Ma toute 1ère fois au Club Med en famille... à Valmorel !

photo

C’est à Valmorel qu’on nous a proposé de partir pour découvrir le Club Med.

Pour ceux qui sont, comme moi, assez nuls en géographie, Valmorel c’est en Savoie au dessus (c’est comme ça que l’on dit en montagnard) d’Albertville.

Et là, tout de suite, ça parle… on se souvient des J.O d’Albertville.

photo

Bref, je vous épargne le road-movie avec 3 chombis surexcités à l’arrière…

Lancé de chips, reniflage de chaussures, tirage de cheveux, chansons à tue-tête (et c’est le cas de le dire…), mangeage de chaussures (d’où l’intérêt de les renifler avant), 3 vomitos pour cause de virages finaux dans la montagne (Pourtant que la montagne est belle)…

750km plus loin, nous arrivons, enfin sur notre lieu de villégiature…

photo

1ère impression 

C’est un peu Fort Knox, l’or en moins… On nous attend à l’entrée et y’a même une barrière…N’entre pas qui veut… Les cris des enfants nous offrent un parfait laisser-passer…

Nous descendons au parking, 5 hommes rouges nous font de grands signes et de grands sourires, nous invitant à venir au plus près. Nous nous exécutons et prenons le soin, surtout, d’arrêter « Un grand cerf » qui pourrait nous coller (trop tôt) une sale réputation.

J’ouvre à peine ma portière quand les 5 hommes en rouge, telles des petites abeilles s’activent autour de notre voiture.

L’un ouvre le coffre, les 2 autres sortent les bagages, et les 2 derniers prennent les enfants dans leur bras et les placent sur le côté à l’abri des autres voitures.

Encore pliée en 3 par notre voyage (ce qui veut dire d’humeur très ronchon), je scrute tout de même leurs va et vient incessants qui me donnent le tournis.

Quand soudain, l’un d’entre eux s’avance vers moi et me lance un «  Bonjour et Bienvenue » , tout cela avec un large sourire (vous verrez, celle-ci va souvent revenir)…

Je répète donc que je suis d’humeur ronchon et comme toute bonne parisienne, je ne suis pas très habituée à ce sens du service et surtout à ce sens de l’accueil…

Nos bagages sont emportés prestement vers notre SUITE – (mot qui me surprend, je pensais avoir une case, comme dans les bronzés…). C’est ce mot qui commence à faire apparaître un léger sourire sur mes lèvres…

C’est Laura qui nous (ré)-accueille. Très jolie fille, jeune, habillée de blanc et surtout avec un large sourire (décidemment)…Elle s’approche, me serre la main et propose à nos enfants (dont elle connaît parfaitement les prénoms) de boire un jus de fruit…

Le temps de réflexion est proportionnel au nombre de jus de fruits présent sur la table d’accueil. Jus de fraise, Jus de framboises, Jus de Cranberry, Jus d’Orange, Jus de Mangue… la folie…

photo

Puis, c’est l’instant de la pause-pipi chez les chombis…avant même de monter dans notre suite… Qu’à cela ne tienne, je suis très attachée aux toilettes, ça me permet aussi de me faire une 1ere impression.

Et là, je ne suis pas déçue. C’est la grande classe. Spacieuses – propres – modernes…Le pied.

Et quand je dis moderne, c’est grâce au séchoir à main à lumière pulsée bleue qui s’allument  envoient de l’air au moment du passage des mains… Ce sera notre 1ere activité Club Med. 15 min au séchoir à lumière pulsée bleue.

 

LA SUITE

Nous finissons par monter dans notre SUITE accompagnée de Laura, toujours très gentille et très souriante malgré les 15min d’attente à la porte des toilettes.

photo

Elle nous ouvre la porte…Et là, c’est la découverte d’une chambre king-size, ce qui s’accorde parfaitement avec le lit…

Tout est raffiné, du couvre-lit, à la poubelle, en passant par les cintres et le coffre-fort pour nos « précieux » (que nous n’avons pas).

 

photo

Bien entendu, Laura nous explique le fonctionnement du Club, agrémentée de son large sourire.

S’amuse de voir les chombis surexcités après le jus d’orange, la luminothérapie.. .

Ils sautent sur les lits et ça a l’air de beaucoup amuser Laura… Ce sera bien la première fois que nous ne serons pas expulsés Manu Militari pour cause de chombis ingérables.

photo

Laura nous remet notre « bracelet » selon le petit rituel du « Club ». Ils seront gris pour les enfants et pourpre pour nous. Laura est émue en faisant les nœuds autour de nos poignets. 

Etrangement, nous nous prenons au jeu et ressentons une petite émotion également.

Ca y est, nous en sommes. On est « du Club ». Je n’ai pas ressenti ça, depuis mon entrée au Club des Petits Journalistes en Herbe….c’était en 88.

La fierté nous envahit… sauf sur Chombi 3 qui aurait préféré pourpre à gris et commence déjà à hurler en boitant telle Sarah Bernardt.

Laura la console. Lui donne un petit bonbon caché dans sa poche. Et lui remet surtout , en main propre, le planning du Mini Club avec les activités prévues. Et ça c’est GENIAL (pour nous).

photo

Les 2 autres réclament leur planning et découvrent avec émerveillement que tout est PREVU au Club. Ils seront donc Rushers pour le grand et Marmottes pour la moyenne.

Laura nous laisse et nous propose de se joindre au Cocktail de Bienvenue (décidemment, on n’a pas fini de nous la souhaiter) vers 19h – soit dans 45 min.

Une fois la porte fermée, devant tant de luxe, de classe et de zenitude, la petite nous fait remarquer «  Y’a pas de jouets dans le bain »… C’est dingue comme les chombis sont ingrats.

Après avoir rangé l’intégralité de la garde-robe des chombis, avoir pris un bain (sans jouets) et s’être habillé proprement… nous entamons notre descente vers le fameux cocktail de bienvenu.

 

COCKTAIL 

Nous croisons de nombreuses personnes dans les couloirs immenses. Ils portent tous un T-shirt 45 agrémenté d’un nom de ville… un hommage au département du Loiret très engagé dans le monde entier, l’année de création du Club Med mais après vérif wikipedia ça ne marche pas, 45° mais impossible à La Palmyre…

Nous mettrons 2 jours à comprendre ce que cela signifie.

photo

Tout le monde arbore non seulement un T-shirt 45 mais aussi un large sourire…

C’est l’industrie du bonheur. Où se trouve la salle de narguilé, c’est pas possible…

Nous arrivons sur le lieu du cocktail : une immense salle qu’on appellera l’amphithéâtre…rapport aux spectacles quotidiens qui s’y dérouleront en soirée.

Nous sommes salués dès notre arrivée par une «  Bienvenue »…

Là, j’ai le sentiment d’être vraiment tombée dans une secte…On me tend automatiquement un verre dont le contenu me paraît être tout à fait un mon goût. Les enfants sont dans les bras des gentils organisateurs.

Ah mais voilà, je comprends soudain le G de G.O… Ils sont donc tous vraiment gentils.

photo

Le Chef du Village – Gilles Lacrampe (ça ne s’invente pas) nous informe, micro à la main du programme de la semaine. Nous sommes environ 400 à être BIENVENUS…

Tout est prévu : randonnée, VTT, accrobranche, trottinette des montagnes (j’ai oublié le nom).

Et puis, il y a aussi les activités « intérieures » du Club Med : les cours de gym, la salle de sport, les 2 piscines, l’aqua-gym et le SPA.

photo

Là, nous voyons tout le monde, affichant un sourire beat qui commence sérieusement à nous gagner… surtout lorsque la GO spécial Kids arrive sur scène pour présenter les activités des chombis.

Et là… j’entends avec délectation les horaires de prise en charge des enfants : 9h-17h puis 19h-21h… possibilité de soirée pyjamas jusqu’à 23h… Mais quel est ce paradis..

Tu peux profiter de tes enfants et en même temps de faire une matinée piscine sans avoir à vérifier que ta tripotée porte ses brassards, que toutes les serviettes sont bien dans le sac, avoir à partager 1m2 de cabine à 5…Ah le Bonheur si je veux. Mais c’est ça.

Et là, c’est l’heure de l’inscription aux Mini Club.

 

LE MINI –CLUB

Tout le monde nous attend – en tous les cas, c’est l’impression que nous avons. Encore et toujours ce « Bonjour et bienvenue avec sourire jusqu’aux oreilles »… sauf que cette fois-ci, nous aussi nous sommes, nous aussi, beats…C’est l’effet du briefing de présentation.

Les enfants découvrent leurs installations : récentes, bourrées de jouets.. Les petites tombent en admiration devant les dizaines de vélos identiques qu’elles enfourchent les uns après les autres.

Nous recevons à nouveau le programme et faisons la connaissance de Justine, Andrew et Coralie portant des costumes de pirates. Les référents des enfants. Encore beats, on nous explique toutes les activités des enfants, chacune à un nom et s’alterne entre sports/rando et rigolade dans le Club..

Les enfants – nettement moins beats que nous – machouillent les cordons des sweat, enroulent leur pied dans leurs chaussures… et font la tronche. Nous allons dîner.

Avant d’entrer dans la salle de restaurant…passage obligé devant 4 GO qui nous lancent un «  BIENVENUE et BON APPETIT » ..variante du « BONJOUR ET BIENVENUE» … Nous voilà dans l’antre du dîner… pour nous le repas c’est capital.

Parce que c’est pas le tout d’avoir de belles chambres, de beaux mini club si y’a pas du bon manger, on va déprimer.

Et là, c’est l’opulence… la corne d’abondance. D’ailleurs ils en ont reconstitué une pour les besoins du décor fruitier. C’est la fête. De nombreux ilots de plats tous aussi merveilleux : dorade, bar, foie gras, rumsteck, mijotée de légumes. C’est digne des grands restaurants. La seule différence est qu’il faut attendre son tour avec son assiette.

Nous sommes ébahis par tant de choix qui s’étendent du raffinée au classique et facile comme les pâtes.

photo

Maintenant, il faut s’organiser : trouver une table pour 5 et partir au ravitaillement pour 5…

On se sert mais sans plateau…C’est pas flunch le Club Med.  Faudrait pas confondre. Nous avons repéré une table, nous ne sommes pas seules sur le coup. Malgré les 4 salles de restaurant, les tables dressées et accessibles sont limitées à l’heure de pointe.

Sans que nous n’ayons besoin de demandé, un GO sourire à la bouche, vient nous aider et nous indiquer une table qui n’attendait que nous. C’est pas la grande classe ça ?

 

photo

Installation faite, enfin à peu près… c’est le départ pour la tambouille. Frites & Pâtes jambon pour les enfants…histoire de manger équilibré…

En fait, ce sont les stands sur lesquels l’affluence est moindre. Quant à nous, direction filet de bar, osso bucco et farandole de légumes… L’impossibilité à prendre une décision, aura valu à Monsieur de prendre Dorade + Bar le 1er soir…après, nous avons été raisonnable ;-)

Dans le regard, émerveillement, mais notre côté critique dira «  tu verras demain ce sera pareil, on aura moins la surprise… » Tu parles. Le lendemain fut encore différent, et le sur lendemain aussi… Je n’ai jamais aussi bien mangé longtemps…Merci Club Med.

Quel pied de ne pas avoir à faire la tambouille : ni le matin, ni le midi, ni le soir…Et de manger ce qui me fait envie. C’est vraiment un truc de mère de famille le Club Med.

Le repas se terminant, après 2 rappels de mousse au chocolat et 3 verres renversés, nous nous dirigeons vers l’atrium.

 

LA SOIREE

AH AH AH… Voilà, ça y est. Je vais enfin revoir les Bronzés. Depuis le temps que cette image colle au Club Med. Je m’attends à des crazy signs forcés, un spectacle à la petite semaine et peu mis en avant…

Et bien, je me suis surprise à applaudir à foison, à rire à gorge déployée… Chaque soir, un thème différent, des performances différentes : comédie musicale, humour, danse, art moderne, jeu avec le public…J’ai ri, j’ai dansé, j’ai eu le sourire collé à chaque fois et mes enfants aussi…

Que dire de leur spectacle pour enfants : Chasse au Trésor, Crazy signs sur fond de pingouin judoka. Ils ont eu la banane tout le séjour. Que j’ai été fière quand mon 8 ans s’est risqué à du hip hop, ma 4ans a chaloupé la danse de Jasmine des 1001 nuits et la 3ans n’a pas démérité dans ses crazy signs. Que de souvenirs…

Et qu’ils étaient fiers d’arborer leur T-shirt 45 – signe d’appartenance au Club…Un peu chers les souvenirs, mais bon, c’est aussi ça le Club. Parce que oui, on veut en être. 

Le clou de la semaine, c’est tout de même la soirée du 14 juillet…

Quel beau cadeau que de tirer un  feu d’artifice pour célébrer le 14 juillet.

Juste au dessus du Club…Tous les gentils membres sont sortis et ont assisté bouche bée à l’apparition de La belle bleue, la belle rouge et la belle blanche…

Jamais nous n’avons été aussi bien placés. Quelle classe. Les enfants en ont pris plein les mirettes…des étincelles dans les yeux, des têtes levées au ciel… et des petites larmes d’émotion. Ca le fait, y’a pas à dire.

Ne commencerions nous pas à être piquousés Club Med ???

 

LES ACTIVITÉS

Ca y est. Les marques sont prises au bout de 2 jours et le planning est chargé : petit-dej à 5, déposer les enfants le matin, sport le matin et activités : randonnée, VTT  ou Accrobranche l’après-midi avant de récupérer les enfants.

 

photo

A chaque fois que l’on croise un GO, il nous salue en utilisant nos noms ou prénoms… ça aussi c’est chouette.

Une après-midi, nous avons même fait un rallye avec les enfants… Des étapes, des questions, des cadeaux… Et un photographe posté pour immortaliser  l’instant.

Je m’étais jurée qu’on n’y prendrait pas… Et bien les photos sont tellement magnifiques qu’on les a toutes prises.

Nous avons pu ainsi découvrir que chaque jour, des photos de nos chombis se trouvaient sur le réseau consultable gratuitement… Le nombre de fois où je me suis dit «  c’est dommage de ne pas savoir ce qui se passe ».

Et hop, la cadette sur son accrobranche, la petite qui boude sur le tricycle et l’ainé maquillé en pirate.

photo

Quant à nous, randonnées, farniente, lecture, Accrobranche, piscine et step auront comblé notre programme. Le seul souci, c’est qu’on devient boulimique avec le Club.

Alors, le 3ème jour, j’ai osé 1h de step, 1 d’abdo fessiers, 1 randonnée…ERREUR…  Sachant que je suis aussi sportive qu’une planche à repasser, je peux vous dire que j’ai souffert… J’ai eu longtemps la sensation que la peau de mes mollets avait rétréci, c’est pour dire.

photo

Et quel bonheur, de monter et descendre les escaliers en croisant tous les GM et GO avec systématiquement «  Bonjour, ça va ? » Alors, faut donner le change et masquer la souffrance, ne pas montrer qu’on adorerait un déambulateur…ou juste un GO qui vous porte jusqu’au canap sur lequel vous allez vous affaler lamentablement…

Ah la vie au Club. Si tôt assis, si tôt servi par un GO…et ils connaissent encore mieux vos enfants en fin de séjour…Enfants qui ont le droit à leur « apéro » mais oui mais oui… avec amuse-bouche, cocktail de fruit et animation maquillage … Une raison de plus de les laisser après 17h. Ah que j’aime le Club.

Le club est fait pour moi. Il me détend, je suis détendue, mes enfants sont détendus donc je continue à être détendue.

photo

Et puis, que cette cure de gentillesse est bonne à prendre pour repartir dans ce monde de brute. Que ça fait du bien qu’on se salue, qu’on se sourit, qu’on se tienne la porte, qu’on s’indique les chemins … waouh, je pensais être en immersion dans une secte… J’ai repris des reflexes longtemps oubliés.

Mais il a fallu partir, refaire le chemin inverse…Laisser le Mont Blanc qui comme par miracle, se montre pour la 1ere fois du séjour, le jour de notre départ.

Que j’étais triste de quitter le Club. Que ça passe vite 8 jours…Que j’avais le cœur gros de laisser mes GO… Une irrépressible envie de crazy signer m’a prise…Et les enfants ont suivi dans la voiture pendant 2h…

photo

Merci Ponga le Pingouin Judoka

Ça nous a fait l’été. Et puis surtout, ils n’ont pas prononcé le « quand est-ce qu’on arrive mais  «quand est-ce qu’on revient »….

 

avisdemamans avis Publié le 1 juillet 2013 Par avisdemamans avis
Retour en haut