INSCRIPTION

Les oreillons

1

 

Comment se manifestent les oreillons? Quels sont les symptômes ?

Habituellement, les oreillons se manifestent par un gonflement douloureux de la parotide et s'accompagnent de fièvre.

On note souvent une déformation du visage de l'enfant, qui semble avoir le bas des joues gonflées comme un hamster.

Les symptômes durent quelques jours à une semaine et l''atteinte peut être uni ou bilatérale.  

La parotide est une glande salivaire située entre l''angle inférieur de la mâchoire et l'oreille. Le virus des oreillons peut également être responsable :

  • d''une infection asymtomatique (dans 20 à 30 % des cas),
  •  d''une orchite uni ou bilatérale (lorsque le virus se localise au niveau des testicules) survenant dans la majorité des cas à la  suite d'une parotidite et à la période pubertaire
  •  d''une méningite ou d'une encéphalite,
  •  exceptionnellement, d'une atteinte du pancréas, de l'ovaire, de la thyroïde.

Des complications sont possibles.

 

Quelles sont les complications possibles  ?

L''évolution de la parotidite simple est spontanément favorable.  

L'atteinte testiculaire peut évoluer vers l'atrophie du testicule (dans 50% des cas).

La stérilité est rare.   Les complications neurologiques sont courantes chez l''adulte : il s'agit le plus souvent d'une méningite virale, parfois d'une encéphalite et plus exceptionnellement d'une atteinte des nerfs craniens pouvant provoquer surdité, cessité ou paralysie faciale.  

L'infection par le virus des oreillons au cours de la grossesse peut être responsable de fausses couches au premier trimestre, et le passage transplacentaire est possible tout au long de la grossesse.

 

Comment attrape t-on les oreillons ?

Le virus des oreillons est transmis par les sécrétions des voies aériennes supérieures, la toux, les postillons.

Il circule principalement au printemps, dans les collectivités d'enfants ou de jeunes adultes et se transmet directement d'une personne à une autre.  

La personne infectée est contagieuse quelques jours avant l'apparition des symptômes et le reste environ une dizaine de jours après le début de la maladie.  

L''incubation du virus dure environ deux à trois semaines. La maladie confère une immunité permanente.  

 

Y a t-il un traitement ?

Il n''y a pas de traitement spécifique. Le traitement repose simplement sur les antalgiques et les antipyrétiques.

 

Quels  sont les moyens  de prévention?

 Compte tenu de la survenue possible de complications graves, la vaccination contre les oreillons est recommandée à l''âge d'un an (selon le nouveau calendrier vaccinal) pour tous les enfants, avec le vaccin combiné contre la rougeole-oreillons-rubéole.  

Le vaccin protégé efficacement et durablement contre la maladie.

Depuis son utilisation dans les années 80, il a permis de faire chuter de manière spectaculaire le nombre de cas d'infection par les oreillons.  

Découvrez toutes nos fiches santé - pédiatrie rédigées par notre pédiatre en cliquant ici

INVS INRS 

Docteur Eve Balzamo Publié le 1 mai 2013 Par Docteur Eve Balzamo
Retour en haut