INSCRIPTION

Les questions Pédiatrie de Juin

image intro

Bonjour à toutes et tous! 

Ouf, l’été semble être arrivé ! Les enfants ont bien besoin de vacances… les Mums et les Dads aussi !

Ce mois-ci,  Avisdemamans.com vous a sélectionné 4 questions.

Et n’oubliez pas que la rubrique Santé est là pour répondre à vos questions !

L’otite Séreuse par Zju

«Ma fille de 20 mois a une otite séreuse depuis plus de 10 mois, nous avons consulté un ORL plusieurs fois qui veut attendre avant de faire une paracentèse. Quels sont les signes qui doivent nous alerter concernant une possible baisse d'audition qui nécessiterait cette intervention? »

Bonjour Zju,

L’otite séreuse, également appelée otite séromuqueuse correspond à la présence chronique de liquide séreux derrière le tympan, c’est à dire depuis plus de deux mois.

Elle est très fréquente chez le nourrisson et le jeune enfant. 

Elle peut être favorisée par des infections ORL répétées (otites moyennes aigües, rhino-pharyngites…) ou à une anomalie anatomique responsable d’un dysfonctionnement de la trompe d’Eustache.

Dans la grande majorité des cas, elle guérit spontanément en moins de 3 mois. C’est pour cela que l’abstention thérapeutique est la règle au départ.

La pose d’aérateurs trans-tympanniques est envisagée lorsque  l’otite séromuqueuse est responsable d’une perte d’audition ayant un retentissement sur la vie courante (ou en cas d’otites moyennes aigues répétées).

Vous pouvez être alertée sur une baisse de l’audition si votre fille ne répond pas quand on l’appelle, est toujours dans la lune, ne s’intéresse pas à l’environnement sonore et bien évidemment en cas d’absence ou de retard de langage ou encore de troubles de la prononciation. Mais à 20 mois, la plupart des enfants ne « parlent pas ». Ils utilisent souvent un jargon et ont un vocabulaire limité, ils ne construisent pas de phrases.

Ce sera donc plutôt après l’âge de 2 ans qu’il faudra réévaluer le problème si votre petite fille ne développe pas son langage. 

A noter également que certaines otites séreuses peuvent être responsables de troubles du sommeil ou d’agitation ou énervement important. Mais bien évidemment, ces symptômes étant tellement courants chez le nourrisson que ce n’est qu’en cas de  disparition après guérison de l’otite séreuse que l’on peut les imputer au problème ORL.

Il n’est donc pas surprenant que votre médecin ait une attitude attentiste pour le moment si votre petite fille va bien, n’a pas d’infections ORL à répétition  et commence à développer un langage ou un jargon infantile.

 

Infection à 3 jours de vie, par Lili

"Mon nouveau-né de 3 jours est hospitalisé en « néonat" pour une détresse respiratoire et la radio montre peut-être une infection. Il est né à 36 semaines. Je voudrais savoir d'où provient cette infection. Est-ce du à moi car j'ai eu une infection urinaire pendant le 6ème mois de grossesse (mais traitée par antibiotiques) ou bien y a-t-il d’autres raisons ?"

Bonjour Lili, 

Les infections materno-foetales sont fréquentes et touchent 1 à 4 % des bébés.

Elles sont favorisées par l’immaturité du système immunitaire de l’enfant à la naissance et sont encore plus courantes chez les prématurés.

Comme elles peuvent être très graves, un traitement est instauré en général en urgence, avant même d’avoir la preuve que l’infection est bien présente. 

Les symptômes sont peu spécifiques : il peut s’agir d’un détresse respiratoire, de troubles digestifs, de fièvre, de somnolence anormale, de problèmes cutanés, d’une jaunisse… En général, la prise de sang et les résultats des prélèvements bactériologiques confirment l’infection.

La radiographie retrouve parfois un foyer d’infection, mais elle peut aussi être anormale en raison de la détresse respiratoire.

Il est parfois difficile de savoir comment le bébé a « attrapé » cette infection. 

Trois voies de contamination existent :

  • Des germes présents dans le vagin peuvent remonter dans l’utérus et coloniser le liquide amniotique, surtout si la poche des eaux est rompue. C’est le mode de contamination le plus fréquent;
  • L’infection peut aussi être transmise pendant la grossesse via le placenta lorsque la maman a une bactérie qui circule dans son sang;
  • Enfin, le bébé peut s’infecter au moment de la naissance au cours du passage de la filière génitale en avalant ou inhalant des germes.

On ne peut donc pas du tout être certain que le germe en question soit le même que celui qui a causé votre infection urinaire.

J’espère en tout cas que votre bébé se rétablit vite.

Jambes arquées, par Corail01

"L'ostéopathe a dit que ma fille de 17 mois a le tibia désaxé et que je vais surement être obligée de voir un spécialiste après l'accord du pédiatre. De quoi s'agit il et quels sont les traitements? Elle a le pied gauche qui rentre à l'intérieur quand elle marche, elle a marché à 10 mois. "

Bonjour Corail01, 

Tous les bébés de moins de 18 mois ont les jambes arquées ! Les genoux partent un peu en dehors et les tibias sont incurvés.

C’est une déviation physiologique normale qui se corrige spontanément.

Et nombreux sont les enfants qui ont des malpositions des pieds à la naissance : pieds varus (en dedans), métatarsus varus, métatarsus adductus (avant pied en dedans) pour les plus fréquents. Habituellement, tout rentre dans l’ordre en grandissant, cela n’entrave pas l’apprentissage de la marche, et après 4 ou 5 ans, on ne voit plus rien… ou presque. Parfois, lorsque les déformations des pieds sont importantes à la naissance, une prise en charge par un kinésithérapeute est envisagée. 

Bien sûr, je n’ai pas examiné votre fille et ne sais pas du tout ce qu’il en est. Prenez un rendez-vous de consultation sans urgence avec un pédiatre, il saura vous répondre.

Grossesse et médicaments, par Julie

"Je suis enceinte de 22 SA et je souffre toujours de nausées et de vomissements. La seule solution que j'ai pour vivre une grossesse plus agréable est de prendre un demi comprimé de Donormyl (doxylamine) le soir au coucher. Mon médecin m'a prescrit cela au tout début de ma grossesse car je vomissais plusieurs fois par jour, c'était invivable. Vivant en Tunisie, j'en ai rapporté de nombreuses boîtes car c'est vendu sans ordonnance mais je n'ai pas demandé si j'avais le droit d'en prendre sur le long terme car cela fait maintenant 4 mois que j'en prends chaque jour. Je sais que les médicaments ne sont jamais conseillés pendant la grossesse mais cela me soulage tellement. Pensez vous que je puisse continuer sans que cela nuise à mon bébé ? Y a t il eu des études sur l'utilisation prolongée de ce médicament vendu beaucoup au Canada je crois ? Merci à vous de bien vouloir me renseigner car en Tunisie les médecins et les pharmacies ne connaissent pas ce traitement, il n'est pas commercialisé ici."

Bonjour Julie,

Selon le Vidal et compte tenu des données disponibles, l'utilisation de la doxylamine est possible au cours de la grossesse quel qu'en soit le terme. Plusieurs études récentes publiées en 2014 ont également démontré l’absence d’effets secondaires chez le foetus et considèrent ce traitement sans risque et efficace pour traiter les nausées et insomnies chez les mères enceintes.

Toutefois, vous pouvez quand même ré-évaluer vos symptômes avec votre médecin, histoire de faire le point..

Par ailleurs, si vous prenez encore ce traitement en fin de grossesse, il faudra envisager une surveillance du bébé à la naissance. En effet, cette molécule a des propriétés atropiniques et sédatives peut entrainer chez le bébé les mêmes effets secondaires ou désirés que chez l’adulte : somnolence notamment, palpitations cardiaques.…, même si elle n’est pas toxique pour le foetus.

Ce médicament est par contre déconseillé en cas d’allaitement.

Donc soyez rassurée.

 

Dr Eve Balzamo 

Auteur du Guide de Santé pour les enfants de 0 à 14 ans chez Flammarion.

 

Docteur Eve Balzamo Publié le 30 juin 2014 Par Docteur Eve Balzamo
Retour en haut