INSCRIPTION
Retrouvez nous également sur FacebookTwitterPinterest

Les poussées dentaires

Les première dent de bébé, voilà une étape primordiale  dans le développement de l'enfant.  Les poussées dentaires s'accompagnent   souvent  de  nombreux symptômes pas très agréables pour le tout-petit.  On fait le point ensemble. 

Les premières dents de bébé  apparaissent autour de ses six mois, parfois plus tôt.  Les poussées dentaires sont souvent synonymes pleurs, irritabilité,  fatigue... chez le jeune enfant Comment reconnaître les premiers signes ? Comment les soulager ?  

A quel âge poussent les premières dents et dans quel ordre arrivent-elles ?

Habituellement, les premières petites dents poussent autour de 6 ou 7 mois. Mais chaque bébé est différent et certains naissent avec des dents (et oui, comme Napoléon !) quand d'autres n'en n'ont toujours pas à 1 an.  Il y a un facteur génétique.

Les incisives (inférieures ou supérieures) sont les premières à percer. Elles peuvent pousser au cours d'une même période, ou bien en plusieurs mois.

Il y en a 8 au total : 4 en bas et 4 en haut.

Parfois, les incisives latérales poussent avant les incisives centrales.

Ensuite apparaissent 4 canines et 4 prémolaires et leur percée peut être longue et douloureuse.

Les prémolaires apparaissent souvent avant les canines.

Vers 2 ans, le bébé a donc 16 dents de lait.

Mais les poussées dentaires ne sont pas terminées: entre 2 et 3 ans, les 2èmes prémolaires de lait vont arriver.   

Bébé bave et se mets les mains dans la bouche.  Est-ce le signe que les premières dents vont sortir ?

A partir de 3 ou 4 mois, tous les bébés bavent et portent leurs mains à la bouche. C'est parfaitement normal et ce n'est pas forcément synonyme de poussée dentaire.

En effet, les glandes salivaires du nourrisson commencent à fonctionner vers l'âge de 2 ou 3 mois, et elles peuvent produire beaucoup de salive (un adulte produit jusqu'à 1 litre de salive par jour).

Comme le bébé n'a pas le réflexe d'avaler, sa salive coule hors de sa bouche.

Parallèlement, à partir de l'âge de 3 ou 4 mois, le bébé commence à découvrir son corps. Il entre dans ce qu'on appelle  le stade oral. 

Il suce, mordille ses doigts et porte à la bouche tous les objets qu'il commence à attraper.  Ce stade va durer jusqu'à ses 12 mois.  C'est sa façon à lui d'explorer le monde. 

Comment reconnaître une poussée dentaire?

La poussée dentaire peut aussi bien passer inaperçue qu'être extrêmement bruyante et il n'est pas toujours évident de la reconnaître.

Les symptômes sont non spécifiques et peuvent varier d'un enfant à l'autre. Ce sont:

  • Le gonflement de la gencive : la gencive en regard de la dent qui pousse est souvent enflée et rouge mais ceci est parfois difficile à observer notamment au niveau des incisives inférieures. On peut également sentir la petite dent qui perce en appuyant sur la gencive du bébé
  • La douleur : elle est d'intensité très variable selon les enfants et selon le type de dent qui perce. Elle est plus intense en position couchée.
  • L'hyper-salivation : le bébé peut baver plus qu'à l'habitude. 
  • Les joues rouges écarlates :  les joues du bébé peuvent devenir rouges et chaudes pendant quelques heures au moment d'une poussée dentaire
  • La diarrhée : l'hyper salivation entraîne des selles liquides et acides qui vont irriter le siège. 
  • Un érythème fessier
  • La fièvre : Parfois un fébricule autour de 38°C ou 38,5°C est observé pendant quelques heures lorsque la dent est en train de percer.  Aussi, durant cette période, le système immunitaire du bébé est plus faible. car concentré autour de la dent qui sort. Il est donc plus sensible aux virus  de la sphère ORL (angine, otite, rhume)
  • Mais attention, une poussée dentaire ne donne pas une fièvre élevée ou une fièvre continue qui dure. Une consultation médicale est recommandée  lorsque les symptômes  se prolongent  au-delà de deux ou trois jours. 
Comment soulager les poussées dentaires ? Y a t-il un remède miracle ?

Le symptôme principal est la douleur et il est important de soulager bébé.

Lorsqu'il a mal :

  • Rassurez bébé, tout en restant patient, calme et détendu
  • Maintenez-le en position assise, verticale dans les bras, ou tête surélevée dans le lit
  • Proposez-lui un anneau de dentition, si possible réfrigéré (le froid calme la douleur) à mâchouiller tout au long de la journée
  • Essayez de masser ses gencives avec un doigt propre. Les gels gingivaux peuvent être utilisés  mais il est important de respecter leurs notices d'utilisation
  • Lorsque la douleur est importante (cris ou pleurs inexpliqués ou difficiles à calmer), administrez un antalgique de type paracétamol (toutes les 6 heures si besoin, soit 4 fois par 24 heures). 
  • L'homéopathie est sans risque mais son efficacité n'est pas scientifiquement prouvée et elle ne constitue pas un traitement antalgique
  • Les  colliers d'ambre sont formellement déconseillés en raison du risque d'étranglement ou d'étouffement par ingestion de perles. Aucune étude scientifique n'a démontré son efficacité pour soulager ou prévenir les douleurs au moment des poussées dentaires. Seul l'effet placebo peut être retenu. Il n'existe aucune donnée médicale ni aucune source fiable sur ces colliers.  Par mesure de prudence, mieux vaut donc  ne pas en utiliser. 

Découvrez toutes nos fiches santé - pédiatrie rédigées par notre pédiatre en cliquant ici

Publié le 11 juin 2018 Par Docteur Eve Balzamo
Vous aimerez également
Développement Bébé-Enfant

Pipi au lit

A quel âge l'enfant doit-il être propre la nuit ? L'apprentissage de la propreté se fait progressivement, au rythme de chaque enfant, d'abord le jour, puis la nuit.

Développement Bébé-Enfant

L'apprentissage de la propreté

« Quel est l'âge idéal pour commencer l'apprentissage de la propreté ? » Il n'y a pas d'âge idéal. Pour devenir propre, l'enfant doit être prêt...

Retour en haut