INSCRIPTION

"Maman, où j'étais avant d'être dans ton ventre?"

Image intro
Répondre aux questions embarrassantes, compliquées, métaphysiques
  • Dis, Maman, quand tu seras morte, je serai morte aussi ?
  • Gn..., risquai-je pour gagner du temps avant me lancer dans l'explication de la pyramide des âges qui n'en est plus vraiment une, mais quand même si, même si il y a trop de vieux et pas assez de jeunes pour payer les retraites, et que que parfois le destin... 

 

Enfin bref. 

  • Non, quand je serai morte, tu seras toujours vivante, tu es BEAUCOUP plus jeune que moi. Tu es ma fille. Et tu vas encore vivre AU MOINS cent ans.

Une belle réponse, bien catégorique, bien droit dans ses bottes. 

  • Ah. Et... tous les gens du monde, ils peuvent... ça se peut qu'on meure tous en même temps ?

Ma fille est en train de me demander confirmation que l'apocalypse, c'est du flan. Rude responsabilité pour un lundi de Pâques.

  • Ben, non, bichette. Les gens vont mourir les uns après les autres car on naît à des moments différents. On vit (allez!) environ cent ans, ce qui fait que l'on meurt cent ans après, quand on est trop vieux.
  • D'accord. En fait on fait tous la queuleuleu pour mourir.

 

En quelque sorte. 

Si votre enfant vous pose une question un peu ambitieuse, ambiance Michel Onfray meets les Frères Bogdanov, ne fuyez pas.

Un semblant d'explication raisonnable et lucide, dans la limite de vos moyens, et le tour sera joué.

Le mouflet est adaptable. Il s'accomodera donc de votre réponse et l'arrangera à sa sauce. 

Mais elle enchaîne, la bougresse.

  • Et sinon Maman, j'étais où avant d'être dans ton ventre ?

 

Elle s'éloigne en se dandinant. 

  • « Moi, j'ai déjà des tas d'enfants dans mon coeur et dans ma tête que j'aurai  plus tard avec mon mari... »

Ah, celle-là, j'avais déjà dû y répondre.

 

image fin
Sophie Rouanet Publié le 30 avril 2014 Par Sophie Rouanet
Retour en haut