INSCRIPTION

L'hépatite B

1

L'hépatite B est une infection du foie provoquée par un virus. Elle peut être à l'origine d'une maladie aigue ou d'une maladie chronique. Elle est potentiellement mortelle.

 

Quels sont les symptômes ?

L'infection par le virus de l'hépatite B est dans la plupart des cas asymptomatique à la phase aigue.

Lorsqu'elle est symptomatique, l'infection se manifeste par une fatigue, des vomissements, des maux de ventre et une jaunisse (avec selles blanches et urines marron).

De temps en temps, elle peut prendre la forme d'une hépatite fulminante, gravissime.

Le virus de l'hépatite B peut ensuite rester latent dans le corps et provoquer une infection chronique, pouvant elle même évoluer vers une cirrhose ou un cancer du foie.

 

Comment se transmet le virus de l'hépatite B ?

Le virus de l'hépatite B se transmet par voie sanguine et sexuelle et par contamination du bébé au moment de l'accouchement lorsque sa maman est porteuse du virus.

Le virus de l'hépatite B est 50 à 100 fois plus infectieux que le virus du sida.

Il peut survivre une semaine à l'extérieur du corps.

Son incubation dure environ 3 mois.

Deux milliards de personnes sont infectées par le virus de l'hépatite B dans le monde et beaucoup le sont sans le savoir.

L''Europe et l'amérique du nord sont les régions les moins touchées.

 

Quels sont les risques ?

L''hépatite fulminante secondaire au virus de l''hépatite est rare, mais le risque de décès au cours d'une hépatite fulminante est très élevé.

L''évolution vers la chronicité fait toute la gravité de l''hépatite B.

Elle est d''autant plus importante que l''enfant a été contaminé en bas âge : 90% des nourrissons infectés au cours de la première année de vie vont développer une infection chronique et 25% des adultes atteints pendant l''enfance vont décéder  d'un cancer ou d'une cirrhose du foie liés à l'hépatite B.

Dans le monde, 350 millions de personnes souffrent d'une infection hépatique chronique liée au virus de l''hépatite B. Chaque année, 600000 personnes meurent d''hépatite B.

 

Y-a-t-il un traitement ?

Il n'y a pas de traitement permettant de guérir de l''hépatite B.

Le traitement de l''hépatite aigue vise à soulager les symptômes et aider le patient (perfusions, antalgiquesÂ…) à passer la phase aigue.

Lorsque le virus est responsable d'une infection chronique, les patients (dans les pays développés) peuvent recevoir des médicaments antiviraux ou de l''interféron pour retarder ou atténuer l'infection.

La greffe du foie permet de sauver certains patients cirrhotiques. Les traitements anticancéreux sont le plus souvent palliatifs et les cancers du foie sont souvent mortels.

 

Quels sont les moyens de prévention ?

Le meilleur moyen de prévenir l''hépatite B, voire de l'éradiquer, repose sur la vaccination.

Le vaccin est sûr et efficace et il est recommandé par l''OMS pour tous les nourrissons.

En France, la recherche d'une infection par l''hépatite B est pratiquée chez toutes les femmes enceintes, afin de prévenir la contamination du bébé à la naissance.

L''OMS recommande également de vérifier l'absence du virus de l''hépatite B dans tous les dons de sang afin d'éviter les risques liés aux transfusions.

Découvrez toutes nos fiches santé - pédiatrie rédigées par notre pédiatre en cliquant ici

image

OMS

Docteur Eve Balzamo Publié le 1 mai 2013 Par Docteur Eve Balzamo
Retour en haut