INSCRIPTION

Les questions de Janvier

 

Bonjour à toutes et tous. Je vous souhaite une belle et heureuse année. Profitez bien de vos petits... et du reste ! 

Comme chaque mois, Avisdemamans.com sélectionne 5 questions de pédiatrie.

Pipi au lit (par Laurence przybyla)

 « Bonjour docteur,  mon grand de 4 ans et demi a été propre le jour à 2 ans et demi mais la propreté de nuit n'est pas acquise même si on essayé d'enlever les couches, il y a eu quelques nuits sans "accidents" mais tellement peu que nous avons remis les couches. Comment l'aider ? »

Bonjour Laurence,

Habituellement la plupart des enfants enlèvent leur couche pour dormir autour de 3 ans, mais ils sont encore nombreux entre 3 et 5 ans à ne pas pouvoir garder leurs urines toute une nuit, leur vessie étant encore de petite contenance et leur capacité d'éveil encore faible. Certains appellent leurs parents pour les accompagner aux toilettes la nuit, d'autres s'y rendent seuls, mais d'autres, un peu moins autonomes ou au sommeil encore très lourd font encore pipi au lit. On ne parle d'énurésie qu'après l'âge de 5 ans !

Laurence, il n'y a pas d'inconvénient à garder ou à remettre les couches la nuit tant que l'enfant fréquente l'école maternelle, même si l'âge « fatidique » des 5 ans est passé de quelques mois. A cet âge, l'enfant évolue encore dans un univers très protecteur, très infantile et il n'est souvent pas gêné de faire pipi au lit. Laissez encore un peu de temps à votre garçon ! 

S'il n'est pas encore prêt, il le deviendra spontanément. Et s'il est prédisposé à être énurétique, il est inutile d'essayer de brûler les étapes et de se mettre « la pression » si tôt.

Dans un premier temps, vous pouvez commencer par laissez un pot à côté de son lit au cas où il ait envie de faire pipi la nuit. Laissez-lui enfiler sa couche tout seul le soir et demandez-lui de l'enlever et de la jeter au petit matin. Encouragez-le à être autonome pour sa toilette et son habillage. Apprenez-lui à bien prendre le temps de vider sa vessie avant de se coucher et supprimez sodas, boissons sucrées ou gazeuses, thés ou tisanes le soir.

Vous pouvez aussi, surtout après ses 5 ans, mettre en place d'autres règles simples pour  l'aider à être à l'écoute de son corps et à prendre de bonnes habitudes : Sollicitez-le pour qu'il vide sa vessie plusieurs fois par jour et régulièrement, même sans envie. Apprenez-lui à ne pas attendre d'avoir une envie pressante pour se rendre aux toilettes, veillez à ce que son transit soit quotidien et que ses selles ne soient pas dures, habituez-le à boire pendant la journée pour diminuer les boissons le soir. Ne lui proposez pas à boire au moment du coucher.

  • Découvrez l'article sur le pipi au lit 
  • Découvrez l'article sur l'apprentissage de la propreté
  • Allergie au lait de vache (par Ambre hanae)

 

Allergie au lait de vache (par Ambre hanae)

 

 

« Bonjour, je reviens avec une dernière question suite a votre réponse du mois de décembre concernant l'allergie de mon fils aux protéines de lait. Pourriez vous me conseiller la marque et le nom de lait hydrolysats de protéines de lait de vache qui convienne à mon fils de 14 mois svp , merci encore de votre précieuse aide. »

Bonjour Ambrehanae,

Habituellement, lorsqu'un bébé est allergique au lait de vache, on exclut de son alimentation toutes les protéines du lait de vache, avant de les réintroduire (ou d'essayer de les réintroduire) vers 12 ou 18 mois. L'allergie au lait de vache guérit en effet le plus souvent avant l'âge de 2 ans. Petit aparté, la réintroduction des protéines de lait de vache doit toujours être guidée par un médecin.

Je vais vous lister les produits qui conviennent aux enfants allergiques au PLV, mais je vous conseille vivement de ne pas débuter un lait sans PLV sans avis médical, particulièrement à l'âge de 14 mois si le diagnostic d'allergie n'a jamais été évoqué par le médecin et que le bébé boit un lait standard.

En effet, l'exclusion complète des protéines de lait de vache, si elle n'est pas justifiée, peut -être délétère.

Il existe donc de nombreux laits 1er et 2ème âge adaptés aux enfants allergiques. Pour les bébés de plus d'un an, si le problème de l'allergie n'est pas résolu, ils continuent habituellement leur lait 2ème âge.

On trouve sur le marché des hydrolysats de protéines de lait de vache (Alfare, Allernova, Galliagene Progress, Nutramigen, Nutriben APLV, Peptijunior, Prégestimil), des laits infantiles à base de protéines de riz (Modilac Riz, Novalac Riz) et des hydrolysats poussés de PLV pour les rares enfants allergiques au hydrolysats pre-cités (Néocate et Néocate Advance).

Le diagnostic d'allergie au lait de vache est difficile, ne vous lancez pas seule là dedans mais prenez-rendez chez un pédiatre.

Troubles du sommeil (par Anais)

« Bonjour ma fille Emma 9 mois ne dort presque pas. En effet la journée elle ne fait pas plus de 2h (tout compris entre matin et après midi) de sieste et la nuit se réveille entre 1 et 3 fois... elle se couche a 19h30 après une bonne heure de crise pour avoir un biberon qu'elle ne mange pratiquement pas puis s'endort directement après. Elle se réveille souvent a 22h pour un bib puis 1h ou 3h et 5h la aussi a chaque fois un bib ce sont des hurlements a chaque fois nous sommes désemparés... nous avons à peu près tout tenté (homéopathie, veilleuse,laissé pleurer,changement de chambre, déplacement de son lit,augmentation des doses de nourriture...) bref que faire? »

Bonjour Anais, je compatis avec vous, tout comme je pense beaucoup de mamans . Mais  oulalalala , cette situation est épuisante, vous avez un bébé difficile, il faut entreprendre de « recadrer »tout ça !

Tout d'abord, il faut être certaine que votre bébé n'ait pas de problème digestif  (reflux gastro-oesophagien, oesophagite, douleurs …) qui expliquerait les difficultés à dormir tranquillement, les réveils inopinés, les difficultés à s'alimenter. Bien que ce genre de soucis soient habituellement l'apanage des nourrissons de moins de 6 mois, il est indispensable d'évoquer le problème en consultation avec un pédiatre avant de pencher vers d'autres hypothèses car les symptômes pourraient être ceux d'un reflux non pris en charge. 

Par ailleurs, il est certain que votre bébé manque de sommeil et ne dort pas suffisamment. Et il faut savoir que moins un bébé dort, moins il dormira. Et plus son sommeil sera agité. Dommage ! Car c'est un cercle vicieux (le bébé dort peu, se réveille de mauvaise humeur, pleure, s'énerve, ne s'endort pas serein ni paisible, donc s'agite, hurle etc...)

Il faut savoir également qu'un bébé de plus de 6 kg – et a fortiori de 9 mois- a des réserves pour tenir toute une nuit sans manger (à moins qu'il soit malade ou n'ait pas mangé de la journée...) et ne doit pas avoir de biberons dans la nuit.

Ainsi, si vous avez -avec l'aide du médecin- éliminé un problème organique, je vous conseille :

  • de rythmer ses repas : 4 par jour, pas plus (matin, midi, gouter, soir)
  • de lui « imposer » 2 à 3 siestes par jour, en la laissant dans la mesure du possible trouver son sommeil seule (même au prix de hurlements), car il est fort possible que votre bébé ne sache pas s'endormir seule et se réveille de mauvaise humeur parce qu'elle n'a pas assez dormi
  • de ne jamais plus lui proposer de biberons dans la nuit, ni pour s'endormir à la sieste ou le soir. 
  • De la rassurer lorsqu'elle pleure la nuit mais en « donnant » de moins en moins : c'est à dire qu'il ne faut plus la sortir de sa chambre, puis de son lit, puis ne plus la prendre dans les bras mais seulement la caresser dans son lit, puis seulement lui parler etc... Et le jour où vous décidez de ne plus y aller, il faut la laisser pleurer (sans culpabiliser) toute la nuit et les quelques jours suivants.
  • Evidemment, tout ça n'est pas toujours simple et il est parfois très utile de consulter un pédiatre, pédopsychiatre ou psychologue à l'écoute qui saura vous guider.

 

 

  • Découvrez la fiche santé sur les troubles du sommeil
  • Découvrez la fiche santé sur le sommeil des enfants

 

Angine et diarrhée (par Lux)

« Bonjour, mon fils à une angine depuis 3 jours. Il a la diarrhée depuis hier et nous aussi. Est ce qu'il faut que je retourne voir le médecin pour une éventuelle gastro et adapter le traitement? Merci par avance »

Bonjour Lux, évidemment ma réponse arrive trop tard  ! Mais cela vaudra pour une prochaine fois peut-être ou pour d'autres parents...

Tout d'abord, il faut savoir que de nombreuses infections chez l'enfant s'accompagnent de signes digestifs, et il n'est pas rare qu'un nourrisson ou jeune enfant ait la diarrhée ou vomisse lorsqu'il a un rhume, une pharyngite, une angine, une otite, une bronchite, une pyélonéphrite etc....

La « gastro » s'accompagne bien évidemment de selles liquides et vomissements. Le diagnostic peut facilement être porté si plusieurs personnes présentent les mêmes symptômes ou si les selles sont très liquides et très nombreuses et s'accompagnent d'un peu de fièvre chez le nourrisson ou de douleurs de ventre.

Enfin, si l'enfant prend des antibiotiques pour une angine, ces derniers peuvent provoquer une diarrhée. Quant à consulter, tout dépend de l'âge de l'enfant, du nombre de selles et de la capacité à se réhydrater.

 

  • La diarrhée
  • La gastro
  • L'angine

Tache rouge, angiome (par Melledd)

« Bonjour, mon fils de deux mois et demi a un angiome dans le cuir chevelu apparu lorsqu'il a eu un mois. Il a d'abord été plat puis a "gonflé" petit a petit. Pouvez-vous me dire ce qu'est un angiome, à quoi c'est du, et à quel âge doit-il disparaitre? Merci beaucoup »

Bonjour Melledd, 

D'après votre description (je ne vois pas mais la description est typique), il s'agit très certainement d'un hémangiome  (appelé plus communément « angiome »)

Les hémangiomes sont des petites tuméfactions vasculaires bénignes de la peau très fréquentes chez les bébés. Ils apparaissent après 15 jours de vie et grossissent (en taille et en volume) rapidement au cours de la première année. Ils sont rouges vifs, en relief, en général de petite taille. 

L'évolution se fait ensuite vers la régression spontanée. Les hémangiomes régressent lentement après l'âge d'un an et disparaissent sans séquelle dans la plupart des cas avant l'âge de 12 ans. Lorsqu'ils sont volumineux, la peau en regard peut être flasque et blanchâtre après diminution du volume.

Il ne faut pas gratter ou blesser l'angiome pour éviter tout saignement.

Une consultation chez le dermatologue est envisagée si les hémangiomes sont très gros, très nombreux,  ou si la localisation pose problème.

Bonne journée !

Eve Balzamo, auteure du guide de santé pour les enfants de 0 à 14 ans, chez Flammarion https://www.avisdemamans.com/produits/guide-de-sante-pour-les-enfants-de-0-a-14-ans.html

N’oubliez-pas de déposer vos questions avant le 1er de chaque mois. Si vous souhaitez être anonyme, pensez à changer de pseudo ou à le préciser dans le questionnaire.

 

Docteur Eve Balzamo Publié le 20 janvier 2014 Par Docteur Eve Balzamo
Retour en haut