Les Déglingos 2016

Ces drôles d’animaux sortis de l’imagination de Laurent Manceron en 2007 ont complétement défrayé la chronique car créer des animaux qui semblent cousus n’importe comment avec n’importe quelles matières et dont le signe de ralliement est leur arrière-train en toile de jute, c’était osé pour une époque de doux doudous pour les petits ! De plus, cette idée de leur donner à tous des noms finissant par OS amenait la marque au rang de la grande nouveauté !!

Le premier né était Bigbos un loup avec cravate à pois et pattes façon burberry ! Le succès était dans le regard des petits qui l’ont immédiatement serré contre leur cœur (comme quoi les loups ne font pas toujours peur !) mais aussi des ados voire des adultes qui trouvaient très « in » de le faire figurer sur leur bureau !! Ont suivis Ogalos le cheval, Jambonos le cochon, Pikos le hérisson et bien d’autres…. 

phto déglingos

…jusqu’aux derniers nés Coquelicos la souris et Aligatos l’alligator ! L’un est rose bonbon et l'autre vert prairie, mais moins déjantés que leurs aînés (Aligatos a quand même un regard halluciné ...) ils plairont davantage aux petiots et deviendront vite des doudous à trimballer partout !

  • Longue vie les Déglingos, continuez de nous surprendre !!
  • Coquelicos ou Aligatos (26 cm) 39,60€, Déglingos, www.deglingos.fr En vente en grands magasins et magasins spécialisés. 
Charlie Guerrier Publié le 23 février 2016 Par Charlie Guerrier
Retour en haut