L'utérus rétroversé

Un utérus rétroversé n’a rien de pathologique, il s’agit d’une simple variante anatomique, donc rien d’inquiétant.

L’utérus est un organe musculaire féminin, de forme triangulaire, situé dans la cavité pelvienne entre la vessie à l’avant et le rectum à l’arrière.

L’utérus comprend deux parties : une partie appelée corps de l’utérus et une partie appelée col utérin. Il est anatomiquement penché en avant, mais cette orientation n’est pas identique chez toutes les femmes, il existe des variantes.

Quand le corps utérin est penché en avant sur la vessie, il est dit antéversé (chez 85% des femmes)

Quand le corps utérin est penché en arrière, il est dit rétroversé  (chez 15% des femmes)

Utérus rétroversé - Image
Utérus rétroversé et fertilité

L’utérus rétroversé n’a aucune répercussion sur la fécondité, il n’est en aucun cas responsable de stérilité ou de fausses couches.

Au cours de la grossesse, l’utérus rétroversé prend généralement une position d’antéversion tout simplement du fait de son volume. Toutefois, avec un utérus rétroversé, il peut y avoir apparition de petites contractions utérines lors des trois premiers mois de la grossesse.

Il peut être la cause de quelques symptômes :

  • dyspareunies : douleurs lors des rapports sexuels
  • dysménorrhées : douleurs lors des règles

Il n’existe pas vraiment de traitement puisqu’il ne s’agit pas d’une pathologie. On opèrera l’utérus rétroversé que si ça s’impose, lors de très fortes douleurs par exemple.

Naima Bonnet - Sage femme  - Diplômée en tabacologie et nutrition Publié le 13 novembre 2014 Par Naima Bonnet - Sage femme - Diplômée en tabacologie et nutrition
Retour en haut