinterest

LES CONSEILS ADM : POURQUOI ACHETER UN TRANSAT ?

Dès la sortie de la maternité, vous aurez envie de poser votre tout-petit sur une surface douce et sécurisante, son berceau pas exemple.

Mais dès qu’il va relever la tête (vers 3-5 mois) le transat va alors vous sembler idéal car il va permettre au bébé de s’éveiller pleinement !

Bien installé, le petit dos reposant sur une assise confortable, votre bambin pourra agiter bras et jambes sans entraves, prendre son biberon (et bien digérer) et même faire une petite sieste !

Eveillé, il pourra partager la vie de la famille puisque le transat se transporte facilement de pièce en pièce (ce qui vous permettra d'avoir l’œil sur votre bébé en permanence !).

De quoi est composé un transat ?

•   D’une bonne assise large et confortable avec dossier haut. Certaines sont équipées d’un cale-tête ou d’un réducteur pour les nouveaux-nés. 

   D’un réglagle de l’assise pour pouvoir installer votre petit dans deux positions : allongé ou assis.

   Il doit comporter un harnais 3 points (abdomen et entrejambe) ou 5 points (bretelles en plus).

   La structure pourra être fixe ou bien fixe et balancelle.

•   Suivant le modèle, il peut être pliant (pour un transport facile).

•   Certains sont pourvus d’une capote. Sympa au jardin par exemple.

   Une arche de jeux peut être comprise dans le prix. D’autres peuvent s’ajouter.

   Possibilité également de vibrations (voir conseil ci-dessous).

•   Enfin certains transats sont équipés d’anses.

 

Bons conseils de précautions à prendre

1/ Faites du transat un usage modéré : 20 à 30 minutes d’affilée suffisent. Si le bébé se fatigue, il est trop petit pour rectifier sa position. S’il veut sortir, il peut s’agacer, devenir grognon, avoir une régurgitation et finalement pleurer et crier.

Prenez-le alors dans vos bras, jouez avec lui, installez-le dans son porte bébé si vous avez à vaquer dans la maison, puis remettez-le dans son transat mais pas en permanence.

2/ L’arche de jeux semble bienvenue pour l’éveil du petit… sauf que le principal intérêt va se trouver dans tout ce qui l‘entoure : vos gestes, votre voix, les lumières, les bruits, la musique, les odeurs de la maison, le chien qui passe, l’aîné qui fait rire… donc l’arche peut être intéressante mais ne l’installez pas systématiquement. Ajoutez-la pour le distraire dans un environnement qui lui est étranger, par exemple.

3/ Un transat standard, on l’a vu, peut s’utiliser dès la naissance. Par contre, dès que le bébé sait s’asseoir (6 mois) supprimer le transat car il va essayer d’en sortir par tous les moyens ! Comme en se lançant de toutes ses forces en avant et le faire basculer. Ou alors passer par dessus son harnais (même à 5 points, ils savent très bien comment baisser les bretelles), se retourner, escalader le dossier et boum !

Si vous êtes intéressée, certains transats s’utilisent jusqu’à 4 ans et plus !

4/ Il existe sur certains modèles un système vibrateur pas très apprécié des pédiatres qui estiment que l’on ne doit pas « secouer un bébé ». Les fabricants eux, considèrent que les vibrations ressenties sont semblables à celles d’une voiture qui roule.

Dans le doute, laissez tomber la fonction vibration. L’oscillation que produit le corps de votre bébé dès qu’il bouge, suffit amplement.

Conseils de sécurité

  • Si vous avez un siège auto (groupe 0 ou 0+) n’installez pas le bébé dedans à la maison. Il se trouvera recroquevillé, sans possibilité de bouger et pourra développer des problèmes de dos, voir de croissance.

  • Un bon transat doit répondre à la norme de sécurité NF EN 12790 ou doit être étiqueté « Conforme aux exigences de sécurité en vigueur ».

  • Vérifier s’il est facile à plier et déplier et sans risque de pincement.

  • Ne jamais laisser votre bébé seul sans surveillance.

  • Un transat se pose sur une surface bien plane (pas en pente), jamais sur une table (même basse) ou un meuble.

  • Il ne doit s’utiliser qu’à la maison ou au jardin. Pas dans une voiture ni posés sur la poussette ou le landau.

  • Les anses servent pour le transport du seul transat sans bébé dedans !

  • Si vous posez votre transat dehors, laissez-le toujours à l’ombre.

 

Vous êtes tentées par un transat pour votre petit chou ? Venez le choisir dans notre sélection : https://www.avisdemamans.com/mag/article/transats-2017

 

Publié le 26 décembre 2017 Par Charlie Guerrier
Vous aimerez également
Puériculture

Transat pour bébé : comment le choisir ?

Tout confort pour le petiot, toute tranquillité pour les parents, ayez le réflexe transat !

Retour en haut