INSCRIPTION

Lettre ouverte à Google ou l'IVG notre droit à tous

Cher Monsieur Google,

Cela fait déjà pas mal de temps que je vous fréquente… Et que je vous admire. Votre mission initiale est belle et noble :  hiérarchiser l’information mondiale pour que nous puissions trouver les sites les plus pertinents en fonction de nos requêtes.

Cela dit, j’ai l’impression que l’ado plein d’idéaux que vous étiez à céder sa place à un adulte carnassier et résolument tourné business. Qui hiérarchise l’information mondiale à coups d’achat de mot clé ou d’étude froide et algorithmique les sites internet…

Je ne vous blâme pas… Il faut bien vivre en ce bas monde.

Je ne vous blâme pas, en fait non ! Ce n’est pas vrai. Aujourd’hui, je suis un peu chafouine.

Car votre algorithme aussi secret que ce qui se passe en la Chapelle Sixtine n’est pas si infaillible que cela… La pertinence des sites placés en 1ère page n’est pas toujours optimale.

Et pourtant, à combien de reprises j’ai entendu dire  » Le contenu des sites internet, c’est ce qu’il y a de capital pour une parfaite indexation dans Google ».

Exemple  pris au hasard, comme ça
  • 1/ Je tape IVG comme la plupart des femmes qui doivent avoir recours à une IVG et qui cherchent de l’information
  • 2/Je tombe là dessus
Résultats recherche : IVG
  • 3/ Je clique car c’est forcément le site le plus pertinent correspondant à ma requête…si je reste fidèle au principe googlesque
  • 4/J’attéris ici
IVG Site

Comme dirait ma copine Julia "à voir la tête des filles, on suppose que ce n’est pas une destination idéale pour nous aider à savoir où pratiquer une IVG ". Alors bien sûr, numéro vert, site bien construit qui paraîtrait bien sous tout rapport… Et qui viendrait en aide aux femmes. D’ailleurs, il nous le dit  "vous n’êtes pas seule"…

En réalité, il s’agit d’un site anti-IVG.

Des contenus y sont détournés, des témoignages de mamans qui regrettent leur choix, qui tombent en dépression, une vidéo de Stéphane Audran qui avait signé le manifeste des 343 salopes et qui explique pourquoi elle s’est rétractée, et aussi un article de Martin Winckler sur l’avortement médicamenteuse pris hors contexte bloguesque du médecin   …

Bref, tout cela est très subtil, jamais erroné, toujours sibyllin...

Mais au final d’une culpabilisation terrible pour  déstabiliser les femmes dont c’est le choix mais qui peuvent être fragilisées par ce regard trop souvent moralisateur et culpabilisant posé sur elle.

Alors, je peux vous dire Monsieur Google que je suis bien contente… Bien contente que notreMinistre Najat Vallaud-Belkacem ait annoncé la création d’un site qui répondra aux questions des femmes qui souhaitent avorter sans moral déplacée, sans culpabilisation mais dans l’accompagnement et la guidance.

Un site respectueux de ce droit fondamental si chèrement acquis.

J’espère simplement que ce site gouvernemental ne mettra pas 1 an à être correctement indexé par votre algorithme. Allez Chiche !

Et, allez,  je suis même quasi sure que votre grand idéal initial prendra le dessus.

Et que rien que pour ça,  vous offrirez 1 an de campagne publicitaire de mot clé gratuit dès sa sortie.

Histoire de rétablir « un peu » la balance vers le droit…

Car rappelons le, même si certains ont toujours tendance à l’oublier, l’IVG est un droit et il faut qu’il le reste.

A la revoyure Monsieur Google

PS : D’ailleurs, si je ne vous ai pas complètement convaincue, je vous invite à faire un tour sur ces très bons sites et/ou articles

 

avisdemamans avis Publié le 14 mars 2013 Par avisdemamans avis
Retour en haut