INSCRIPTION

Les laits

1

Quel lait donner à bébé après sa naissance?

 Le bébé est encore un petit-être en développement, ce n'est pas un adulte miniature. Il a des besoins nutritionnels spécifiques au début de sa vie.

Le lait maternel est évidemment le plus adapté au cours des 6 premiers mois de vie. Mais lorsque l'allaitement n'est pas possible ou n'est pas souhaité, pas de panique! Chercheurs et médecins ont élaboré des laits infantiles dont la composition est très proche de celle du lait de mère et qui répondent parfaitement aux besoins de bébé.

  • Entre 0 et 6 mois, bébé boit un lait infantile 1er âge
  • Entre 6 mois et 1 an, il boit un lait 2ème âge
  • Certains laits infantiles portent l'allégation 0-12 mois

Le lait de vache ne doit pas être donné comme boisson principale avant l'âge d'un an.

En effet, il est trop concentré en protéines et n'est pas suffisamment riche en fer et en acides gras. Le nourrisson qui est nourri avec ce lait risque d'être carencé et de ne pas bien se développer. Mais cela ne veut pas dire qu'il est interdit d'en donner un peu.

Les laits végétaux (non infantiles), à base d'amande, soja, riz, ou provenant d'autres mammifères comme la jument, chèvre ou brebis, ne sont pas adaptés aux nourrissons et ne sont jamais recommandés en pédiatrie.

 

Quel type de lait infantile choisir ?

Le choix est vaste ! Mais les réglementations en matière d'alimentation infantile sont très strictes et, dans l'ensemble, les formules sont relativement proches même si chaque marque a sa petite spécificité.

  • Quand tout va bien, une préparation standard, 1er ou 2ème âge en fonction de l'âge, est conseillée
  •  En cas de troubles digestifs le pédiatre pourra recommander des laits anti-régurgitations, des laits anti-coliques, des laits contre la constipation
  • Pour les bébés qui risquent de développer un eczéma (car ses parents sont atopiques), il existe des laits hypoallergéniques, utiles pendant les 6 premiers mois mais à condition d'être donnés dès le 1er biberon et pour tous les suivants
  • Il existe également des formules infantiles adaptées aux bébés allergiques au lait de vache

Le transit peut varier en fonction du type de lait et au moment du sevrage

 

Peut-on changer de marque de lait infantile ou donner deux types de lait au bébé ?

Lorsque tout va bien, il n'est pas recommandé de changer de formule, sauf bien sûr si vous n'avez pas le choix (vacances, déménagement....)

En revanche, lorsque bébé a des soucis de digestion ou des difficultés à boire, vous pouvez essayer de proposer un autre lait ; cela peut s'avérer utile et c'est absolument sans risque pour le bébé

Il est également tout à fait possible que bébé consomme deux types de lait différents dans la même journée, par exemple lorsqu'il va à la crèche et que vous utilisez une formule différente à la maison.

 

Après l'âge d'un an, doit-on donner du lait entier, du lait demi-écrémé ou bien du lait de croissance (3ème âge) ?

Entre 1an et 3 ans, les besoins en fer, vitamine D et lipides sont encore importants. Les lipides sont entre autre indispensables au développement du système nerveux de bébé.

Le lait de croissance a été élaboré pour répondre aux besoins spécifiques des jeunes enfants. Il contient 25 fois plus de fer, 40 fois plus de vitamine D, 2 fois plus de glucides, plus d'acides gras essentiels et plus de vitamine A, E, C que le lait de vache entier, et moins de protéines.

Son but est de prévenir les éventuelles carences chez l'enfant et de s'adapter aux besoins. La richesse en certains acides gras permettraient par ailleurs de prévenir le risque d'infection.

Beaucoup se demandent si le lait de croissance est indispensable, mais trop peu d'études permettent de trancher. Si le nourrisson souffre de carence ou n'a pas été nourri avec du lait infantile tout au long de la première année, le lait 3ème âge répondra mieux à ses besoins que le lait de vache classique.

Le lait entier, quant à lui, est plus riche en lipides que le lait demi-écrémé. il doit donc être donné aux enfants ne consommant pas de lait 3ème âge.

N'oublions pas que la clé d'un bon développement réside en une alimentation équilibrée au quotidien. Pendant toute l'enfance!

Il est fortement déconseiller de donner du lait cru aux jeunes enfants car il peut contenir des bactéries invasives et dangereuses pour les tout-petits.  

Découvrez toutes nos fiches santé - pédiatrie rédigées par notre pédiatre en cliquant ici

Recommandations ESPGHAN 2008

A.Elbez « Des laits qui n’en sont pas »A.Elbez Médecine & Enfance février 2006

Docteur Eve Balzamo Publié le 1 décembre 2012 Par Docteur Eve Balzamo
Retour en haut