Mon beau sapin !

Symbole de la vie car il garde sa verdeur en hiver, c’est en Alsace au XVIe siècle, que l’Epicéa ou « arbre de naissance » prend le nom de "sapin de Noël" pour la première fois.

 

C’est à partir de ce moment qu’on le pare d’ornements qui représentent les richesses de la nature : la lumière faite de bougies, les pommes rouges qui symbolisent le paradis et le blé qui représente la terre nourricière.

Depuis les dangereuses bougies ont été remplacées par les guirlandes électriques. Et c’est lors d’une pénurie de pommes en 1858 qu’un maître verrier créa les premières boules en verre qui font depuis lors la joie des enfants (même si elles ne sont plus en verre !).

 

Mais revenons à nos sapins, lesquels trouvent-on dans le commerce ? 

L'Epicea
photo epicea

C’est l’Européen Epicéa qui remporte la palme puisqu’il représente 48,5% de part de marché. L’Epicéa c’est le roi des sapins, robuste et bien fourni, il est d’un bon rapport qualité-prix.

  • Le problème : il perd ses aiguilles en 3 semaines environ.
  • Le bonheur : il sent si bon la résine !
  • 40€ environ.
Le Nordman
photo nordman

Il est concurrencé par un arbre qui vient de Géorgie (dans le Caucase) : le Nordman. Il est de plus en plus apprécié car il résiste à la chaleur, ses aiguilles sont arrondies et surtout il les garde pendant 5 à 6 semaines ! Savez-vous pourquoi ? parce qu’il pousse lentement : il met 10 à 12 années pour atteindre 2 m contre l’épicéa qui n’en met que 8.

  • Par contre il n’a que très peu d’odeur et est plus cher que l’Epicéa.
  • 50 € environ
Le Nobilis

Le must du must est l’européen Nobilis (sapin noble) qui combine à la fois la bonne odeur de résine et qui ne perd pas ses aiguilles. Vous le choisirez bleu-gris ou vert-gris. Il est évidemment un peu plus cher que le Nordman et on ne le trouve pas partout.

  • Renseignez-vous auprès des pépiniéristes qui peuvent vous le commander.
  • 70 € environ.

Vous trouverez tous ces sapins dans les jardineries et pépinières. Certains livrent à domicile.

 

texte sac à sapin

Quand la fête est finie, pour ne pas jeter le pauvre sapin déplumé sur la voie publique, ayez le réflexe sac à sapin.

Il se glisse à plat sous le tronc et, en fin de saison, il ne reste plus qu’à emballer le sapin dedans.

  • En plus, c’est une bonne action car 1,50 € est reversé à Handicap International.
  • Sac à sapin 5 €, Handicap International, disponible dans toutes les grandes surfaces, magasins de bricolage, jardineries, fleuristes et pépiniéristes
  • et sur la boutique en ligne www.boutique-handicap-international.com

les pépinières

Ne culpabilisez pas en achetant votre sapin : vous ne déboisez pas la forêt car ils poussent en pépinières. 

Le mieux d’ailleurs est de choisir un sapin en motte, il se conservera plus longtemps car on peut l’arroser. Et si vous désirez le replanter dans le jardin, n’oubliez pas de lui mettre un peu d’engrais.

Un bon conseil : ne le plantez pas trop près de la maison, rappelez-vous qu’un sapin ça devient énorme !

les faux-sapins

Il existe aussi des sapins artificiels, pour les parents qui ont peur que leurs petits ne viennent suçoter les aiguilles.  Pour plus de réalisme, ils existent en vert ou en blanc . 

  • Certains sont floqués (façon neige) et revêtent des couleurs moins communes : fuchsia, turquoise, marine.
  • Ces faux sapins sont assez chers, mais ont l’avantage d’être en vedette pendant plusieurs années !

Les décorations

Coté déco les magasins abondent de boules colorées, de sujets divers, de guirlandes scintillantes ou lumineuses, de cartes de vœux… Soyez fous, lancez-vous avec vos enfants pour décorer le plus beau des sapins : le vôtre !!

(Et envoyez-nous la photo !!)

 

Charlie Guerrier Publié le 1 décembre 2015 Par Charlie Guerrier
Retour en haut