Les oxyures (les vers)

1
Qu'est ce que c'est ?

L'oxyurose est une parasitose digestive. C'est la plus fréquente des parasitoses digestives en France.

Elle est très courante chez le jeune enfant et est habituellement bénigne.

Elle est correspond à l'infestation du tube digestif par des oxyures, petits vers blancs à transmission strictement inter-humaine.

 

Quels sont les symptômes ?

L'oxyurose se manifeste essentiellement par :

  • Des démangeaisons au niveau de l'anus souvent intenses, survenant principalement le soir ou la nuit et incitant au grattage.
  • Des insomnies, un sommeil agité, des réveils nocturnes inexpliqués, un comportement irritable chez le jeune enfant.
  • Parfois, des troubles digestifs avec selles molles ou liquides, douleurs abdominales, perte d'appétit.
  • Chez la petite fille, les vulvites sont fréquemment associées.

Les crises durent habituellement 2 à 4 jours. Lorsqu'on examine les selles ou le pourtour de l'anus de l'enfant, il est parfois possible d'observer des petits vers blancs mobiles.

Les mâles mesurent 2 à 5 mm et les femelles entre 1 et 1,5 cm. L'oxyurose peut également être asymptomatique.

Le diagnostic biologique est possible, par prélèvement autour de la marge anale.

 

Y a t-il des complications ?

L'oxyurose est bénigne dans la grande majorité des cas. Toutefois, quelques complications sont possibles :

  • Eczéma de l'anus ou fissures anales secondaire au grattage,
  • Inflammation de l'anus (anite) et constipation réflexe,
  • Inflammation de la vulve chez la fille (vulvite)
  • Plus rarement, difficultés à uriner,
  • Exceptionnellement, appendicite à oxyures.

 

Comment ça s'attrape ?

Les oxyures sont fréquents dans les régions tempérées et se transmettent principalement dans les collectivités d'enfants (crèche, école, fratrie...).

Les adultes peuvent également être contaminés, notamment au sein d'une même famille.

L'oxyurose se transmet essentiellement par voie digestive, par ingestion d'aliments contaminés ou lorsque l'enfant met à la bouche ses doigts ou des objets contaminés par les oeufs ou embryons d'oxyures.

Ils infestent souvent les enfants qui jouent dans les bacs à sable.

Les oeufs ingérés éclosent ensuite dans l'intestin et deviennent adultes en 3 semaines.

Les vers migrent alors vers l'anus pour pondre et sont alors responsables de démangeaisons anales.

Les oeufs excrétés par l'enfant contaminé sont très résistants et peuvent vivre plusieurs semaines à l'extérieur de l'organisme.

La recontamination ou auto-infestation est donc fréquente (notamment car les oeufs se déposent sous ses ongles lorsque l'enfant se gratte et sont ensuite portés à la bouche). Enfin, une contamination par voie aérienne est possible.

 

Quel est le traitement ?

Le traitement repose sur l'administration un vermifuge, par voie orale.

Le traitement doit être renouvelé 15 jours à 3 semaines après la première prise.

Toute la famille doit être traitée le même jour que l'enfant, même en l'absence de symptômes.

Il est également indispensable de laver pyjamas, culottes et linge de toilette le jour où le traitement est administré, de bien couper les ongles de l'enfant et de laver ses mains fréquemment pour éviter la réinfestation.

Le vermifuge permet de décontaminer tout le tube digestif mais ne détruit pas les oeufs présents sous les ongles de l'enfant. Les réinfestations sont possibles et courantes même lorsque le traitement a été bien conduit. Il faut le renouveler le cas échéant.

 

Que faire pour prévenir l'oxyurose?

La prévention repose sur :

  • L'hygiène des mains (lavages fréquents des mains notamment avant les repas, ongles coupés ras),
  • La toilette minutieuse du siège,
  • Le change régulier des sous-vêtements et pyjamas,
  • Le nettoyage régulier des draps,
  • Le nettoyage de la maison (dépoussiérage, lavage, aspirateur).

 

Oxyurose, Université de Nantes, 2008-2009

Docteur Eve Balzamo Publié le 1 juin 2013 Par Docteur Eve Balzamo
Retour en haut